Mood

La confiance en soi

Je tenais à écrire un article sur ce thème pour plusieurs raisons. La première est que je suis moi même passée par des phases de découragement, parfois causée par l’attitude d’autres personnes, que nous appellerons les médisants. Ou par peur de leur regard, par peur de leurs réactions potentielles, par peur de l’échec. A chaque fois j’ai regagné confiance, mais cela peut-être un véritable combat intérieur. A chaque fois je suis sortie de ma zone de confort, je me suis fait violence, j’ai ignoré le regard d’autrui, pour mieux avancer. Deuxièmement, j’ai pu constater tout autour de moi le découragement de personnes qui pourraient tout avoir pour elles, qui ont un potentiel immense mais doutent d’elles même, qui se “gachent” par peur. Enfin, j’ai reçu un bel e-mail d’une certaine Mélanie, qui après avoir lu ma présentation a voulu me rassurer, me donner son avis sur les doutes que j’ai exprimés sur mon parcours. Si cette problématique intéresse ne serait-ce que quelques personnes, si à travers mon article je peux sensibiliser une seule personne, celui-ci aura servi à quelque chose donc je me lance.

Et si on emmerdait la société ?

Je n’ai pas fait de la sociologie suffisamment longtemps pour connaitre les moeurs de chaque pays, mais il semblerait que c’est un phénomène universel, bien qu’il soit particulièrement marqué chez nous, en France. Descendre son prochain, dans le but de se valoriser soi même. Vous savez, ces personnes qui semblent vous haïr avant même de vous avoir parlé, ces personnes si frustrées par leur petite vie, qu’ils vous jalousent, mais n’admettront jamais qu’elle sont jalouses, ou envieuses. Elles vous chercheront des défauts qu’ils soient inexistants ou réels, et les pointeront du doigt pour justifier leur haine envers vous.

Sans aller jusque là, ce sont parfois de simples piques assassines, des moqueries, des attitudes. Des camarades de classe, des collègues de travail, des inconnus, et même… des amis, ce type de comportements, ce besoin de rivalité et cette recherche de confrontation peut venir de n’importe qui.

Evidemment c’est difficile d’exister au milieu de tous ces médisants, évidemment les propos blessants ne sont pas faciles à encaisser, évidemment il y a plus fort que nous. Le plus simple reste alors de les ignorer, car pendant que les médisants sont davantage préoccupés à critiquer la vie des autres qu’à vivre leur propre vie, nous on avance, on peut même se sentir pousser des ailes. Comme le dit si bien la célèbre locution, la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe.

Cela commence dès notre plus jeune âge, dès l’école primaire on nous apprend à agir en se demandant ce que vont penser les autres. On suit une doxa qui voudrait qu’on soit jugé en permanence, ce qui nous empêche de nous libérer de notre image, c’est pourquoi il faut cesser de se préoccuper de l’autre.

Soyons conscients de nos possibilités et de nos faiblesses

Vous avez tous eu au moins une fois dans votre classe un faux-cul de la bonne note non ? Mais si vous savez ces élèves qui – presque systématiquement – sortent d’une interro l’air déconfit “olala, je ne sais pas du tout si j’ai réussi, ça m’inquiète, je crois même que j’ai tout foiré” et qui constatent avec étonnement qu’ils ont eu 18. Bien sûr parfois on ne sait pas à quoi s’attendre, j’ai déjà eu une meilleure note que ce que j’avais pensé et inversement, mais eux le font volontairement: ils ont bien révisé avec leurs fiche bristol, ont une bonne moyenne, ont pris le temps de souligner les mots importants de leur disserte, ou de vérifier 4 fois chaque calcul.

J’ai parfois eu de bonnes surprises, parfois de mauvaises, mais je savais quand j’avais réussi ou raté un contrôle, j’étais certaine d’avoir mon bac, certaine d’avoir mon permis, certaine d’avoir ma licence. Seulement en Master j’ai douté de mon acceptation (sur dossier), mais une fois acceptée je savais que j’aurais mon Master.

Appelez ça de la prétention si vous voulez, appelez ça de l’arrogance, moi j’appelle ça avoir conscience de ses forces. Et avoir conscience que le travail paye. Je savais aussi que j’allais avoir 2 en allemand, j’ai eu 2 en allemand, je savais que je foirerais mes oraux d’anglais en licence, j’ai foiré mes oraux, je savais que j’étais une quiche en géographie (en fait je détestais ça) et bien je suis une quiche en géographie, je suis lamentable pour les activités sportives, bref je suis aussi consciente de mes faiblesses.

Il ne s’agit pas de manquer d’humilité bien au contraire, il s’agit de savoir émettre le jugement le plus objectif possible sur ses propres capacités. Oublions la fausse humilité, pour ne pas dire l’hypocrisie. Oublions aussi la prétention, ayons un regard neutre et objectif sur nous même, écoutons nous, écoutons notre coeur.

Finalement, laissons parler les médisants, écoutons les meilleurs

Que remarquez vous chez les gens qui accomplissent de grands projets ? Comment sont les hommes et les femmes qui arrivent à la tête de grandes sociétés ? Comment se comportent les acteurs à succès, quel est leur point commun ? Ils semblent tous surs d’eux, ils semblent inattaquables, ils sont confiants, ils savent ce qu’ils valent. Cela peut être une apparence ou du moins au début, mais c’est en ayant la gagne qu’on parvient à atteindre ses objectifs. La confiance attire la confiance.

N’en voulez pas à mon côté geek, je choisis de prendre comme exemple Steve Jobs dont le parcours est admirable, l’homme qui a contribué au succès de deux des meilleures entreprises d’aujourd’hui, des entreprises innovantes, Apple et Pixar. Steve Jobs a la réputation d’avoir une personnalité assez forte, je ne le connais évidemment pas personnellement mais je l’admire pour plusieurs raisons et je reviendrai uniquement sur le discours qu’il a donné à l’université de Stanford en 2005, avec un passage qui résume bien son état d’esprit:”Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence selon les préceptes des autres, ne laissez pas le brouhaha des opinions noyer votre voix intérieure. Ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez devenir. Le reste est secondaire”.

Grâce à cette idée d’article j’ai lu son discours dans son intégralité, et je réalise que j’ai un point commun avec cet homme (je ne parle pas de son intelligence ou de son esprit de visionnaire, rassurez-vous hein). Tout comme moi il a été limité financièrement dans ses études. Mais tout comme moi c’est un peu plus tard qu’il réalisa qu’en fait c’était une bonne chose. Je n’ai pas fait d’école de commerce ? Oui, mais j’ai eu les cours les plus enrichissants qui soient à la fac. J’ai appris à mieux réfléchir, à mieux analyser, j’ai parfois suivi des cours jugés inutiles dans le système éducatif (sociologie, philosophie, ethnographie, littérature comparée) qui ont pourtant enrichi mon état d’esprit, ma soif d’apprendre, ma vision du monde.

Pour terminer avec Steve Jobs, je citerai un passage de son discours qui confirme ce que j’avançais plus haut, à savoir que j’avais la conviction que je m’en sortirais: “L’essentiel est de croire en quelque chose – votre destin, votre vie, votre karma, peu importe. Cette attitude a toujours marché pour moi, et elle a régi ma vie.” Je vous conseille sincèrement d’écouter/lire l’intégralité de son discours.

Je voulais citer Marissa Mayer (PDG de Yahoo) mais je garde cet exemple pour mon futur article sur les femmes, la réussite et la perception des hommes.

N’ayons pas peur de nos faiblesses, transformons-les en force

Je ne cautionne pas beaucoup de choses dans la “culture” américaine, mais une chose est sure j’admire leur positivisme. Une amie me disait récemment qu’elle avait annoncé à un recruteur américain qu’elle avait déjà été vendeuse dans un magasin de vêtements. Quand en France on dénigre ce genre de professions, là bas, on lui dit que c’est génial, que cela lui a permis d’apprendre le commerce, etc. J’ai été serveuse de 16 ans (oui, c’est une histoire un peu tordue) à 22 ans, j’ai longtemps aidé mon père à vendre ses fruits et légumes sur les marchés, est-ce que ça m’a servi ?  Evidemment que tout cela m’a servi ! Essayez de servir seul une salle de 50 travailleurs affamés et pressés chez Buffallo Grill à 12h30 en semaine, vous verrez que c’est très formateur dans la gestion du stress. Tout enseignement est bon à prendre, tout dépendra de votre façon d’apprendre.
Ainsi, ce que vous pensez être des bâtons dans vos roues peuvent parfois être des hélices. Avant je ne parlais pas beaucoup de moi comme je le fais maintenant avec mon blog, je n’étais pas spécialement fière de venir d’un HLM, je rentrais tous les midis parce que la cantine était chère, j’avais ce qu’on appelle une “famille à problèmes” mais je n’en parlais jamais. Evidemment j’ai longtemps souhaité une vie différente, j’ai eu la bêtise d’envier les parents des autres, mais c’est mon parcours qui fait de moi ce que je suis aujourd’hui. Peut-être qu’avec plus de moyens j’aurais été diplômée HEC et non “Université Paul Verlaine”, mais je serais probablement différente aujourd’hui. Mieux ? Moins bien ? Riche et célèbre ? Ca, nous ne le saurons jamais.

Et maintenant regagnons confiance en nous.

Share:

You Might Also Like

54 Comments

  1. Marine

    Je crois que je t’ai presque tout dit par message.. Cet article m’a beaucoup touché, tout comme toi…J’espère gagner un jour cette confiance que tu incarnes si bien ;)
    <3

    1. dollyjessy

      Merci ma belle, ton message était très gentil :)

  2. Le bazar d'Alison

    Best article qui arrive pile quand j’avais besoin ! En tout cas je t’admire, de ton parcours, même si je le connais peu, je le trouve déjà remarquable, mais surtout par ta volonté qui prouve qu’avec l’envie on peut.
    J’ai tendance à me laisser aller & me décourager quand ça va pas, mais je soigne ça petit à petit …
    En tout cas, j’ai envie de l’avoir cette confiance !

    1. dollyjessy

      Je te remercie pour ton gentil commentaire Alison, on se laisse tous décourager, cette confiance je ne l’ai pas toujours justement mais ça se travaille régulièrement ! D’ailleurs toi qui as un blog mode tu as peut-être réalise qu’être sous l’objectif est aussi un bon moyen de gagner en assurance ? Bisous.

  3. Gladys

    Cet article tombe pile quand il le faut!! Merci beaucoup!!!!

    1. dollyjessy

      Oh mais de rien, on a parfois besoin de piqures de rappel ;)

    1. dollyjessy

      Ravie qu’il te plaise Mélinda :)

  4. Daouidar

    Super article!

    Franchement, j’avais besoin d’un petit coup de boost. Ton article a su me remotivé. Allez état d’esprit de winner enclenché. Ma citation à moi est: “Répondre aux détracteurs silencieusement par le succès”. Peu importe le succès. Du moment qu’on fait ce qu’on a toujours envie de faire et qu’on est heureux. Merci Jessy.

    1. dollyjessy

      Et toi super commentaire ! Savoir que ça peut rebooster ne serait-ce qu’une personne me conforte ;) Je n’étais pas certaine que ce genre d’articles aient leur place sur ce blog.

  5. Lyzie

    Le gourou ^^. Merci Jessica pour ton positivisme et tes conseils.
    Respect pour le Buffalo ;)
    Reste la même !

  6. Jeff

    Bel article, très bon résumé de ces soucis de confiance et cette mentalité française qui suppose que dès l’enfance, on doit considérer les autres comme des adversaires.

    1. dollyjessy

      Exactement ! Merci de m’avoir lue, à bientôt.

  7. Laetitia

    Un article juste, rempli de vérités, qui fait du bien c’est vrai, il faudrait un peu plus s’écouter et ne pas toujours regarder autour de sois (pas évident!)
    Passe une bonne journée, au plaisir de te relire
    bises

    1. dollyjessy

      Je te remercie Laetitia :)

  8. Gandolfooo

    Merci Jessica pour ce très bon article ! La confiance est une vertue qui est difficile à apprivoiser et à entretenir. Mais une fois qu’on l’a tient, on ne la lâche plus! Et merci d’avoir pris pour exemple Steve Jobs, c’est un maitre à penser, une source d’inspiration ! :)

    1. dollyjessy

      Merci ! En effet ça s’entretient, je ne pense pas que ce soit un acquis, c’est un travail perpétuel :)

  9. Cécile et Thaïs

    Magnifique article qui me fait d’ailleurs réfléchir, c’est une thématique innépuisable et une très bonne vision de la vie. J’hallucine quand des copines me demandent par exemple comment je suis habillée avant de sortit, pour qu’elles ne soient pas les seules en robes … En tous cas tu écrit vraiment bien j’espère qu’il y aura pleins d’autres articles dans ce style :)
    Thaïs

    1. dollyjessy

      Merci beaucoup Thaïs ! Ca me fait plaisir de savoir que ce genre d’articles peuvent plaire, je compte donc réitérer l’expérience ! A très bientôt :)

  10. Lison

    Article qui redonne foi et me rappelle à quel point je suis “fière” d’avoir du faire la nounou, appuyer sur un bouton à walygator pendant des heures en plein soleil et sans eau (le tout dans un uniforme ignoble) et d’avoir eu un flot dans mes cheveux pour servir des fajitas dégueulasses des week end entiers pour me payer ce dont j’avais “besoin”.
    Moi aussi mon diplôme vient de l’université de Lorraine, ça fait pas de moi une idiote incapable, je le prouverai ;)

    1. dollyjessy

      Et oui tout ça t’a servi :) Et tu n’est pas une incapable hein, attention c’est une très bonne université, les master en sciences d’information et de la communication (donc le tiens ;)) sont très bien notés et très professionnalisants également. C’est à force de se faire toiser par les sortants d’école qu’on pense que toutes les formations universitaires sont moins bonnes. La première fois que je suis allée à Paris dans un évènement un peu “pro”, on m’a demandé quelle école j’avais fait. Quand j’ai répondu “Un master à la fac de Metz” on m’a demandé “Ah oui ce n’est pas l’école machin là ?” Et moi de répondre “NON JE SORS DE LA FAC”, bref j’étais prise de haut. Je n’ai pas donné plus de détails sur ma vie du coup ^^

  11. STuFF

    Très bon article :-D
    En revanche Steve Jobs n’a absolument pas créé Pixar (même s’il y a joué un rôle important) et on écrit “losers” et pas “loosers” :-P

    1. dollyjessy

      Ahaha le pire c’est qu’hier soir je voulais vérifier quand mon homme m’a dit qu’il en doutait aussi puis j’ai zappé ! Merci pour la précision ;) A bientôt !

  12. Marie

    Très bel article ma belle !
    Tu sais que je faisais partie de ces élèves qui pensaient toujours avoir raté alors que j’étais première ou deuxième de classe ? Sérieusement, je le pensais vraiment, mes parents m’ont toujours poussé à donner, donner, encore donner le meilleur de moi que j’avais une pression monstrueuse sur les épaules.

    Et finalement oui, j’avais toujours des bonnes notes, sans doute que je ne voyais pas les choses telles qu’elles étaient vraiment, qu eje n’avais pas cette confiance en moi, qu eje n’ai toujours pas d’ailleurs :)

    Mon blog me sert aussi à ça, à prendre confiance <3

    Bisous et continue sur ta lancée

    1. dollyjessy

      Oui il est tout à fait possible de ne pas savoir ce qu’on vaut, je faisais bien allusion aux faux modestes :) Dans certains domaines j’ai aussi tendance à me sous-évaluer (en écriture par exemple, mais en m’auto-rabaissant j’ai surtout perdu du temps), je me suis surement déjà sur-évaluée dans d’autres, enfin on reste des humains. En tout cas je ne sais pas si c’est mieux d’avoir des parents tout le temps sur son dos, ça reste à voir ! Je te rejoins pour le blog, c’est une bonne thérapie. En tout cas j’adore la personne que tu es devenue ;) A bientôt bisous.

  13. Lorraine

    Très bel article

    “c’est mon parcours qui fait de moi ce que je suis aujourd’hui” je plussoie :-)

  14. Majic

    Bravo, pour ce magnifique article !

  15. Mélanie

    Ton article est vraiment bien écrit…
    Comme j’ai du mal à m’exprimer, je vais essayer de faire le plus court possible.

    Je fais partie de ces personnes qui n’ont pas du tout confiance en elles depuis plusieurs années. Néanmoins, je fais également partie de ces personnes qui ont envie d’avancer, de se battre. Je ne supporte pas qu’on puisse nous juger sans nous connaître et surtout quand ces personnes vous jugent sur votre physique.

    Même si tu n’as pas été dans une grande école, je trouve ton parcours admirable, je pense que tu es un exemple pour beaucoup.. En tout cas, tu l’es pour moi..

    Bisous & Bonne continuation !

  16. Lady Breizh

    Il est magnifique ton article! Et vraiment bien écrit!
    Je suis comme toi, sûre de certaines choses, mais parfois j’ai tellement peur du regard des autres et de leur jugement! Comme toi, la vie n’a pas été toujours simple! Mais comme tu le dis si bien, ça fait qui on est aujourd’hui! Je dis souvent cette phrase, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort! Et généralement ça marche bien pour me rebooster avec à côte, quand on veut on peut! Et alors là je fonce lol
    Merci en tout cas pour cette jolie prose très réelle
    Bon weekend
    Biz

    1. dollyjessy

      J’apprécie sincèrement ton commentaire, merci beaucoup !

  17. Joséphine

    Très beau texte, je suis bien d’accord avec toi, il faut toujours y croire et persévérer même si c’est dur!
    Je te fais pleins de bisous, Joséphine
    http://petitmondedepeterpan.blogspot.com

    1. dollyjessy

      Je te remercie Joséphine ! A très bientôt, des bisous ;)

  18. Kherief Louisa

    Il était temps de lire un article sur “la confiance en soi” avec une vision différente.

    Effectivement, pour moi, personne n’a confiance en lui tous les jours (selon ce qui nous arrive de bon ou de mal, de soi-même ou venant des pics des autres).

    Cette expression a surtout été mise en avant pour booster le rendement dans les entreprises ou dans la société en générale ou encore pour remplir les salles d’attente des Psy.

    Et puis, c’est une bonne réponse à tous nos problèmes: Moi: “en ce moment, je n’arrive plus à avancer ” et l’autre “bah, c’est parce que tu manques de confiance en toi!”. Du coup, fin de la discussion. Voilà, tout est dit.

    Cette histoire de confiance est donc de la connerie pure et simple. C’est une vague à la mode qui laissera place à un autre symptôme.

    Ce qui compte c’est que

    JE SUIS, AVEC OU SANS CONFIANCE.

    Bisous ma chérie et continue à nous faire partager tes réflexions

  19. Jessie

    Salut Jessy,

    Juste un petit commentaire mille ans après les autres. Je viens de découvrir ton blog et j’ai vraiment eu un gros coup de coeur. Il est vraiment très sympa, agréable et sincère (chose qui n’est pas la plus fréquente sur le web). J’aime vraiment ton petit univers et j’ai été touchée par cet article sur la confiance en soi. Je me retrouve aussi dans ce que tu dis. Il m’a vraiment fait chaud au coeur par l’honnêteté dont tu fais preuve. Et je crois que tu as raison, le plus dur est de se distancer au maximum du regard des autres. Mais ce n’est pas toujours simple. Cela se construit.
    Encore un grand bravo pour ton blog qui vient de rejoindre mes bookmarks.
    Et bonne année ^^

    1. dollyjessy

      Hello, il n’est jamais trop tard pour laisser un commentaire, surtout un comme le tiens qui me fait très plaisir ^^ Je te remercie, j’apprécie réellement ! J’espère te revoir très vite par ici, bonne année à toi aussi !

  20. Tetra

    Quel bel article…
    Je suis complétement au fond du trou en ce moment, ca fais du bien de lire ca.
    Merci beaucoup, j’ai hate de lire ton article “les femmes, la réussite et la perception des hommes.”

    1. dollyjessy

      Contente que ça puisse te motiver un peu, bon courage, on finit toujours par remonter du trou Tetra ;)

  21. Morgane T'aime

    Bonsoir Dollyjessy,

    Ca fait quelques temps que je lis ton blog et je voulais te laisser un petit commentaire sur cet article qui est pour moi “mon coup de coeur”.
    On ressent une maturité, un positivisme, une fraicheur dans tes mots et ça fait du bien !
    Comme tu le racontes dans ton article, il est important de se protéger de ces nuisances et d’avancer en ayant confiance en soi.
    Je pense que les difficultés, les obstacles de la vie font ce que tu es aujourd’hui.
    Apparemment, tu n’as pas eu un environnement familial des plus faciles mais tu as su te battre et obtenir ce que tu voulais.
    Moi même je ne suis pas née dans une famille aisée, et j’ai du me débrouillé pour pas mal de choses et aujourd’hui je suis heureuse de ce que je suis devenue.
    Il y a même de la fierté, on se bat, on avance, on construit nous même notre bonheur.

    Voilà, encore bravo pour ce blog qui fait désormais partie de mes favoris.

    Bonne soirée.

  22. Prescillia

    Bonsoir Jessy,

    Un petit mot pour te dire que ton blog est superbe ! Continue :)

    1. dollyjessy

      Merci Prescillia, c’est très gentil ! Des bises <3

  23. Chubaka

    Bonsoir =)

    Alors ce sujet est certainement celui que je préfère de tout ton blog. Il redonne vraiment confiance, surtout que je vais passer un examen et j’ai l’impression de ne pas bosser. En fait je me sens prête mais je vois d’autres travailler plus que moi, et ça me met un sacré coup de stress. Ton article me redonne confiance même si au fond je suis encore vachement stressée.
    Et je fais parti des élèves les meilleurs de la classe. Mais moi quand je crois avoir réussi, c’est pas le cas , et inversement. Du coup, pour les notes je ne fais plus attention et je me dis que je n’ai pas réussi comme ça je ne serais pas déçu x), je ne fais donc pas confiance à mon jugement pour ce genre de choses x)
    encore merci pour cet article bisous =)

  24. Héloïse

    Je me retrouve un peu dans ce que tu dis (également dans ton post “Se voir différemment”). Petit à petit, comme toi (je suppose), je m’oblige à surmonter les barrages que je me suis mise toute seule. De petites victoires personnelles les unes après les autres. En tout cas tes articles sont très inspirants.
    Merci beaucoup et bonne continuation, ton blog est vraiment super :)

    1. dollyjessy

      Merci beaucoup Héloïse, je suis contente que les articles te plaisent ;) Je te souhaite d’autres petites victoires, continue comme ça. Des bises !

  25. Emilie

    Ton article est touchant je trouve il me donné envie de profiter de chaque instant de la vie qui est si courte sans faire attention aux autres et me donne aussi envie de faire tout mon possible pour faire des études qui me plairont et me serviront dans mon futur métier ainsi que pour avoir une vision du monde meilleure. :)

    1. dollyjessy

      Je suis contente que l’article t’ait plu Emilie, et encore plus s’il te permet d’être plus positive ! Je te souhaite d’y arriver, des bises ;)

  26. Léa

    Un gros coup de mou au travail, des doutes qui s’installent et mon premier réflexe est de venir relire ce super article. Merci Jessica :)

    très belle journée à toi
    Léa

    1. dollyjessy

      Si tu savais comme ton commentaire me fait plaisir, si je peux avoir un tout petit impact sur une personne je suis déjà très contente ! A bientôt Léa, des bisous.

  27. Céline

    Ton article fait chaud au coeur. Je suis le genre de fille à avoir peur constamment, peur de mes faiblesses, de mes angoisses que je me crée toute seule. Et des fois je me dis “tout ça est du à un manque de confiance en toi, c’est évident” et je sais qu’au fond de moi, si je gagnais en confiance, je me sentirai beaucoup mieux à certains moments où je panique. Emmerdons la société, emmerdons les gens, emmerdons les médias et écoutons notre intuition et notre coeur comme le dit si bien Mr Jobs. J’aspire à une vie simple, tranquille avec mon amoureux, proche de ma famille et de mes amis, je ne veux rien d’autre. C’est cette vie que je veux et je compte bien l’avoir…
    Ton blog est une mine d’or, il me donne envie d’en créer un.
    Merci beaucoup pour ce magnifique article !

    Céline

    1. dollyjessy

      Merci Céline. Je suis contente que mon article te parle. Tout comme moi tu as conscience de ton manque de confiance, l’essentiel est de le savoir au quotidien et te faire violence pour te faire confiance, ce n’est pas évident mais on finit par y arriver :) Je te souhaite d’atteindre tes objectifs, une vie simple et heureuse, que demander de plus ? ^^ Des bises, à très bientôt j’espère.

  28. Marilyn

    Hello Jessy (je me permets)!
    Je tombe sur ton blog un peu par hasard, à force de le retrouver dans diverses “blogroll” et juste : merci ! Ça fait du bien de lire des posts emprunts de personnalité. Les photos sont aussi coolos que les articles respirent l’authenticité, ce qui m’a donné envie de m’abonner à ton blog sur Hellocoton. Concernant le sujet de cet article, il me parle. Moi même j’ai longtemps manqué de confiance en moi (et c’est pas gagné tous les jours) mais je m’efforce d’être en mode positive et de sortir de ma zone de confort.
    Sur ces belles paroles, je m’en vais remplir ma tasse de thé et continuer ma visite par ici ;)
    Bises.
    Marilyn

  29. MRin

    Hello,
    Merci pour cet article qui sonne très juste ! Il y a un paragraphe qui m’a notamment davantage marquée, c’est quand tu dis que tu connais tes capacités. C’est une belle qualité, et bon sang, tout le monde est loin d’en être là.

    “Le faux-cul de la bonne note”, ça pourrait me faire sourire pour en avoir connu, ^^ mais personnellement, je pense qu’il ne faut pas être trop dur avec ces personnes. Pour ma part, j’ai été perçue de cette façon étant collégienne, mais je le jure, j’étais sincère. Je n’avais vraiment pas confiance en moi, et j’étais bien loin de connaître mes capacités.
    Je pense que ce genre de personnes agit aussi de cette façon parce qu’elles se sentent sous pression de la part de leurs camarades. “Miss ou Mister je sais tout” ne peut que réussir puisqu’il a toujours 18/20. Au fond, c’est comme si le reste de la classe ne lui permettait pas la moindre erreur ! Je peux dire que j’avais envie de hurler aux petits crétins qui me disaient “ah, tu n’as eu que 10/20 ? mais comment ça se fait, tu réussis toujours tout d’habitude”.

    Donc pour prendre les devants, ben on annonce à l’avance qu’on va se planter, comme ça, pas de déception si c’est vraiment le cas. Ok, c’est pas super comme méthode, je préfère ta méthode de mieux se connaître et d’emmerder ceux qui donnent leur avis :-)

  30. Sarah

    Le hasard fait bien les choses… je tombe sur ton article au moment où j’en avais le plus besoin je crois… retrouver cette confiance en moi. Ton écriture révèle de la franchise et de l’esprit, c’est ce qui nous permet de nous remettre en question et probablement d’y voir plus clair.
    Je crois qu’un seul mot résume ce que je ressens ce soir après la lecture de tes articles : merci.

    1. dollyjessy

      Je suis contente si l’article a pu un peu t’aider Sarah, j’espère que tu te sentiras mieux, et que tu feras ce qu’il faut pour, en tout cas je t’envoie plein de bonnes ondes :)

Leave a Reply