Partage l'article
Et/ou laisse un commentaire
Mood 05 • 11 • 14

Je n’ai pas d’âge.

« T’es grande pour ton âge ! »
« Tiens tu fais pas ton âge. »
« Quoi, t’es déjà mariée à 24 ans ?! »
« T’as 20 ans, donc du haut de mes 35 ans je comprends mieux la vie que toi » (ils ne le disent pas exactement comme ça évidemment.)

Simple constat, étonnement, préjugés, dédain, j’ai à peu près tout connu comme attitudes et comme réflexions concernant mon âge. Et à peu près partout.

A 13 ans on pensait parfois que j’avais 18 ans.

Pas de bol à 25 ans on m’en donnait toujours 18, ce qui ne m’a pas toujours aidée dans ma vie professionnelle.

Ces derniers temps quand on me demande mon âge les gens me répondent parfois qu’ils m’en donnaient 7 de moins.

Quand je recherchais des cours de théâtre professionnels je me suis penchée sur le conservatoire, mais quand t’as plus de 25 ans tu ne peux pas t’inscrire. Je suis arrivée à Paris, la ville de la culture, à 26 ANS, l’âge où les musées ne sont plus gratuits. J’ai pleuré devant mon écran quand la SNCF m’a avertie que ma carte 12-27 ne serait plus valable dès le jour de mon anniversaire. Non mais vous savez combien ça coûte un billet de train de vieux ?

Tout ça pour dire que notre société voue une obsession absolue à l’âge. Une obsession qui finit par me sortir par les yeux, une fausse croyance qui voudrait que notre âge détermine notre personnalité, nos capacités, notre maturité, notre perspicacité.

J’ai attendu de vieillir un peu juste pour voir si moi aussi je deviendrais débile comme tous ces paternalistes que j’ai rencontrés et qui me prenaient de haut. Et bien non, je suis restée la même personne sur bien des points, j’ai évolué dans certains domaines, mais aussi régressé dans d’autres. J’ai des amis de 18 ou 20 ans à qui je n’essaye pas d’imposer ma vision du monde, et des amis de 52 ans conscients que l’expérience est un terme galvaudé, tant elle peut reposer sur la bêtise. Et parfois, avant 20 ans, on a même une lueur dans l’esprit qu’on n’a plus arrivé à 30 ans. Comme a 25 ans, on a parfois une confiance en soi qu’on avait pas nécessairement à 17 ans.

Et chaque personne étant unique, chaque parcours de vie étant différent, on ne peut pas avoir cette conception des choses. Par exemple j’ai été responsable et indépendante très jeune, je me gère et fais ce que je veux depuis mes 12 ans. Je gérais mon cahier de correspondance, faisais mes mots d’excuse, je signais mes autorisations de sortie, etc. J’étais déjà serveuse dans un club à 16 ans donc quand des gens qui sont restés confortablement dépendants de papa et maman jusqu’à la fin de leurs études veulent me dévaloriser par rapport à mon âge j’ai envie de leur mettre des claques.

A l’inverse j’ai été en retard sur plein d’autres choses, tenez, j’ai dû avoir ma première cuite à 20 ans, quand j’ai enfin eu une vie sociale en fait (oui c’est vrai que j’aurais pu trouver mieux comme exemple)(oui la vie sociale peut clairement conduire à l’alcoolisme quand on y pense).

Surtout, il me suffit de vous regarder vous. Je reçois des commentaires de personnes de tout âge qui me disent que malgré nos différences d’âges elles peuvent me lire. Claire a 12 ans et me laisse parfois des commentaires, j’ai échangé avec Colombine qui a 17 ans, ces échanges ont été plus riches que des tas que j’ai pu avoir avec des gens de 30 ans. Je ne parviens plus à trouver son commentaire mais une lectrice me disait que malgré ses 58 ans, au delà des recettes, elle aimait bien venir par ici, sauf bien sûr pour mes tenues. Elle dit qu’elle a passé l’âge.

A 27 ans, j’en ai parfois 9 car j’ai plein de morceaux d’enfance à rattraper avant qu’ils ne s’envolent. Parfois, j’en ai 45 car la vie ne te demande pas ton âge avant de toquer à ta porte et de déposer des bagages sur son seuil.

Je pense que la jeunesse fait peur, elle terrifie les gens devenus vieux avant l’âge. Comme la vieillesse nous terrifie à mesure que l’on voit le temps passer. Ne tombez pas dans ce piège, l’âge est une donnée brute sur une carte d’identité, rien de plus rien de moins. L’homme a une propension à tout généraliser, à tout étiqueter, à tout figer, à créer des vérités sur base de sa petite vie, de son petit vécu. Pour se rassurer. Pour se donner l’impression d’avoir de l’emprise sur ce qu’il ne contrôle pas. Car au fond, à quoi sert une étiquette si ce n’est à nous servir de repère ?

Je vous embrasse mes coeurs de belette, des bisous, passez une bonne soirée ! Si elle s’avère mauvaise, faites un truc con, un truc ridicule, faites vous rire, et vous verrez que ça ira un peu mieux, ça marche à chaque fois pour moi. Peut-être parce que je suis con ^^

Dans le même genre

Mood 10 • 02 • 16

Plaisirs simples

M’assoir sur la chaise en bois d’une terrasse, seule, ne plus rien faire si ce n’est me concentrer sur les rayons de soleil qui me réchauffent l’épaule, la nuque, les jambes…

Mood 09 • 07 • 15

De l’importance du contexte.

JE NE DIS PAS QUE JE pratique l’échangisme, mais…

Lifestyle 30 • 06 • 15

Birthday girl

Il y a quelques semaines je vous parlais de l’angoisse…

Mood 28 • 05 • 15

Hé toi le temps qui passe, tu peux pas attendre un peu ?

Face au temps qui passe et à mon âge qui augmente d’une façon qui me semble irrationnelle, j’ai envie de mettre la tête dans le four.

Mood 19 • 03 • 15

Facebook : devrais-je fermer mon compte ?

J’ai ouvert mon compte Facebook très tard, même si tout le monde y était depuis longtemps. Je ne ressentais pas le besoin d’y aller et imaginais le temps que je ne perdais pas. Lorsque j’ai été contrainte de sortir de la bulle que je m’étais construite, j’ai réalisé que de notre temps, la vraie vie…

58 commentaires

  1. Je ne laisse pas beaucoup de commentaires sr ton blog même si je le suis mais je dois dire que cet article m’a interpellée et m’a touchée. Alors, j’avais envie de laisser une trace de mon passage car je partage ta vision.

    Merci pour cet article, j’espère que tu seras en sélection <3

    1. dollyjessy dit :

      Alors merci pour ton tout premier commentaire, tu peux pas savoir comme je suis en kiff quand des lectrices de l’ombre se font enfin entendre :) A très bientôt j’espère.

  2. Olivia dit :

    Je suis tellement d’accord avec toi…
    Je suis dans le même cas du « à 13 ans on m’en donnait 18″.
    Maintenant j’ai l’impression d’être emprisonnée dans un cadre de petite fille et c’est horrible car professionnellement ça peut être vraiment dur!
    Pourtant j’ai commencé à travailler très tôt aussi et dans beaucoup de domaines (serveuse, ménage, aide soignante, usine et maintenant graphiste…) mais j’ai encore du mal à trouver ma place dans le monde du travail et encore plus à me sentir femme. Parfois j’ai même peur de passer pour la stagiaire en rendez-vous client — »

    Et à d’autre moment j’aime tellement faire ma petite fille pour que ma maman ou mon chéri me prépare mon chocolat chaud..

    Je pense qu’on a pas vraiment « d’âge » car comme tu le dis si bien c’est la vie qui nous impose souvent son rythme et parfois la vie nous impose des épreuves qui nous font grandir trop vite.

    Enfin bref je me reconnais très bien dans ton écris!
    Je t’envoie plein de bisous <3

    Olivia

    1. dollyjessy dit :

      Ahaha, je comprends parfaitement, perdre en crédibilité pour son physique, si je peux te donner la solution qui m’a aidée: je leur rentre dedans, au début les gens pensent que c’est de l’arrogance, ensuite ils réalisent (sans nécessairement l’admettre) que te n’es pas la gosse qu’ils imaginaient. Et continue de faire le bébé pour avoir ton chocolat, cela peut paraitre ridicule pour ces « grandes personnes », mais c’est qui nous permet de ne pas vieillir trop vite ^^ Des bises Olivia !

      1. Olivia dit :

        Merci pour l’astuce!! C’est vrai que c’est parfois difficile de leur rentrer dans le lard (j’ai peut-être un certain manque de confiance en moi mais c’est une autre histoire ^^)
        En tout cas je te remercie pour tes articles et aussi de prendre le temps de répondre à tes lectrices ;) <3

  3. Deerly dit :

    Et bien sache … Que je suis vraiment d’accord avec toi … Maintenant, tout le monde accorde une importance à l’âge, et encore plus à la moyenne d’âge je trouve … Genre : un ado prend sa première cuite à environ 17 ans … Passé cet âge, si ce n’est pas ton cas, on te demande si tu as un problème, ou si tu n’as pas d’amis … Enfin bref … Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, il y a énormément de choses à dire ! :)

    En tout cas, des bisous, et reste comme tu es, tu es parfaite comme ça ! ♥
    Elodie

    1. dollyjessy dit :

      Oui tu abordes un point que j’ai évité sinon l’article aurait trop long, et tu as tout à fait raison. De manière générale on fait en sorte que les gens se sentent anormaux dès qu’ils n’entrent pas dans un schéma connu ! Merci beaucoup Elodie, à très vite.

  4. Bonsoir, j’ai 43 ans et je ne me sens pas vieille du tout!! Je tiens un blog comme toi et je me rend bien compte de certaines lacunes surtout en informatique par rapport à toi par ex, dont c’est le métier!! Mais les 12 derniers mois, j’ai plus appris qu’en 10 ans!! et je suis fière de ce que je suis. Je peux enfin relever la tête et dire que je suis une créatrice et une bloggeuse!! Mais je ne suis pas que cela, j’ai 3 enfants, je suis mariée depuis 15 ans mais je suis avec mon homme depuis 26!! Bref, tout cela pour dire que je suis comme toi, j’ai plusieurs âge plutôt que pas d’âge en fait!! C’est marrant, lundi avec des collègues on discutait et on remarquait que quand tu as 20 ans, tu t’habilles comme une vieille pour être crédible et trouver un job car t’as pas d’expérience par essence, tu sors de l’école!! Plus tard, tu remets des jeans car la mode a changé et que tu ne veux pas vieillir, et dés que tu as 45/50 ans, t’as plus de boulot car t’es vu comme un vieux… Faut qu’on arrêt ce genre de conneries, non mais à 45 ans je suis à la moitié de ma vie, sans « dec »!! Aussi, je suis bien ok avec toi Jessica et je continuerais à blogger et lire ton blog, puisque tu acceptes tout le monde!!

    1. dollyjessy dit :

      Et en plus tu es une de mes lectrices les plus fidèles ! Tu as bien raison d’être fière d’avoir fait ce que tu voulais. Merci pour ton commentaire, à très vite ;)

  5. J’oubliais, la 1ère cuite, si mes filles et mon fils pouvaient attendre tard, cela m’arrangerait… Mais je pense qu’il y a une vraie différence entre les grandes villes comme Paris et la province. Perso, je n’ai eu une vraie cuite que tard, car je ne buvais pas pour faire la fête, pour moi la fête c’est un état d’esprit! Si tu veux la faire, tu l’a fait, pas besoin d’alcool!! Vendredi dernier, j’ai organisé une super fête pour Halloween et on a pas eu besoin de cuite pour passer un super moment! Il y avait des adultes et des enfants déguisés et on s’est bien marrés! Et une dernière chose dont j’ai déjà parlé sur ton blog, j’ai 43 ans et j’ai les cheveux poivre et sel, depuis env 8 ans, j’ai arrêté les couleurs et j’assume (même si des fois, il y a des jours sans…). Je pense que je fais plus vieille mais je m’en fous!! Depuis, que j’ai vu que plusieurs femmes avaient fait carrière mannequin avec les cheveux gris, je suis confortée dans mon choix! J’arrête là bonne soirée à vous!

    1. dollyjessy dit :

      Oh je ne sais pas si je vais te rassurer mais les jeunes peuvent boire tôt quelle que soit leur ville d’origine, c’est même parfois pire à la campagne ! Quand ton fis aura sa première cuite je ne suis pas sure que tu seras au courant de toute façon, donc sois rassurée ^^ Pour les cheveux blancs, je trouve que tu es bien courageuse, je ne pense pas que je pourrais rester comme ça, car comme tu dis il y a des jours sans donc pourquoi s’en rajouter ? :) Cela dit je comprends parfaitement ton point de vue, c’est une question de courage on va dire. Bonne soirée !

  6. Sacha Lowe dit :

    Super article !
    J’ai 16 ans et on me dit souvent que j’en fais 20… Mais comment on peut savoir qu’est-ce qui fait qu’une personne ressemble plus à ça, ou une personne de 23 plus à ça ?
    Je ne comprends pas ce principe non plus et ton texte m’a beaucoup surprise (dans le bon sens !)

    Bisous :)

    1. dollyjessy dit :

      Merci de confirmer ma théorie Sacha ^^ Je suis contente que le texte te plaise, bisous !

  7. Dans deux semaines c’est mon anniversaire. J’aurai 27ans. J’avoue que l’approche de la trentaine me stresse énormément, je me suis même fait une to do list d’avant les 30ans (avec que des choses géniales évidemment!). Je commence à me dire que si je n’ai toujours pas d’enfant à 30ans ce ne sera peut-être pas encore trop tard, mais c’est vrai que l’âge que j’ai me rattrape parfois dans certaines de mes attentes pour l’avenir.

    1. dollyjessy dit :

      A qui le dis tu, comme je te comprends… Quand j’ai eu 27 ans en juin, je me suis posée beaucoup de questions ! Et j’ai retrouvé la to do list que j’avais écrite quand j’avais un peu bu. Une vraie blague ^^

  8. Colombines dit :

    Tu es loin, loin, loin d’être con Jessy, tu es une bulle de fraîcheur, d’espoir et de liberté dans un monde de plus en plus prise de tête. Ou alors c’est le propre de la société humaine de créer des complications à chaque siècle. Va savoir.
    Je ne vais pas épiloguer et dire « moi aussi » à chacune de tes phrases et de tes réflexions, mais dans cet article tout est vrai pour moi, je crois qu’on a des vécus assez similaires, comme beaucoup de monde en fait, je m’en rends compte peu à peu.
    En tous cas, je ne te le dirai jamais assez, mais MERCI pour ces articles, ce sont des perles. Et merci pour le petit clin d’œil, j’ai eu un arrêt cardiaque ;)
    Bisous ♥
    Juliette

    1. dollyjessy dit :

      Une crise cardiaque, ah non tu vas éviter hein ^^ Je n’ai pas mis ton vrai prénom volontairement en tout cas :)

  9. je me retrouve tellement dans ton article, on a le même âge, merci <3

    1. dollyjessy dit :

      Contente que ça te parle ma belle ;)

  10. Inès dit :

    Je ne laisse pas souvent de commentaires, pourtant je suis assidument ton blog. Mais je me suis it qu’aujourd’hui j’allais laisser un petit mot. J’ai 17 ans et demi (chose toute à fait puérile de compter les « demi-âges »). Sauf que plus je m’approche de la majorité, plus je grandis, plus j’ai de choix à faire par moi-même plus cela m’angoisse, cette période de transition, ni encore adulte mais plus tout à fait un enfant. J’aime faire des glissades (en même temps qui n’aime pas faire des glissades) dans les couloirs du lycée, j’aime lécher la casserole de chocolat fondu avec les doigts, j’aime bien prendre une peluche et la serrer contre moi quand je suis triste, j’aime aux larmes rire pour des choses complètement débiles… Mais est-ce que cela veut forcément dire que je suis puérile et pas assez mature ?
    Je me suis aussi demandé si j’étais trop jeune pour bloguer, si finalement c’était pertinent ce que je faisais, car après tout je n’ai pas encore « vécu » comme dirai certains.
    Enfin bref, tout ce pavé pour te dire que je suis d’accord avec ton article, l’âge c’est subjectif, c’est juste un nombre, et que continuer à être un enfant parfois, ça fait du bien.

    En tous cas merci pour cet article qui remonte carrément le moral :D
    Bises
    Inès

    http://unsapindansmonplac-art.blogspot.fr

    1. dollyjessy dit :

      On a tous des comportements jugés immatures, à 17 ou 47 ans, donc non ne te prends pas la tête avec ça. Et concernant ton interrogation sur le fait de bloguer, NON tu n’es pas trop jeune, c’est exactement le moment idéal pour commencer. Pour te tromper, essayer des choses, ajuster, avoir 17 ans permet d’expérimenter plus facilement qu’à 27 ans je trouve. D’ailleurs j’ai tenu mon premier blog à 14 / 15 ans, si j’avais su je n’aurais jamais arrêté Inès. Bisous ;)

  11. J’ai eu les mêmes pensées que toi quand j’ai eu 26 ans… ça y est on est « vieux ». A 26 ans, tu es considéré(e) comme un adulte & tu n’as « plus droit à rien » si je puis dire : formations en alternance, ba voui, sinon tu coûtes trop cher(chère) à l’entreprise, elle doit te payer le Smic – trop dur alors que toi tu es hypermotivé(e) – les musées, ba voui, c’est sûr qu’après 25 ans, tu n’as plus le temps ; le train,… Bon je m’arrête là, ça va m’énerver… LoL.

    Je vais bientôt avoir 30 ans… ça veut dire quoi, Docteur ? C’est grave si dans ma tête, j’en ai parfois 15 en fait & que physiquement on me dit toujours que je fais 3 ans de moins parce que je suis petite de taille (1m57 & j’en suis fière ^^) & pas très marquée de visage (j’ai bien fait d’ avoir arrêté de fumer).

    Ah les clichés ont de l’avenir devant eux !

    Jessy, tu n’as jamais pensé à écrire un bouquin ?

    *Bizz*

  12. Je trouve ton article super intéressant. C’est bien vrai que ça fait mal au cul dès que tu n’es plus étudiant et que tu dépasses les 25 : adieu carte de réduction, entrée gratuite et j’en passe.
    Après la 30taine se rapproche doucement .. surement.
    Je n’ai que 21 et j’avoue que lorsque le petit 1 est venu se greffer au 2 pas plus tard qu’au mois de juin dernier, ça m’a fait un choc. Je me suis dit. OK sayez je suis lancée, j’ai dépassé le cap des 2 années post 18. C’est dur. ahah aurevoir irresponsabilité, bonjour enmerdes, vie active tout ça tout ça..
    :)
    Après l’âge n’est qu’un chiffre, l’important c’est dans la tête :-)

  13. Clémentine dit :

    je suis completement d’accord avec toi…
    J’ai 24 ans, on m’en donne 18. Je viens d’avoir mon master et quand je postule sur des salons, on me demande à plusieurs reprises « mais, vous avez eu votre master là ? vous êtes jeune non ? » ben, pas plus que les 3/4 de ma promo -_-
    et on me demande toujours ma carte d’identité quand je passe à la caisse avec de l’alcool à la supérette près de chez moi x)

    1. dollyjessy dit :

      Voilà, je connais exactement ça depuis mes 18 ans, ça ne changera pas donc montre les dents quand c’est nécessaire ^^

  14. letizia dit :

    moi aussi premiere cuite a 20 ans lol pourquoi tu trouves que c’est tard?
    j’ai moi aussi des copines de 17 et de 43 ans, je suis entre les 2 et je m’y sens bien. je trouve que en France on accorde vachement d’importance à l’age (plus qu’en espagne où je vis d’ailleurs) « quoi t’as 35 ans et t’es toujours pas mariée? » ce genre de reflexions m’agacent.
    La vieillesse me terrifie cependant..c’est contradictoire, je me sens jeune dans ma tete et en meme temps j’ai trop peur quand je pense que dans 5 ans j’aurai 40 ans les boules.

    1. dollyjessy dit :

      Ce n’est pas tard pour moi, c’est tard par rapport aux autres je dirais ^^ Je ne te cache pas que la vieillesse me terrifie aussi hein, mais j’essaye de relativiser et de trouver les avantages qu’on a à vieillir. Certaines femmes qui passent la quarantaine disent n’avoir jamais été aussi épanouies qu’à cet âge par exemple :)

  15. Béh en même temps, je penses que c’est humain d’avoir besoin de repères, non ? On a tous besoin de repères pour se construire, je pense qu’on raisonne tous à partir de sa petite vie, de sa propre expérience mais après ça ne veut pas forcément dire qu’on reste figé sur sa petite vision…C’est en confrontant sa propre expérience à celles des autres qu’on évolue, qu’on change d’avis et qu’on s’enrichit non ?
    Bise Jessy !

    1. dollyjessy dit :

      Oui tu as tout à fait raison, d’ailleurs je ne remets pas en question notre besoin de repère, je déplore les cas où ce besoin de repère conduit des gens à avoir l’esprit fermé, qui se basent sur leur propre expérience pour émettre des vérités générales et avoir des préjugés. En gros certains ne sont pas prêts à confronter leur expérience à celle des autres pour évoluer, ils restent figés dans leur schéma de pensée. Par exemple ces fameux paternalistes sur lesquels je suis tombée étaient bornés et persuadés qu’un salaire doit forcément dépendre de l’âge par exemple… sans même tenir compte des compétences etc. Bises ;)

  16. Gotemar dit :

    Un très grand MERCI pour cet article. Je rejoins une partie des commentaires : plus jeune, je faisais plus vieille, et parfois, aujourd’hui, on me donne quelques années de moins (sauf quand j’ai mal dormi…)
    Encore trois entrechats jusqu’à la trentaine et pourtant, parfois, j’ai l’impression que j’ai encore 14 ans (quand j’ai un mail des impôts, quand j’ai un recommandé, ou quand je danse toute seule sur la musique des Sims…). Parfois, je regarde les collégiens et me prends un coup de vieux.
    Mais le pire, c’est que je suis dans la tranche d’âge où toutes mes amies se marient et/ou font des enfants. Et tout le monde me dit « et pour toi, c’est pour quand ? ». Tout ça parce que dans la tête des gens, l’approche de la trentaine, c’est la maturité, la stabilité et donc, le bébé. Pourquoi 27 plutôt que 32 ou 36 ans ?!
    J’ai une collègue de 24 ans, mariée depuis 3 ans et mère depuis 2 ans, et elle se prend beaucoup de réflexions du type : « Déjà ?!! Mais tu as tout vécu, et tu es si jeune ! » (je trouve ça tellement débile comme réaction, comme si la vie s’arrêtait d’être palpitante après l’accouchement…)

    Personnellement, je pense que je suis partie pour danser encore un petit moment sur la musique des Sims et appuyer sur tous les boutons de l’ascenseur quand j’en sors ;)

  17. Fleurenn dit :

    Pour ma part c’est l’inverse. On m’a toujours donné plus que mon âge et ce n’est pas plus facile (niveau professionnel ou personnel).
    A 18 ans on me donnait déjà 22 ans, l’écart n’est pas énorme mais à cause de ça j’ai eu beaucoup de mal pendant le passage 18/20 ans, j’ai eu l’impression qu’on me volait mes reste d’enfance à faire de moi ce que je n’étais pas.
    Et ça ne s’est pas arrangé ensuite (j’ai 22 ans et on m’en donne toujours plus), j’ai été indépendante très tôt et tous le monde me parle de l’avenir de se projeter dans dix ans ou plus pour savoir qui on sera, ce qu’on fera etc…
    On nous met dans des cases, la société estime que si on à pas acheté sa maison ou fondé sa famille à partir de tel âge et bien on a un problème, on est différent voir même marginal, et c’est idiot car on vit tous des évènements différents qui font que l’on va évoluer de manière différente.

    (Bon c’est un peu long mais je tenais à réagir, même si je ne commente que rarement je viens par ici tous les jours !)
    Bonne journée

  18. La_Soixantine dit :

    Très bel article très justement écrit comme d’habitude. J’adhère totalement à tes propos. L’âge n’est qu’un chiffre que l’on doit à notre date de naissance, mais selon les circonstances il varie et c’est ça la beauté du truc.
    J’ai 23 ans et je fais partie de tes fidèles lectrices mais parfois j’ai 8 ans et je me mets sur le canapé pour regarder Rebelle en boucle, un chocolat chaud dans les mains. Ça dépend ;).

    Bisous from Cahors !

    1. dollyjessy dit :

      Han tu me fais penser que je n’ai pas vu Rebelle ! Je sens que je vais vite avoir 8 ans dans les jours à venir ^^

  19. angele dit :

    Tiens moi aussi on m’a souvent prise pour la stagiaire…Je suis ton blog et j’aime beaucoup la rédaction de tes nouveaux articles!

    1. dollyjessy dit :

      Aie aie aie. Et quand bien même on est stagiaire, c’est insupportable d’être appelée « la stagiaire », les professionnels qui se le permettent sont simplement des cons je trouve ^^ Vraiment contente que tu les aimes Angele ! Bisous.

  20. Léa dit :

    Coucou Jessica, cela fait un moment que je n’ai pas laissé de commentaire sur ton blog, mais je ne rate jamais un de tes articles !

    Ce que tu dis est tellement pertinent et nous parle à tous je crois. Je me reconnais complètement dans tes propos, notamment sur la partie professionnelle (et l’art d’être « junior », ce qui je l’admets, est déjà mieux que stagiaire…mais on te considère toujours comme un bébé, d’ailleurs au moment où j’écris ce commentaire, je viens de me prendre une réflexion totalement déplacée par une collègue qui n’a que 3 ans de plus que moi et qui se sent supérieure sur les grandes questions de la vie…) et sur la partie vie privée. J’ai 24 ans et je suis en couple et suis profondément choquée du jugement de certaines personnes : « oh mais il faut profiter de sa jeunesse, tu verras, moi je suis restée en couple pendant 10 ans et tu réalises que tu as raté un morceau de ta vie »…euh??? Je vois pas trop le rapport en fait. J’estime que chacun fait ce qu’il veut, peu importe l’âge, tant qu’on est heureux.

    Te lire est tellement apaisant. Tu as ce talent pour exposer des sujets profonds avec énormément d’intelligence et en même temps beaucoup de légèreté. A la fin de chacun de tes articles, je me sens bien et j’ai l’impression que tu m’as ouvert les yeux sur pleins de choses, et pour ça, je te remercie :)

    Très belle journée à toi,
    bisous
    Léa

    1. dollyjessy dit :

      Olala la collègue de 3 ans de plus qui se la joue grand sage j’ai connu et c’est insupportable ! Quand j’ai commencé à bossé j’ai eu des remarques du même genre quand j’ai annoncé que j’allais me marier. Les gens qui ont ce discours n’ont simplement pas, pour la plupart, trouvé l’amour assez tôt, et se rassurent comme il peuvent ^^ Ton commentaire me touche beaucoup Léa, ce que tu dis est très gentil, c’est moi qui te remercie ! Des bisous et à très vite.

  21. Oh comme je te comprends … J’ai le même genre de remarque depuis toujours. Pour trouver un emploi avec un tout petit peu de responsabilité, c’est compliqué quand les gens nous donne tout juste 20 ans. Et le pire, c’est aujourd’hui, mon ventre s’arrondit petit à petit et quand j’annonce la nouvelle, on me répond : mais, t’es toute jeune, t’as quel age ? 18 ans ? 20 ans ? Nan … j’ai 27 ans ma vieille. La prochaine fois, je demanderai à cette quadra si elle approche la soixantaine !
    Bises et bonne soirée
    Laura

    1. dollyjessy dit :

      C’est exactement ça, mais il vaut mieux en faire 20 que 42 après tout, surtout quand on va devenir maman ! D’ailleurs toutes mes félicitations pour ta grossesse Laura <3 A très vite, bises.

  22. Marie dit :

    Je viens de découvrir ton blog et ton article m’a beaucoup touchée ! Tu as rassemblé exactement ce que j’ai fini par penser après des années à complexer un peu sur mon âge. J’ai une année scolaire d’avance depuis la primaire, un an ce n’est pas grand chose mais au fond si quand même quand tout le monde sait que tu es la plus jeune. Et puis je suis passée par une formation difficile où beaucoup redoublent, donc je me suis retrouvée avec des gens ayant plusieurs années de plus.
    J’ai toujours eu l’impression d’avoir quelque chose à prouver pour montrer que la plus jeune aussi peut faire des choses. Maintenant toujours un peu mais tellement moins, j’ai bien vu qu’au final chacun suit son parcours et que l’âge n’a pas vraiment d’importance. Et puis je n’ai que 19 ans alors j’ai encore le temps de le constater !
    En tout cas tu as gagné une abonnée :)

    1. dollyjessy dit :

      Je suis contente que l’article te touche, vraiment ! Ah oui si à 19 ans tu le ressens déjà ce sera encore pire après, mais tu as l’air d’être rodée et c’est ce qui compte :)

  23. Laura dit :

    Je vois que tu aimes « les lectrices de l’ombre », du coup j’en profite pour te féliciter pour ton travail.
    Ce blog, que j’ai découvert récemment, est une vraie mine d’or, j’y viens tous les jours et j’en suis déjà gaga :)

    Bel article, je vais l’envoyer à des amis. Bonne continuation!

    1. dollyjessy dit :

      Oh mais oui je vous aime les lectrices de l’ombre, j’aime surtout quand vous osez poster votre premier commentaire comme tu viens de faire :) Merci beaucoup Laura, ça me touche et je suis très contente que tu apprécies ce que je publie <3

  24. Jülide dit :

    j’étais justement en train de me questionner sur l’âge et toute cette dite expérience que les « vieux » (à savoir les trentenaires lol) revendiquent et que les papys ont céssé de nous rappeler et qui ont cette sagacité naturelle que je respecte tant…
    comme tu le dis on a pas d’âge tout est question de mental et de maturité

    1. dollyjessy dit :

      Tu as tout à fais raison ! Comme si passé un certain âge, ils ne ressentaient plus le besoin de se rassurer en revendiquant leur expérience à tous va :)

  25. mogow dit :

    Très juste et bien écrit. Tu fais passer un joli « mess-âge » :)

    Bises
    Morgane

  26. Fanny-Rose dit :

    Coucou,
    J’ai découvert ton blog depuis 1pièce10styles et je le trouve très intéressant au niveau du contenu et très beau au niveau esthétique. Tu écris bien, et tes articles sont touchants. Je me reconnais dans ce texte.
    Bises et à bientôt.

    1. dollyjessy dit :

      Hello Fanny, je suis contente de te compter parmi nous alors, merci beaucoup ! A très bientôt ;)

  27. Cecile dit :

    Je me retrouve énormément dans ton article, et ça fait du bien de lire quelque chose à ce sujet. J’ai aussi pris mon indépendance assez jeune, fait mes « conneries » assez tard.

    J’ai toujours été la plus jeune, que ce soit dans ma classe, dans mon groupe d’amis ou dans mes premiers jobs. Je ne compte plus les fois où je me suis pris mon âge dans la gueule alors que ça ne devrait même pas être la question.
    J’ai toujours été la gamine mais aussi la plus responsable. Du coup, c’est assez frustrant d’entendre dire que je m’enthousiasme à cause de mon âge et que mes réussites ne sont pas dues à un véritable travail mais à un coup de chance.

    Maintenant, j’ai 25 ans, et je trouve ça triplement frustrant : je suis soi-disant trop jeune pour avoir un job à responsabilité, mais je suis assez adulte pour payer mes impôts et oublier les tarifs jeunes dans quelques mois. Grumpf.

    Je ne sais pas si ce commentaire apporte grand chose, j’ai eu du mal à rédiger quelque chose sans partir dans tous les sens, mais je DEVAIS écrire quelque chose :) Merci pour ton article en tout cas !

    1. dollyjessy dit :

      Oh oui c’est frustrant, surtout quand on sait qu’ils ne disent ça que par jalousie, des jeunes de 16 ans arrivent à créer des choses qu’aucun adulte ne peut faire donc dans la famille « argument bidon » on ne trouve pas mieux ! Ton commentaire apporte évidemment quelque chose, pas moins que l’article en tout cas ^^ Donc merci de partager ton expérience avec nous ;)

  28. […] lire. Quand elle raconte que ça fait 10 ans qu’elle est avec son amoureux, que c’est une éternelle enfant et qu’elle parle de la chance. J’ai eu le plaisir de la rencontrer en vrai deux fois […]

  29. Camille dit :

    Cet article date un peu, mais je suis tombée dessus dans les propositions en dessous des articles, et vraiment, ce que tu dis me parle beaucoup… Merci pour ce moment.
    Camille

    1. dollyjessy dit :

      Il est toujours valable rassure toi :) Je suis contente qu’il te parle, je te dis à bientôt Camille.

  30. Elsa dit :

    Cet article me parle forcément, et même si je les lis tous sans commenter la plupart du temps, là je ne pouvais que dire : amen !

    Je me suis mariée à 21 ans, et je vais être maman à 24 ans, autant te dire que j’ai eu droit à tous les discours de la terre… toujours ce sentiment qu’on te balance « tu es trop jeune », « t’as profité de ta vie au moins avant ? » ou encore « c’est le seul mec que tu as connu, ce n’est pas possible » (oui, c’est hilarant).

    Alors oui, l’âge ne conditionne rien, certainement pas la maturité, l’intelligence ou la perspicacité face à la vie, et que sais-je encore.

    1. dollyjessy dit :

      La fameuse expression « il faut profiter de sa jeunesse avant » est tout simplement prononcée par des gens qui n’ont pas fait de belles rencontres, donc ils ne savent pas ce que c’est de trouver quelqu’un on aime et avec qui on voudrait passer tout son temps, sans attendre. Souvent ils font aussi allusion au sexe, encore une fois rien n’assure de s’amuser davantage en changeant de partenaire toutes les semaines, au contraire même :) Merci pour ton commentaire Elsa, et félicitations pour ton bébé <3

  31. Beren dit :

    Je lis cet article aujourd’hui grâce au lien de ton post sur la fête des mères. Il est très simple et très vrai, merci !! C’est vrai qu’en vieillissant on prend de la distance par rapport à la jeunesse, mais en réalité on ne prend que l’expérience, car on sera toujours le même « nous » qui ne change pas tant que ça :) et oui, c’est particulièrement enrichissant d’avoir des amis de tous âges, ça permet de prendre du recul sur tellement de choses.
    Et c’est vrai que cette façon qu’a la société de nous catégoriser selon l’âge est insupportable ! Je disais plus souvent « je n’ai plus l’âge de faire ceci ou cela » à 26 ans (la fameuse limite des 25 ans, notamment dans de nombreuses écoles) qu’à 35 ans !! Je suis heureuse d’avoir su voir qu’il n’est jamais trop tard ou trop tôt pour rien :)
    des bises !

  32. Léa dit :

    Tellement d’accord avec cette petite phrase : « Tout ça pour dire que notre société voue une obsession absolue à l’âge. Une obsession qui finit par me sortir par les yeux, une fausse croyance qui voudrait que notre âge détermine notre personnalité, nos capacités, notre maturité, notre perspicacité. »
    Merci pour tes articles !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

épinglons – nous

Retour en haut
© 2013 Dollyjessy - tous droits réservés