Série TV

25 séries Netflix à voir

Autour de moi on me demande souvent conseil concernant les séries à voir, mais souvent, on me précise “Sur Netflix”, parce que si moi je suis abonnée à plusieurs plateformes et n’hésite pas à télécharger et à payer pour mes films et séries, je sais bien qu’il s’agit d’une passion pour moi, et que ce n’est pas du tout la priorité de la majorité des gens qui lorsqu’ils sont abonnés à Netflix veulent profiter de leur abonnement à fond.

Je vous propose donc une sélection de 25 séries créées par Netflix parmi celles que j’ai vues. Ainsi qu’une série récente diffusée sur la plateforme mais produite par une autre chaine. Désormais j’appliquerai grosso modo une note aux séries, car jusqu’à présent dans mon soucis de vous présenter les meilleures uniquement, je ne souhaitais pas les noyer dans la masse et je délaissais parfois des séries moins qualitatives mais divertissantes et que j’ai tout de même appréciées. Les notes ne se basent pas sur des critères objectifs, elles servent uniquement à donner une idée et une sorte de hiérarchie entre les séries.

Je ne mets pas les grands classiques produits par d’autres chaines disponibles sur Netflix,je ne vous ferai pas l’affront de mettre Friends dans la liste quoi ^^ Mais je vous invite à parcourir mes autres articles séries (c’est le cas de Big Bang Theory, Jane The Virgin, Friends, How I met, New Girl…)

Nola Darling

Nola Darling réalisée par Spike Lee,  sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : Nola est une jeune femme pansexuelle : elle a choisit d’entretenir 3 relations amoureuses sans s’en cacher auprès de ses partenaires. Elle est artiste, essaye d’en vivre, a du caractère, sait ce qu’elle veut et compte bien mener sa vie comme elle l’entend. Tout en faisant face aux obstacles et difficultés, notamment engendrés par son mode de vie.

Je commence par cette série volontairement car c’est un petit bijou mais je ne l’ai vue que très rarement conseillée ni citée sur d’autres blogs ! On parle pourtant d’une série réalisée par… Spike Lee, qui a lui même adapté son premier long-métrage du même nom avec lequel il est allé à Cannes en 1986.

On parle d’un des réalisateurs les plus brillants de sa génération, dont les films les plus connus ont des propos engagés et traités avec beaucoup d’intelligence (Malcom X, 25° heure, Nola Darling, Blackkklansman). Sauf que sa grande gueule dans l’espace public en ce qui concerne la discrimination des noirs lui colle une réputation de provocateur bien qu’il ait souvent raison.

Bref, cette série est une bouffée d’air frais, la comédienne est magnifique, elle incarne à merveille ce personnage fort qui se veut confiant mais qui n’est pas hermétique aux doutes pour autant. Les personnages secondaires sont intéressants, bien écrits, et une multitude de sujets est abordée, comme par exemple le danger des injections illégales aux Etats-Unis qui ont détruit ou pris la vie de centaines de jeunes femmes : la meilleure amie de Nola en est victime, on assiste d’ailleurs à une des scènes plus surprenantes et cracra que j’ai pu voir, mais je vous laisse le suspense, sachez que tout est réaliste ^^

Cette série fait sourire et divertir autant qu’elle questionne et remet en question nos conceptions, nos modes de vie. Féminisme, liberté, évolution des moeurs, ouverture d’esprit, importance de l’Art, forcément elle avait tout pour me plaire ;)

Ma note : 8,5/10 – A regarder sans aucun doute
2 saisons, terminée.

Unorthodox

Unorthodox, série sur la religion, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?
Unorthodox, série sur la religion, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis (Allociné) : Une jeune femme de confession juive ultra-orthodoxe quitte New York pour vivre sa vie de femme libre à Berlin. Bientôt, son passé la rattrape.

Je ne vais pas m’étaler, cette série est exceptionnelle, elle est la meilleure que j’ai regardée pendant le confinement, la comédienne est renversante, elle joue avec une telle subtilité des choses pas évidentes du tout, au dernier épisode elle parvient à me surprendre encore davantage. Il suffit parfois de la regarder, elle ne dit rien, mais est traversée par des pensées si riches qu’elle peut nous fendre le coeur en quelques secondes. Evidemment le sujet offre cette possibilité, mais faut-il encore réussir à intégrer si finement la souffrance qu’implique la vie dans ces milieux si particuliers. Je pense que c’est ce qui s’appelle percer : on va la revoir sans aucun doute sur nos écrans.

Je n’avais pas idée. Je n’avais aucune idée de ce qu’il se passait, encore aujourd’hui dans les communautés ultra orthodoxes. C’est à s’en mordre les doigts, s’arracher les cheveux, c’est à susciter des envies légitimes de meurtre. J’ai vérifié au fur et à mesure grâce à Google ce qu’ils montraient, toutes ces pratiques que je ne comprenais pas, la série les retranscrit très bien, et je dois dire que je serai toujours sous le choc.

Cette série ne laissera personne indifférent, ne la loupez pas !

Ma note : 10 / 10 – Coup de coeur, émotions garanties, sans pathos.
Mini série de 4 épisodes.

Atypical

Atypical, série autisme trouble autistique, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis (wikipedia) : Sam, un jeune adolescent autiste, se met en quête d’une histoire romantique et d’indépendance. Sa volonté de trouver l’amour sera un véritable tournant dans la vie de sa mère.

Je l’ai déjà évoquée dans cet article de 2018, cette série est assez touchante et fait sourire, et curieusement les personnages secondaires sont peut-être ceux qui m’ont le plus interpelée, comme celui de la mère et j’adore la relation entre Sam et sa soeur, son personnage est vraiment chouette.

Je ne suis pas fan des fictions qui recourent aux clichés autour de l’autisme (le petit génie blabla). C’est un peu le cas ici, MAIS, je n’ai pas vu de manque de respect ni d’indécence, et j’ai l’impression que le sujet est plutôt bien traité malgré tout, encore une fois du côté de Sam mais aussi du côté de la famille qui doit composer avec ses particularités, son handicap, et donc un mode de vie forcément différent.

Ma note : 6/10 – divertissante, mignonne
3 saisons, une dernière à venir.

Anne with an E

Anne with a E, série sur la famille le féminisme, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : En 1890, une adolescente, maltraitée en orphelinat et par des familles d’accueil, atterrit par erreur dans le foyer d’une vieille dame sans enfant et de son frère. Avec le temps, Anne, 13 ans, va illuminer leur vie grâce à son esprit fantasque, sa vive intelligence et son imagination débordante.
Une adaptation du livre de Lucy Maud Montgomery, Anne… la maison aux pignons verts.

J’avais vraiment envie d’une série addictive, qui donne envie de dévorer tous les épisodes, avec ce sentiment d’attendre la suite impatiemment.

Et bien bingo, le personnage de Anne peut sembler agaçant dès le premier épisode mais très vite on s’attache à elle, elle est très sensible et son côté “trop” s’explique parfaitement. La comédienne me surprend, elle doit jongler avec ses émotions et le fait très bien, d’ailleurs globalement le jeu est plutôt bon.

Petite je baignais dans les séries La Petite maison dans la prairie et Docteur Queen, j’aime particulièrement les films d’époque de ce type, aussi pour la façon dont sont abordés certains sujets de société, et dans Anne with an E, j’aime beaucoup comment le féminisme est abordé, la condition de la femme, à une époque où un sentiment de révolution se fait déjà bien sentir.

J’ai eu un petit coup de coeur, j’ai regardé les 27 épisodes en une semaine et j’étais triste que ce soit fini, les personnages sont si attachants, je ne m’attendais pas à ce qu’elle devienne ma petite série doudou du confinement. Je ne suis pas sure qu’elle puisse plaire à tout le monde, je suis presque sure qu’elle touchera un public féminin uniquement, mais elle vaut clairement la peine d’essayer !

Ma note : 7,5/10 – petit coup de coeur, plaisir simple
3 saisons, apparemment annulée mais pétition en cours…

Spinning Out

Séries Netflix à regarder sélection blog Spinning Out patinage artistique série de fille avec Effy de Skins

Synopsis : Lorsqu’une terrible chute menace sa carrière de patineuse de compétition, Kat Baker saisit une chance de poursuivre son rêve olympique, au risque de tout perdre. Dans Spinning Out, Kat affronte ses propres démons et traverse les épreuves, tant sur la glace que dans la vie.

J’ai commencé cette série parce que je suis bon public concernant les séries un peu gnangnan, je trouve le patinage artistique assez fascinant et j’ai vu que la comédienne était Effy de Skins, cela m’a suffit même si je ne m’attendais pas à grand chose.

Elle est divertissante, pas trop mal jouée, voilà, je ne suis pas particulièrement en attente de la suite, je pense que je continuerai par curiosité et pour me divertir.

Ma note : 5,5/10
1 saison, saison 2 à venir.

Orange Is The New Black

Orange is the New Black - classement meilleures séries dramatiques blog lifestyle cinéma

Synopsis : Entre les murs de la prison pour femmes de Litchfield, la vie n’est pas rose tous les jours. Rattrapées par le passé, des détenues venues d’horizons divers cohabitent dans cette société en vase clos. Si coups bas et tensions sont monnaie courante, l’amour, la solidarité mais surtout l’humour subsistent dans le quotidien des inoubliables prisonnières.

Je ne vais pas m’épancher car tout le monde connait cette série dont j’ai déjà parlé dans cet article sur les meilleures séries dramatiques. Elle n’est plus toute jeune et s’est terminée l’année dernière mais il s’agit d’une des premières productions Netflix, une des plus qualitatives (ils se sont un peu perdus par la suite je trouve). J’ai failli l’abandonner durant la saison 5 mais j’ai bien fait de persévérer.

L’univers carcéral peut en refroidir plus d’un, le personnage principal n’est pas notre préféré bien au contraire, mais les comédiennes sont vraiment très bonnes, et leurs histoires personnelles sont riches, le niveau est un peu variable d’une saison à l’autre mais on s’y retrouve.

Je ne considère pas qu’il faille la regarder absolument mais c’est vraiment une série de grande qualité, elle traite des sujets souvent traités de façon très partielle dans les autres fictions.

Ma note : 7,5/10 – Un classique !
7 saisons.

House of Cards

Sélection des meilleures séries produites et disponibles Netflix blog série cinéma critique paris

Synopsis : Frank Underwood, élu démocrate à la Chambre des représentants et ‘whip’ de la majorité, ainsi que son épouse Claire n’ont qu’un seul objectif : la présidence des États-Unis. Tous les moyens seront bons pour arriver à leurs fins.

Je la mets pour le principe, je me suis arrêtée à la saison 2 pour une raison de scénario, je n’avais plus aucune envie de suivre cette histoire, ce que j’ai trouvé dommage car si le sujet ne m’intéresse absolument pas, la série avait tout de même réussi à me captiver, surtout grâce à Kevin Spacey et Robin Wright. Ce fut une des premières séries à rassembler des acteurs de cinéma d’exception, Netflix a eu un réel impact sur la qualité des séries et sur la distinction qu’on faisait entre un acteur de séries et un acteur de cinéma : avant c’était un peu comme la ligue 1 et la ligue 2, aujourd’hui ça ne veut plus dire grand chose !

Ma note : 7/10 – Un classique, de grand acteurs, mais il faut aimer le sujet…
6 saisons.

Sex Education

Sex Education sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture

Synopsis : La rebelle Maeve entraîne Otis, un ado vierge mais dont la mère est sexologue, dans la création d’une cellule de thérapie sexuelle clandestine au sein de leur lycée.

Série sympathique qui innove dans sa façon d’aborder la sexualité, à l’adolescence mais aussi à l’âge adulte via les personnages secondaires. J’en parle plus en détails dans cet article.

Ma note : 7,5/10 – Rafraichissant, rigolo, sympa !
2 saisons, 3° à venir.

Glow

Glow série à regarder cet été - quelle séries regarder en 2020 nouvelles séries de filles blog lifestyle dollyjessy

Synopsis Allociné : Ruth Wilder, une actrice en mal de notoriété, trouve dans le monde du lycra et des paillettes du catch féminin une dernière chance de se faire un nom. Obligée dea travailler avec douze marginales d’Hollywood, Ruth est aussi en concurrence avec Debbie Eagan, ancienne actrice de soap.

Quand j’ai vu l’affiche sur Netflix je me suis dit “Mais WTF”. Du catch… Même si je dois avouer que l’esthétique de l’affiche m’a beaucoup plu, d’ailleurs j’adore les tenues des filles au fil des épisodes, les collants brillants avec les culottes et les bodys qui montent jusqu’en haut des hanches, les cheveux qui défient la gravité, les années 80 sont palpables et plutôt bien représentées ! Ca m’a donné envie de racheter des reebook montantes et de faire de l’aérobic, mais je ne sais pas dans quel contexte je pourrais m’habiller en catcheuse sortie de Glow.

Le catch est le prétexte de fond, ce n’est pas non plus une série sur le catch pour autant, plutôt une série sur les rapports féminins, d’ailleurs c’est la même production que Orange Is The New Black, ce qui m’a poussée à continuer je dois l’avouer. 

Vous reconnaitrez Ruth de Community :)

Ma note : 7,5/10 – agréable surprise, originale, un peu barée
3 saison, la suite à venir.

The Good Place

The Good Place, série sur le paradis, l'enfer, après la mort, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : À sa mort, l’égocentrique Eleanor Shellstrop se retrouve par erreur dans un monde paradisiaque. Déterminée à y rester, elle s’efforce à devenir une meilleure personne, tout en s’adaptant à ce nouveau monde.

Les séries avec des histoires farfelues et ce genre d’affiches ultra colorées ne sont pas forcément ma tasse de thé, l’actrice principale a été révélée par Veronica Mars, série qui ne m’a jamais attiré à la télé.

Et bien j’ai été agréablement surprise, j’ai trouvé au fil des épisodes le concept très amusant et curieusement intéressant, les bonnes actions et la vie passée sur Terre sont abordées avec un regard ludique et novateur. J’ai bien aimé découvrir la façon dont les créateurs ont imaginé la vie après la mort aussi dans la “bonne place” (le paradis) que dans la “mauvaise place” (l’enfer). C’est jouissif.

Après la saison 2 je me suis demandée comment ils allaient bien pouvoir continuer car j’avais la sensation qu’ils avaient fait le tour, la saison 3 a commencé à décliner et j’avoue avoir dû faire un effort pour finir la saison 4, par principe et pour connaitre le dénouement. Sans regrets finalement. Car si on prend plus de plaisir les deux première saisons, je suis contente d’avoir pu connaitre la “fin”. Si la série de par ses particularités ne plaira surement pas à tout le monde, elle vaut la peine d’être commencée.

Ma note : 7/10 – Petit ovni sympathique
4 saisons, terminée.

Riverdale

Riverdale série à regarder cet été - quelle séries regarder en 2017 nouvelles séries de filles blog lifestyle dollyjessy

Synopsis : Sous ses airs de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom.

J’aurais prévenu, je regarde cette série car il s’agit d’une série ado, et je regarde presque toutes les séries de ce type, c’est mon côté ado attardée.

Cette série est complètement barrée, on est loin de quelque chose de réaliste, les intrigues sont WTF, les personnages ont tous une plastique parfaite, surtout les garçons (ce qui est assez rare pour le noter ^^). Je me fiche du physique des personnages mais je ne peux pas nier que le corps d’Archie frôle la perfection :D

Mais allez savoir pourquoi, nous sommes nombreuses à continuer à la suivre, sans savoir expliquer forcément pourquoi, on se fait au côté barré et on en redemande… Après tout il s’agit de l’adaptation d’un comics pour ado assez spéciale donc on sait à quoi s’attendre.

Ma note : 5/10 – plaisir coupable irrationnel !
4 saisons, saison 5 à venir.

Coisa Mais Linda

Sélection meilleures séries netflix blog critique cinema films - Coisa Mais Linda rio de janeiro club bossa nova  Quelle série sympa voir en 2020

Synopsis : Années 1950, Rio de Janeiro. Une femme au foyer qui croyait retrouver son mari découvre que celui-ci s’est enfui. Elle décide de rester pour ouvrir un club de bossa nova.

J’ai regardé cette série pour son synopsis, dès qu’il s’agit d’émancipation féminine, surtout dans le passé, je donne une chance. J’ai pris du plaisir à regarder cette petite série, j’aime beaucoup l’ambiance de Rio, la musique, les couleurs. Ce n’est pas du tout un coup de coeur mais j’ai hâte de pouvoir la continuer ! Et moi qui donne rarement ce genre d’arguments : un des personnages est si canon, vous n’êtes pas prêtes ahaha.

Ma note : 6/10 – petite série sympathique, sans plus !
1 saison, saison 2 à venir.

Jessica Jones

Jessica Jones, série Marvel super héros, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : La super-héroïne Jessica Jones s’est reconvertie en détective privé. Hantée par un événement traumatisant de son passé, elle se cache à New York et se contente de sordides affaires d’adultère. Une nouvelle enquête va faire resurgir de vieux démons…

Je n’avais aucune intention de regarder cette série, cela faisait 4 ans qu’elle était diffusée mais non je ne cliquais pas, car je dois avouer que du Marvel fait par Netflix me donnait plus la nausée qu’autre chose ^^

Grâce à Don’t Trust the B—- in Apartment 23 je suis un peu tombée sous le charme Krysten Ritter qui avait fait une apparition dans Breaking Bad et que j’ai reconnue immédiatement. Elle a une telle aura, qu’il est impossible de l’oublier, elle a une beauté très particulière et fascinante je trouve. Quand un pote m’a dit qu’il aimait bien la série je me suis alors laissée tentée et je ne m’attendais pas à enchainer les épisodes si frénétiquement.

Suite à un accident Jessica Jones a une force surhumaine, ce qui est ironique pour moi, la Jessica à la force sous humaine. Dans la série un des personnages (vous reconnaitrez Trinity de Matrix) se fait diagnostiquer la maladie de charcot, soit une maladie musculaire, bref plus j’avançais plus je me sentais liée à cette série, comme si c’était une bonne chose que je la regarde. Je ne suis pas folle mais vous savez quand rien n’a de sens on cherche parfois un semblant d’explications un peu partout et elle m’a fait du bien psychologiquement curieusement (cf ma maladie musculaire). ^^

Ma note : 7,5/10 – bonne série même si on aime pas l’Univers Marvel, la série n’entre pas dans les clichés de super héros, au contraire.
3 saisons, terminée.

Midhunter

Synopsis : Comment anticiper la folie quand on ignore comment fonctionnent les fous ? Deux agents du FBI imaginent une enquête aux méthodes révolutionnaires et se lancent dans une véritable odyssée pour obtenir des réponses.

Je suis assez friande du sujet, il s’agit de l’émergence des techniques d’analyse psychologique concernant les grands psychopathes/sociopathes, la série aborde plusieurs tueurs en séries célèbres (Charles Manson y compris), aborde leur mode opératoire, leurs déviances sexuelles, leurs motifs, … et ne cherche pas à en faire un grand spectacle ce qui aurait pu desservir le sujet. Les acteurs sont bons, et la ressemblance entre les comédiens et les dits serial killers est parfois troublante (voire photo.)

La première saison est assez captivante, elle semble poser les bases d’une série qui s’annonce innovante et qualitative, le rythme est lent mais justifié. La série nous promet de grandes choses.
D’où ma déception lorsque j’ai fini la deuxième saison en ayant l’impression qu’on m’a un peu fait tourner en bourrique : très peu d’avancement, on s’ennuie un peu, MAIS j’attends tout de même la troisième saison.

Combien de séries se sont plantés sur une saison pour se rattraper ensuite ? (Westworld a tellement foiré sa saison 2 que je ne la reprendrai jamais alors que la 3 a l’air vraiment bien…)

Ps : la ressemblance du personnage principal avec Macron en perturbera plus d’un ! :D

Ma note : 7/10 pour la saison 1, 5/10 pour la saison 2…
3° saison à venir.

Master Of None

Master of none série à regarder cet été, série à rattraper, meilleures séries comiques, série Netflix, blog cinéma série culture dollyjessy

Synopsis : Le quotidien de Dev, un acteur new-yorkais de 30 ans, qui a plus de mal à se décider sur ce qu’il veut manger que la direction à donner à sa vie. Ambitieux, drôle et cinéphile, il est à la fois très centré sur son propre bien-être et attaché à des sujets divers et variés tels que la situation critique des personnes âgées, le sort des immigrants et comment dénicher les pâtes les plus délicieuses pour le dîner.

Comme le dit très bien le personnage principal dans un épisode de la série : les indiens sont condamnés au cinéma, à prendre un accent et vendre des roses. En France cela en devient particulièrement ridicule d’ailleurs.

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas enlever à Netflix, est bien son implication pour produire des contenus avec une vraie diversité. L’acteur, Aziz Ansari, a crée entièrement cette série, comme Mindy Kaling a crée de A à Z The Mindy Project, et je dois dire qu’avoir des personnages principaux aux origines variées fait un bien fou. Des personnages issus de l’immigration, à l’image du monde dans lequel on vit : ENFIN.

Le style de la série est assez original, l’acteur est aussi humoriste mais il ne tombe pas pour autant dans la parodie ou le sketch, on rit dans des situations relativement banales, innocentes, mais on a aussi des messages de fond, une sensibilisation à des sujets importants… bref il s’agit d’une bonne petite comédie et non d’une énième comédie reposant exclusivement sur des clichés.

En revanche elle reste assez simple, elle est intéressante mais ne vous attendez pas à une grande profondeur, et ce n’est pas la plus drôle des comédies hein !

Ma note : 6,5/10 – comédie sympathique !
2 saisons.

Easy

Les meilleures séries Netflix blogueuse lifestyle mode culture dollyjessy - quelle série regarder cet été ?

Synopsis : Easy suit une poignée d’habitants de Chicago de tous horizons pris dans les méandres de l’amour, du sexe, de la technologie et de la culture.

Easy est une série qu’on commence pour son casting : Orlando Bloom, Dave Franco (le frère de James), Jane Adams, Sophia Bush et d’autres visages qui vous seront très familiers. On y trouve même Emrata donc cela attise la curiosité…

Les épisodes suivent des personnages différents à chaque fois, avec quelques recoupements qui font qu’on revoit certains personnages, un peu comme Modern Love sortie récemment. L’ennui est que les épisodes sont très inégaux, donc je n’ai pas regardé la saison 2. L’avantage est qu’il n’est pas obligatoire de suivre l’Histoire, si un épisode est ennuyeux on passe à l’autre, un peu comme on fait tous avec Black Mirror tant le niveau est variable !

Sur le papier c’était génial et j’adore certains des acteurs, mais on reste sur sa faim.

Ma note : 5,5/10 – Série pour passer le temps / Quand nos séries sont en pause
2 saisons.

Special

Special, série sur le handicap, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : Couvé par sa mère, un jeune homosexuel atteint de paralysie cérébrale légère décide de prendre son destin en main, et réécrit son histoire pour vivre sa vraie vie, enfin.

Le handicap n’est jamais vraiment traité de cette façon dans les fictions, encore une fois Netflix élargit ses horizons et cela fait du bien.

Le réalisateur est lui même atteint de paralysie cérébrale, après en avoir fait un livre il partage son histoire dans cette mini-série qui vaut la peine d’être essayée.

Elle n’essaye pas de susciter l’empathie du spectateur, Ryan n’est pas un homme parfait, il a ses défauts, peut être horrible avec sa mère, et n’est pas le gentil de service qu’on attend.

Son défaut réside dans sa durée qui nous oblige à la binge watcher, sauf que l’affaire est emballée en 2 heures… Cela ne suffit pas et dessert un peu l’Histoire qui reste pour le moment trop en surface à mon goût.

Elle est produite par l’acteur qui joue Sheldon Cooper (The Big Bang Theory), rien que pour ça j’étais obligée de la regarder ^^

Ma note : 6/10 – Potentiel à confirmer
1 saison, 2° saison à venir.

3%

3%, série science fiction ados société, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : 3% nous plonge dans une société dystopique divisée en deux : d’un côté les riches (3% de la population) et de l’autre les pauvres. Pour pouvoir accéder à la plus haute strate, les participants n’auront le droit qu’à une seule chance et se départageront autour d’épreuves. Mais seulement 3% d’entre eux arrivera au bout…

3% est une série de Science Fiction brésilienne pour ados et jeunes adultes. Cette dystopie est donc avant tout très divertissante (comme la photo le montre : le cliché du futur en une image). D’un point de vue philosophique tout est assez manichéen, choix qui est cependant tout à fait assumé : le but est de faire un état des lieux général de la société brésilienne telle qu’elle peut être vue et subie par la jeunesse.

Les premiers épisodes sont assez prenants : la “Passation” est une sorte de Hunger Game auquel chaque habitant doit se soumettre dès qu’il atteint l’âge de 20 ans, et seuls 3% des participants y parviendront, et constitueront l’élite de la société qui vivra avec confort et richesses, sans retour possible. Tous les autres continueront de vivre dans la ville insalubre.

Franchement la série nous tient, les épreuves sont plus intéressantes que dans Hunger Game : logique, agilité, réflexion, analyse, agilité, … une épreuve en particulier consistait à prendre décision collective quant à la personne du groupe à sacrifier… et ce n’est pas mal fait du tout.

La fin de la saison est moins bien, on y apprend comment ce système a été crée, par qui, donc l’excitation de la mise en place et des épreuves laisse place à une tentative d’explication. Pour autant je voulais vraiment la finir et savoir, je ne regrette pas.

Je n’ai pas regardé les saisons suivantes pour l’instant, non mais vous avez-vu le nombre de séries dont je vous parle ? Ahaha. Je ne peux pas TOUT continuer, même si elle me fait passer bon moment je peux sacrifier une série face à d’autres et heureusement ^^ Et la saison 1 s’achève plutôt bien, je ne ressens pas le besoin de voir une suite pour l’instant.

Ma note : 6,5/10 – à essayer si le sujet vous parle.
3 saisons, 4° saison à venir.

Girlboss

Girlboss série à regarder cet été - quelle séries regarder en 2017 nouvelles séries de filles blog lifestyle dollyjessy

Synopsis : Basée sur une histoire vraie et la biographie de Sophia Amoruso – Sophia est une jeune fille sans le sous, qui enchaine les petits boulots, qui a décidé de vivre seul à Los Angeles contre l’avis de son père avec qui elle entretient un rapport compliqué, depuis le départ de sa mère lorsqu’elle était petite fille. Elle trouve une veste vintage sous évaluée dans une petite boutique vintage de LA et décide de la vendre sur Ebay avec une marge considérable. C’est ainsi qu’elle a l’idée de lancer sa propre boutique, Nasty Gal, de dénicher et de customiser des pièces en friperie.

Au vu des campagnes dissimulées de toutes les influenceuses qui ont soudainement porté du Nastygal en même temps sur les réseaux, vous avez probablement entendu parler de cette marque dont il est question dans cette série ^^

Une série sur la mode et les vêtements vintage forcément j’allais essayer. Je n’aimais pas du tout le personnage surtout au début, mais j’ai quand même regardé toute la saison avec plaisir.

Commentaire détaillé dans cet article publié en 2017.

Ma note : 5,5/10 – divertissante, sans plus.
1 saison, série annulée.

Friends from College

Friends From College, série sur l'amitié, 40 ans, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : Un groupe d’amis, qui se sont connus à l’université d’Harvard, approchent désormais la quarantaine. Les uns et les autres vont découvrir qu’ils ne se connaissent pas aussi bien qu’ils le croyaient…

J’étais déçue que Netflix annule la série après 2 saisons. Cette série c’est un peu une série pour ado adaptée pour adulte : en gros j’y retrouve ce que j’aime dans les teenmovies mais avec des personnages qui se rapprochent davantage de mon âge. Et je crois que c’est ce que j’ai bien aimé. Infidélités, trahison, rivalité, des thèmes du quotidien sont abordés avec une touche d’humour, même si c’est parfois très cliché ! On y retrouve Robin de How I met, et quelques acteurs que vous avez forcément vu quelque part. Certains diront qu’il ne s’y passe rien, moi j’ai accroché ! Elle est annulée après 2 saisons car elle n’a pas su trouver son public et j’ai vu très peu de mise en avant de cette série sur Netflix. Mais la plateforme crée tellement de comédies qu’elle ne peut pas toutes les continuer…

Ma note: 7/10 – comédie avec une bande de pote : moi j’aime !
2 saisons, terminée.

Grace & Frankie

meilleures séries Netflix - Grace et frankie série comique à regarder à voir cet été - blog cinéma série culture dollyjessy paris

Synopsis : Grace et Frankie sont les pires ennemies du monde. Mais quand leurs maris respectifs leur annoncent qu’ils s’aiment et vont se marier, les deux femmes voient leurs vies basculer, et surtout s’entremêler.

Une série comique dont les protagonistes ont 70 ans, avec Jane Fonda, franchement je devais donner la chance à la première comédie mettant en scène des personnages âgées (surtout avec ces acteurs mythiques).

On sait dès le début à quoi s’attendre : soit on accroche et on passe un bon moment, soit on passe à côté à cause des blagues parfois clichés ou assez attendues. Car on voudrait par moment plus d’originalité, d’authenticité, on regrette un peu le côté caricatural qu’il en ressort.

Je fais partie de celles qui ont regardé toute la saison, je voulais voir évoluer les personnages, les acteurs, et me souviens avoir trouvé la série assez rafraichissante quand je l’ai vue il y a maintenant… 5 ans ! (Je vous en parlais en 2015 dans cet article regroupant les meilleures séries comiques ).

Puis j’ai complètement zappé… J’ai changé de compte Netflix donc je n’avais plus mon historique et mes rappels, je pensais qu’elle avait été annulée, et grâce à cet article je vois que si cet été, je m’ennuie j’ai 6 saisons devant moi :D

Ma note : 6,5 – une comédie avec des “vieux”, il fallait le faire :D
6 saisons, 7° à venir.

The Society

The Society, série teen ado science fiction mystérieux fantastique sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : Un groupe d’adolescents est transporté dans une réplique de leur ville après un voyage scolaire. Les adultes ont disparu sans laisser de traces. Au début, ils jouissent de la liberté, mais très vite une organisation doit être trouvée et les premiers problèmes ne tardent pas à apparaître.

Si j’ai eu un peu de mal au premier épisode, et si l’intrigue ne m’attirait pas plus que ça (je ne suis pas fan des séries avec des disparitions mystiques, je n’ai jamais regardé Lost, 100 ou toute série de ce type), je me suis laissée prendre au jeu. Où sont leurs parents ? Quelle est cette odeur étrange dont ils parlent ? Comment des adolescents livrés à eux même vont être en mesure de créer leur propre société ? J’ai trouvé la série assez originale, elle tient ses promesses et constitue une série pour ado qui change un peu. J’attends la saison 2 pour avoir quelques réponses…

Ma note : 6/10 – plutôt originale, divertissante !
1 saison, 2° saison à venir.

Dead to me

Dead to Me, série sur la religion, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : Le mari de Jen est récemment décédé dans un délit de fuite. Judy, d’esprit libre et optimiste, a récemment subi une perte tragique. Les deux dames se rencontrent dans un groupe de soutien.

Le synopsis ne m’attirait pas mais j’étais curieuse de voir Christina Applegate qu’on a tous déjà vue au moins une fois au cinéma ou à la télé, elle joue d’ailleurs une des soeurs de Rachel dans Friends (la soeur exécrable qui confond Ross avec un vendeur de hot-dog).

Et bien ce mix entre drame et comédie fonctionne très bien, c’est bien joué, c’est drôle, même les situations les plus absurdes restent réalistes, et pour moi c’est ce qui fait le secret des meilleures comédies : plus c’est crédible, mieux c’est. J’aime beaucoup les comédiennes, leur finesse, et les réactions de Christina sont parfois jouissives, elle a ce truc qu’on trouve aussi chez Jennifer Aniston, des sortes de petits génies de la comédie. Dans la saison 1 le suspense est savamment distillé à chaque épisode, on veut connaitre la suite, on veut vraiment savoir ce qui se cache derrière cette histoire. Si vous accrochez ça va finir en binge-watching. Je n’en dirai pas plus pour garder le mystère.

La saison 2 vient de sortir, j’en suis au 3° épisode et je dois dire que pour l’instant elle me séduit moins que la première, je suis un peu lasse du peu d’avancement, comme si les créateurs avaient du mal à recréer ce qui faisait la magie de la première saison. Mais je vais continuer pour voir…

Ma note : 8/10 – Très bonne comédie dramatique, sous-cotée selon moi
2 saisons, saison 3 prévue.

Never Have I ever (Mes premières fois)

Never have I ever, série adolescents diversité mixité, Mindy Kalling sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : A peine remise d’un récent traumatisme, Devi retourne au lycée déterminée à se débarrasser de vieilles étiquettes embarrassantes et à devenir une vraie miss popularité.

J’ai regardé cette série car elle est co-écrite et réalisée par Mindy Kalling (The Mindy Project) pour Netflix, elle se serait inspirée de sa propre enfance, en tant qu’indienne immigrée avec ses parents aux Etats-Unis. Elle traite avec légèreté des différences culturelles, de la discrimination envers les populations immigrées, des pratiques culturelles et religieuses : les anciens sont obsédés par les traditions, les jeunes ne les comprennent pas, c’est simple mais efficace.

La saison 1 dure au total 2h30 seulement, les 2 premiers épisodes peinent un peu, j’ai du mal à m’habituer à la voix de narration qui n’est pas sans rappeler Jane The Virgin, mais dès le 3° on s’y fait. Je l’ai regardée avec plaisir, j’ai été émue parfois, mais on n’est pas sur une qualité qu’on peut trouver dans Sex Education, je dois avouer qu’on a l’impression de regarder une énième comédie Netflix pour ado, l’écriture n’est pas exceptionnelle, mais la comédienne bien que débutante et parfois dans un surjeu qui me dérange, lui donne du relief.

Disons que la série innove dans la typologie de ses personnages, un peu dans l’Histoire (traumatisme, perte, émotions à gérer), mais reste tout de même dans le cliché dans la “teen série”.

A vouloir faire des séries très courtes sans y mettre l’investissement créatif nécessaire, juste pour surfer sur des codes qui fonctionnent et faire des vues, la moitié des contenus crées par Netflix ne volent pas bien haut. Heureusement qu’il reste l’autre moitié.

Ma note : 5,5/10 – Série pour passer le temps
1 saison, 2° potentiellement à venir.

Insatiable

Insatiable, série absurde sélection séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : Un avocat disgracié reconverti en coach pour concours de beauté prend pour cliente une adolescente brimée et en quête de vengeance. Il ignore alors tout du monstre qu’il est sur le point de libérer…

Cette série Netflix dont la première saison a eu un petit succès, a été très critiquée dans la presse, parce qu’elle serait grossophobe voire homophobe. Le problème des critiques presse est qu’ils doivent parfois noter et commenter une série après le visionnage d’un seul épisode ou deux.

Alors déjà il suffit de lire le résumé pour savoir que c’est une série complètement absurde, à prendre au 3° degrés.
Puis au visionnage c’est assez évident : c’est caricatural au possible, le problème est que c’est brouillon, ça part un peu dans tous les sens, et le prétexte du concours de beauté qui sert de toile de fond peut être mal compris. La série n’est pas grossophobe mais maladroite, quand on regarde la saison 1 entièrement on voit bien qu’ils tentent de dénoncer les critères stupides de minceur et non sous entendre que la minceur est la clef du succès. En bref le concept était bien sur le papier mais sa réalisation reste assez hasardeuse.

Personnellement j’ai trouvé la comédienne “magnifique” enfin je suis assez sidérée par ce qu’elle dégage sans savoir dire pourquoi. Elle est initialement comédienne Disney, et c’est vrai qu’elles ont souvent des baby faces pulpeuses, c’est peut-être ça…

La saison 2 m’a beaucoup moins plu, on entre dans des thématiques comme le meurtre mais le traitement comique qu’ils essayent d’employer ne marche pas plus que ça.

Ma note : 4/10 – Si le sujet vous parle, vous pouvez tenter la saison 1 mais je ne promets rien et je vous aurais prévenus !
2 saisons, annulée.

Séries récentes non créées par Netflix :

Wanderlust

Wanderlust, série sur la religion, sélection des meilleures séries Netflix blog critique séries cinéma culture quelle série regarder en 2020 ?

Synopsis : Joy Richards, une thérapeute, tente de raviver la flamme dans son couple et se demande si la monogamie est la meilleure solution pour se faire…

Ce n’est pas compliqué, quand j’ai vu que l’actrice Tonny Collete tenait le premier rôle je me suis lancée, un bon jeu d’acteur étant déterminant c’est un critère qui me suffit bien souvent. Et bien elle déchire et confirme qu’elle peut jouer énormément de choses ! Son jeu est nuancé et sert complètement la série

Les sujets du couple et de la fidélité ont été traités et retraités depuis la nuit des temps, mais cette série a un angle vraiment différent de tout ce que j’avais vu dans une série jusqu’alors. Car elle a le mérite de traiter ces thèmes avec une vraie justesse ce qui est assez rare pour être souligné : enfin une série qui ne repose pas sur des clichés et qui pose vraiment la question de la viabilité de la monogamie. La question du désir, même quand l’Amour perdure, pourquoi le désir s’estompe, est-ce vraiment de la lassitude, ou plutôt un manque d’investissement,… bref cette série est sincère, et loin de l’hypocrisie

Etant quelqu’un qui m’intéresse énormément aux relations, particulièrement amoureuses, j’ai regardé les 6 épisodes avec un intérêt certain et j’espère qu’il y aura une autre saison.

Ma note : 8/10 – série qui mériterait à être plus connue
Mini série de 6 épisodes.


Voilà voilà, je pense que les notes vous donnent une idée pour prioriser les séries que vous souhaitez regarder, si vous avez peu de temps à y consacrer, cela vous permettra de faire votre choix !

Cet article sera mis à jour régulièrement, j’ai bien peur que dans un an le titre devienne “40 séries Netflix” :D

Retrouvez toutes les autres séries abordées sur le blog dans cette section, toutes plateformes confondues, les anciennes, les moins anciennes, les sous cotées, les perles rares, bref on ne doit pas être loin des 100 séries. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis une grande consommatrice de cinéma à la base, les séries n’ont fait que rejoindre les nombreux films que je regarde ;)

* La majorité des synopsis sont tirés de Allociné, ou Wikipédia.

Share:

You Might Also Like

1 Comment

  1. Paulette

    Merci pour ces conseils je te fais confiance! Je te conseille Working Mum, pas du tout réservée aux mères ou futures mères!
    Bises

Leave a Reply