Partage l'article
Et/ou laisse un commentaire
Mood 03 • 04 • 17

Il sonne…

Il sonne, je ne reconnais pas le numéro, je le regarde s’afficher comme s’il s’agissait du compteur d’une bombe à retardement. Mon coeur s’emballe un peu, je me demande si je dois répondre car c’est peut-être urgent, ou c’est peut-être quelqu’un qui doit m’annoncer une mauvaise nouvelle. Je me calme et je me dis que c’est surement pour un sondage, ou une énième agence qui m’appelle, auquel cas je préfère ne pas répondre, il n’y a rien de pire que ces gens qui utilisent le téléphone avant même de passer par le mail, vous imaginez si tous les mails que je recevais se transformaient en coups de téléphones ? Autant m’appeler Catherine copier l’accent de ma grand-mère et devenir standardiste pour SFR à Poitier, alors que je serais en réalité à Ouarzazate.

Parfois il sonne et je reconnais le numéro, mais je suis incapable de décrocher non plus, comme si décrocher allait changer le tournant de ma vie, alors que non, je devrais toujours aller racheter du PQ chez Monoprix, parce que comme d’habitude j’ai attendu de finir le dernier rouleau avant d’acheter un nouveau paquet. Qui ne connait pas le rouleau de sopalin ou le paquet de mouchoir posé sagement à côté des chiottes « en attendant » de passer au magasin. Ce rouleau peut aussi y rester 4 jours, parce qu’évidemment une fois au magasin on achète tout sauf du papier toilettes.

Mais pourquoi je parle de PQ et d’essuis tout moi… oui donc le téléphone qui sonne, je ne sais pas l’expliquer, mais je peux me tétaniser, fixer le numéro, jusqu’à ce qu’il s’arrête de sonner.

Il m’arrive de recevoir dans la foulée un message vocal, là j’ai deux options, soit je l’écoute tout de suite pour être sure que rien de grave n’est arrivé, ou que ce n’est pas un livreur qui voulait me livrer une Audi R8, soit je le laisse des jours et des jours, parce pas que comme on dit, « pas de nouvelles bonnes nouvelles », ou parce que ça peut être client qui va me faire chier sur un projet, oui c’est surement une façon de procrastiner.

Et bien souvent, j’entends le message « c’est le livreur… » là je le rappelle tout de suite et je lui cours après pour lui dire je suis là. En général je le fais à temps et je récupère bien mon colis.

Jusque là rien de très étonnant vous me direz, mais j’ai aussi du mal à discuter au téléphone avec mes amis ou ma famille, ça j’ai un peu plus de mal à l’expliquer, tout ce que je sais, c’est qu’être au téléphone m’angoisse un peu.

Je ne vous raconte pas dans quelle merde je peux me mettre avec mes rendez-vous en tout genre, surtout médicaux, j’ai mes ordonnances, j’ai le numéro des spécialistes à appeler, et je ne le fais pas, je dois vraiment me faire violence pour le faire !

Ca veut dire que je suis une névrosée ?

Quand j’essaye de réfléchir à ce blocage, je pense à plusieurs raisons :

  • C’est très gênant de discuter avec quelqu’un sans le voir, ne pas voir ses réactions réelles, son langage corporel, c’est comme être coupé d’une partie de la « vérité ».
  • Si par mail je suis sereine c’est que je peux anticiper, je peux me préparer, me renseigner si nécessaire, alors qu’au téléphone on peut facilement être pris de court.
  • Je suis assez introvertie, et quelqu’un d’assez sauvage en fait, je ne me sens pas toujours disposée à communiquer, comme ça sans en avoir choisi le moment. Si aucun rendez-vous n’a été convenu je me sens un peu agressée, comme si on m’imposait quelque chose, parce que bon quand on fait quelque chose, qu’on travaille, un appel de 5/10 minutes, ou pire encore un appel de 1h peut-être perturbant. Dans la vie on ne peut pas éviter une discussion si on croise une personne qu’on connait, on est presque obligé de lui parler, je préfère fixer des moments pour les voir plutôt que d’être surprise, ben au téléphone c’est pareil !
  • Par mail et par sms on peut être au fond d’un trou personne ne le saura. Alors que par téléphone, plus difficile de garder la face. Faut déjà le faire dans la vraie vie et c’est déja pas mal ^^

Mouais je suis pas convaincue, peut-être que j’ai une forme de retardement mental tout compte fait.

Si vous aussi vous avez peur du téléphone, si vous aussi vous souhaitez combattre ce mal qui vous habite, si vous aussi vous avez envie de comprendre, alors répondez-moi, tous ensemble nous pouvons soulever des montagnes.

Avec mon sens de la formule y a pas dire, moi aussi je peux me présenter aux élections.

BISOUS TOUT CA, AMOUR, PAIX ET JOIE SUR VOUS <3

Dans le même genre

Mood 22 • 11 • 16

Le coeur ou la raison : qui doit l’emporter ?

Il y a quelques semaines je postais un énième…

Blog lifestyle humeur - Le coeur ou la raison se laisser guider par ses émotions ?
Mood 30 • 10 • 16

Ca y est, j’ai compris pourquoi il existe des gens contre l’avortement et le mariage gay. Démonstration scientifique à l’appui.

Attention, cet article est volontairement un peu provoc hein

u_avortement
Mood 05 • 10 • 16

Les choses que je ne supporte pas faire mais que je fais quand même

J’ouvre le placard et m’aperçois qu’il est rempli…

Blogueuse mode lifestyle humeur drôle Paris
Mood 28 • 07 • 16

Ma chère France, ne te fie pas aux médias s’il te plait…

Et si on tirait une balle dans le pied du pays, juste pour voir ?

Mood 05 • 06 • 16

Faut-il posséder un pénis pour aimer le foot ?

Cette semaine j’ai reçu un joli communiqué de presse tout mignon, au sujet de l’Euro 2016 qui approche…

Ueuro2016

30 commentaires

  1. Johana dit :

    Tout comme toi.
    Je déteste le téléphone surtout pour les blablatages « inutiles ».
    Pour ça je préfère voir la personne en face.
    En revanche, pour les rdv médicaux etc. Je naime pas non plus mais en me forçant juste un peu ça passe assez bien. Et effectivement je préfère appeler qu être appelée. Dans ce dernier cas, je me sens agressée et dérangée dans mon intimité .
    Bizarre car je ne suis pas du tout timide ..

  2. Annabelle dit :

    Je comprend totalement ce blocage , je suis tout pareil .

    Une pizza a commander ?  » Noooon , mais vas y appelle , toi !  » .

  3. Lolli dit :

    Tu n’es pas seule je ne décroche pas quand je ne connais pas le numéro car j’ai peur de la mauvaise nouvelle ou encore d’une conversation désagréable avec une personne que je n’ai pas choisi. Heureusement qu’il y a les répondeurs , je me dis que si c’est important la personne laissera toujours un message. Et je préfère appeler dans un endroit calme et être seule pour les appels autre que les proches. Me sentir écoutée ou observée me rend nerveuse et peut me faire perdre mes moyens. J’ai une astuce qui fonctionne assez bien : je répète dans ma tête ce que je vais dire avant d’appeler, cela éviter les bafouillages ;)

  4. Ingrid dit :

    J’ai commencé à avoir peur du téléphone lorsque j’ai rencontré mon ex en plein soucis financiers. Monsieur avait des relances par courrier mais également par téléphone. Depuis, cette crainte d’avoir un avocat ou huissier au bout du fil voire même au pied de ma porte, m’est restée… J’ai une bouffée de chaleur de deux secondes lorsque j’entends la sonnerie du téléphone ou de la porte. C’est systématique. Même si je n’ai rien à me reprocher, même si j’attends un colis etc… Mais de toute façon, je n’ai jamais été très téléphone. Pour preuve, je claque 33€ par mois juste pour Instagram et Deezer ainsi que quelques SMS…

  5. Amélie dit :

    OHLALALALA, MERCI ! Personne ne me comprend quand j’explique que je deteste telephoner (et surtout recevoir des appels) Même de mes amis, ma famille, ca me saoule … Il y a juste mon copain à qui je reponds tout le temps parce que je sais que cela va etre court et concis. Sinon c’est simple je dois répondre une fois sur dix.

    Je peux mettre des jours et des jours avant de passer un appel important.

    Et d’ailleurs pour les rdv medicaux, avec mondocteur.com, c’est un bonheur de prendre rendez vous sur internet.

    Enfin bref merci pour cet article, de savoir que je suis pas toute seule à angoisser à l’idée de répondre, ou meme d’appeler des gens que je ne connais pas !

    Je ne pense pas qu’il faille vraiment changer cela, cela fait partie de nous c’est comme ca, j’aime pas perdre mon temps au telephone surtout que l’on ne peut rien faire en meme temps (j’ai pas de kit main libre certe …). Alors vive nous et f*** le telephone !

    1. Soazic dit :

      Oh mondocteur.fr ca a tellement changé ma vie ! Je ne passe plus que par ca !

  6. Delphine dit :

    Whoua. Je me sens moins seule :)
    Quand tu dis que tu te sens agresser… C’est exactement ce que je ressens. Ce que je déteste aussi, ce sont les gens qui insistent. Quand tu n’es pas prête à répondre à un mail ou à un texto et que la personne t’appelle. Et que tu dois justifier le pourquoi tu n’as pas encore répondu…
    C’est une forme de névrose, on ne va pas se le cacher. La plupart des gens ont le téléphone « normal ». Pas nous, voilà !
    Je n’ai aucune solution à te proposer. La mienne, c’est la fuite. Je me déconnecte. Je range mon téléphone dans un tiroir quand j’ai peur qu’il sonne et que j’ai besoin de concentration. J’essaye de le ranger le soir après dîner et de ne le ressortir que le lendemain autour de 13h quand je déjeune et que j’ai déjà bossé quatre, cinq ou six heures en paix.
    La seule chose que je peux te dire, c’est que je te comprends. J’ai évidemment la phobie des numéros inconnus mais souvent, je panique aussi quand je connais le numéro. Comme si cet appel allait effectivement changer ma vie et pour le pire… Bref, je vais essayer d’économiser sur le PQ pour me payer un psy, je crois ;)

  7. C’est rigolo.. Je décroche les trois quarts du temps, mais pour l’autre quart c’es tassez spécial.. Que je vois le nom ou pas s’afficher je laisse la sonnerie sonner avec cette sensation étrange quasi angoissante de devoir décrocher. C’est fou non? Quand j’y pense je préfère les textos ou au mieux avoir la personne en face de moi. C’est mieux le face à face, comme tu le dis, de voir le langage corporel, toussa toussa. Tout ce qui peut nous échapper ou nous mentir au bout du fil.

  8. Ebony dit :

    hey ! au top ton article !!
    je suis un peu pareille moi et « je ne me sens pas toujours disposée à communiquer, comme ça sans en avoir choisi le moment », je m’y reconnais TOTALEMENT. Tu n’es donc pas seule. Par contre moi je me suis toujours considérée comme une vraie petite névrosée, mais c’est toujours mieux que d’être psychopathe non ?! bisooouuus

  9. J’ai longtemps été une accroc du téléphone. J’ai connu les factures Orange à 350€ parce que je téléphonais hors forfait. Et puis un jour, blocage, je n’ai pu supporté de l’entendre sonné et répondre est devenu une épreuve. J’avais peur de la mauvaise nouvelle, de perdre mon temps à raconter et surtout à entendre des futilités… Aujourd’hui, je vais à l’essentiel et je suis devenue accroc à Whats app !

  10. Julie o dit :

    Bonjour,
    Je ne commente que très rarement mais je me suis tellement reconnue dans ton témoignage
    Bizarrement je fais un travail pour lequel je suis souvent au téléphone et en anglais qui plus est (soigner le mal par le mal…) mais cela me pèse un peu et je ne réponds pas toujours (faites un mail ou laisser un message)
    Pour les RDV médicaux, ça va beaucoup mieux depuis quelques temps (depuis que je suis maman en fait car entre la grossesse où tu prends plein de RDV et les RDV chez le pédiatre tous les mois au début ça en fait des RDV) mais j’avoue que dès que le papa peut le faire je délègue (malheureusement c’est plus compliqué pour lui car il n’a pas beaucoup de réseau à son bureau donc je prends sur moi quand je n’ai pas le choix). D’ailleurs ça me fait penser que je dois prendre RDV chez l’ophalmo. Et quand je dois choisir de nouveaux spécialistes j’essaye de choisir ceux qui ont la possibilité de prendre RDV en ligne (c’est de plus en plus courant).
    Pour ma famille et les amis, c’est pareil c’est difficile alors j’essaye de les voir souvent.

  11. Jack dit :

    Moi aussi j’ai toujours eu HORREUR du téléphone, surtout quand c’est professionnel. Le fait de ne pas trop savoir comment je vais « gérer » : c’est souvent de l’improvisation le téléphone, le fait de savoir que la personne que j’ai en ligne n’a pas les mêmes éléments que moi en « visuel », le fait que je ne suis pas toujours sûr de ce que je vais dire, ce que je peux dire, ne pas dire, comment on va expliquer, ne pas savoir si on sera capable d’expliquer, …

    Parfois quand j’avais un dossier pour lequel je devais passer un coup de téléphone, je le mettais en dessous des autres, puis je trouvais un prétexte pour ne pas le traiter le jour même et le lendemain, en me levant, je me disais « Merde, aujourd’hui je DOIS téléphoner »…

    Suivant la sonnerie, on peut détecter si c’est un appel interne ou externe. Quand c’est externe, c’est l’horreur, surtout que dans mon travail actuel, je ne dois normalement pas recevoir d’appel extérieur.

    Bref, le téléphone, pour moi, c’est devenu une invention du diable. D’accord pour les trucs privés mais pour le reste, BEURK !

  12. Madeinamandine dit :

    Mais tout pareil ! Grosse angoisse du téléphone, avant je me justifias en disant « j’aime pas les numéros inconnus », mais en fait je décroche pas plus pour les numéros connus (sauf si c’est mon mec).
    En plus maintenant avec les téléphones, tu peux blacklister certains numéros, et même refuser les appels en inconnu, ce que j’ai fait : déjà, j’ai beaucoup moins d’appels bidons !
    Une fille au-dessus a mis le doigt sur la raison pour laquelle je n’aime pas le téléphone, en ce qui me concerne : les soucis financiers, j’ai connu ça et c’est pire que désagréable d’avoir des appels plusieurs fois par jour par des huissiers, la banque, la banque de France… et t’as beau expliquer ta situation (dans notre cas, on avait mis notre maison en vente pour rembourser), ils nous répondaient « ah oui, ok, je le note dans votre dossier » et bam, le lendemain, rebelote, ça ne s’arrêtait jamais.

    Bon ça c’était il y a plus de 10 ans maintenant, mais comme cette demoiselle dans les commentaires, j’ai toujours un gros coup de chaud pendant 2 secondes quand j’entends le téléphone.

    Ca et récemment, j’ai bossé dans un hôtel et j’avais le téléphone du boulot la nuit: l’hôtel était fermé, mais c’était pour régler les éventuels problèmes de clients qui n’arriveraient pas à accéder à leur chambre.
    Et bien j’ai eu plusieurs fois, des appels de nuit (donc bien stressant déjà de se faire réveiller par la sonnerie du tél), des insultes (des gens qui s’emmerdent manifestement à 2h34 du matin), des appels de la gendarmerie me demandant d’aller avec eux ouvrir telle chambre (véridique !! eux en tenue, matraque, pistolet, gilet pare-balles et moi en t-shirt de nuit et pantalon de pyjama, parce que la loi oblige que ce soit un représentant de l’hôtel qui ouvre la porte de la chambre…)
    Bref tout ça n’a pas soigné ma téléphonite aigüe, mais aujourd’hui au moins j’ai changé de boulot ;-)

  13. Laura dit :

    Olalala je me reconnais tellement dans tout ça j’ai aussi la phobie du téléphone , je répond jamais au numéro qui m’appelle …
    la dernier fois une amie voulais me raconté quelque choses d’important par téléphone j’ai trouvé une excuse …:/
    Je hais perdre mon temps au téléphone , je supporte pas les blancs au tel aussi ahhhh :X
    Je me sens moins seule vu les commentaires ouff :D

    1. dollyjessy dit :

      Dans ces là c’est vraiment dommage, mais je comprends, avant j’aurais aussi esquivé mais maintenant quand il s’agit de quelque chose d’important curieusement ça ne me demande aucun effort ^^ On est des gens compliqués ahaha !

  14. Anne P dit :

    Exactement tout pareil, et pour les mêmes raisons ! Avec ma famille, généralement non, je peux au contraire rester au téléphone 2h avec ma soeur ou ma mère sans problème, mais pour tout le reste, je fuis les appels. Tout ce qui peut se faire en ligne / par mail / par texto sera toujours fait par ce biais là ^^
    Mais depuis que j’ai rencontré mon copain, j’ai du un peu évoluer car il est anglophone et a souvent besoin que je gère ça, que ce soit pour nous deux ou même parfois pour lui… Du coup, je prépare les phrases dans ma tête, je respire calmement avant, et la plupart du temps je ne me rends plus ridicule à bafouiller comme une idiote comme je le faisais avant ^^

    1. dollyjessy dit :

      Oui comme beaucoup de choses c’est une histoire d’habitude aussi, quand je bossais en agence je n’avais pas le choix, à force cela devenait moins difficile, mais dès que j’ai pu retourner dans ma petite zone confort j’ai foncé ^^ Aujourd’hui j’essaye de refaire des efforts et de me résigner car je passe parfois à côté de belles choses en fuyant des appels ^^

  15. Cendra dit :

    Je suis scotchée! scotchée de lire un article que j’aurais pu écrire (c’est un de mes articles en projet d’ailleurs) et scotchée de voir autant de commentaires montrant cette même peur/phobie.
    Je suis donc dans le même cas, le téléphone est pour moi synonyme d’angoisses, d’imprévus, de demandes inattendues et de mauvaises nouvelles. J’en suis tellement phobique que j’ai fini par ne plus avoir de portable, voilà ça règle un peu le problème, mais les gens ne comprennent pas, pas du tout! Ils n’aiment pas que quelqu’un ne soit pas joignable quand ça leur chante et pourtant c’était le cas avant l’envahissement de notre monde par les mobiles.
    Merci pour cet article!

    1. dollyjessy dit :

      Oh mais n’hésite pas à écrire à ton tour, il est clair que nous ne sommes pas une si petite minorité concernée donc ça fait du bien de le dire ! Si je n’avais pas de blog je pense que j’aurais aussi tenté de me passer de portable, mais là c’est un peu complexe. Et j’ai besoin de Google Maps à Paris ahaha. Ah oui les gens ne supportent pas quand je ne décroche pas, comme si c’était inconscient et dangereux.. c’est juste chiant pour eux de pas avoir de réponse quand ILS l’ont choisi ^^ Merci pour ton commentaire Cendra, à très vite par ici.

  16. Olivia dit :

    Et bien je te remercie ! J’avais l’impression d’être la seule à avoir ce problème.. Les seules fois où j’en ai parlé tout le monde s’est foutu de moi en me disant que cette réflexion de gamine attardé était ridicule.. Le téléphone me terrifi je le laisse sonné et je me dis toujours que si c’est important ils laisseront un message..
    Je me sens moins maintenant, merci !

    Olivia

    1. dollyjessy dit :

      Ah mais de rien, nous sommes très nombreux dans ce cas contrairement à ce qu’on pense ! C’est drôle du coup que tu sois la seule de ton entourage, pas de chance ^^ Merci à toi pour ton commentaire Olivia, à très vite <3

  17. Mathilde dit :

    C’est fou ce bloquage… Je déteste le téléphone aussi, ça m’angoisse. Je crois que le souci est lié à notre génération. Quand on veut communiquer, on envoi un email ou un SMS. C’est presque ringard le téléphone finalement, il y a tellement d’autres moyens moins intrusif aujourd’hui ! Je rêve du jour où l’on pourra tout faire par d’autre moyen que le téléphone, c’est en train de venir petit à petit :) En attendant je dois passer un appel pour prendre un foutu rendez-vous médicale…

    Pour ce qui est des appels téléphoniques avec les proches, je voie ça un peu différemment quand il s’agit de mes parents. C’est l’exemption où je passe un bon moment au téléphone.

    Enfin bref, nous sommes nombreux dans ce cas la finalement, je ne sais pas si c’est rassurant, mais on se sent moins seul :D

  18. Soazic dit :

    Je me reconnais tellement dans tout ce que tu as écrit! J’ai une telle phobie du téléphone! Quand celui ci sonné, je reste tétanisée à le regarder sonner jusqu’à ce que ça s’arrête. Et le pire c’est quand je dois rappeler derrière … que ce soit pour prendre un rendez vous médical ou commander une pizza, je fais tout pour esquiver ! Heureusement, aujourd’hui, beaucoup de choses peuvent se faire en ligne… mais en ce moment je suis en pleine recherche de boulot et l’angoisse est quasi quotidienne du coup de fil d’un potentiel employeur pour un entretien téléphonique impromptu ! S’il existe une solution miracle, je suis preneuse !

  19. Mince je croyais que tu donnerais une explication que je pourrais montrer à mon copain. ;-)
    Il ne comprends pas mon blocage : que je préfère laisser sonner que de répondre. Il n’aime pas appeler mais c’est pas la même chose, moi ça me stresse, m’angoisse, je me paralyse dès que mon portable sonne.
    C’est un peu comme si quelqu’un débarquait devant moi sans que je m’y attende alors que je suis tranquillement chez moi. Je ne sais pas trop pourquoi non plus, mais ça peut devenir handicapant, alors si quelqu’un a des solutions je suis preneuse aussi !

  20. laure dit :

    J’étais comme toi, comme vous, et puis je suis devenue l’une des « Catherine de Poitiers » sans être à Ouarzazate, mais bien en France, car nous sommes très nombreux ici même à travailler sur des plateformes téléphoniques…
    Les débuts sont difficiles, et puis au fur et à mesure que l’on discute avec des gens toute la journée par ce biais, les choses se font naturellement, on oublie le téléphone, le casque et tous le fatras de fils associé.
    Alors oui, le numéro inconnu qui s’affiche sur l’écran de mon portable me gêne encore de temps en temps, et j’avoue passer la plupart de mes appels perso avec mon casque audio sur les oreilles, mais je t’assure que les craintes finissent par s’estomper, il faut juste s’obliger un peu à sauter le pas.

  21. Aurélie dit :

    Je suis comme toi, je déteste le téléphone cela m’angoisse !
    Je n’appelle facilement que mes parents et mon Rital tous les autres, amis compris je préfère leur envoyer des messages. Dan trouve souvent cela ridicule surtout lorsqu’on a besoin d’une réponse rapidement.
    Je pense que cette phobie du téléphone ne m’aide pas dans ma recherche d’apparts, je suis donc obligée de me faire violence pour appeler les agences et dans le cadre du boulot c’est la même chose.

    Tu n’es donc pas seule et je suis contente également de voir que je ne suis pas un cas isolé.

  22. Elise dit :

    J’ai le même problème
    Je ne réponds jamais au téléphone si je ne sais pas qui c’est ^^

  23. Céline dit :

    Je me sens moins seule tout à coup avec tous ces commentaires et ton joli article Jess. Moi j’ai des sueurs quand je suis au téléphone, je crois que c’est pire quand c’est mon copain. En plus il parle pas français donc c’est encore pire MDRRR
    Petite, notre famille nous appelait ma soeur et moi pour notre anniversaire, c’était la pire épreuve de ce jour merveilleux où tu te sens un peu à part. Pareil pours les appels de bonne année etc. Je déteste le téléphone, on entend mal, on voit pas la personne, en plus on a une voix de merde très clairement, moi j’ai une voix de blasée au téléphone, on dirait que je parle du nez. Les mails, c’est mieux tu as raison car on peut ANTICIPER comme tu dis. Au tel que dalle, moi j’ai aucune répartie en plus donc conversation nulle.
    Ca fait du bien de voir qu’on n’est pas seule dans son délire lool

    Bisous, Jess’ !
    Céline

  24. Stéphanie dit :

    On va monter un club des traumatisés du téléphone :) Moi aussi j’en fais partie, et ça me rassure de savoir qu’il y en a d’autres dans mon cas ! Je pense que ce blocage doit venir d’une mauvaise expérience, peut-être dans ton cas as-tu reçu une mauvaise nouvelle par téléphone un jour, et depuis tu crains que la même chose puisse se reproduire ? Pour ma part, je sais que ce qui m’embête le plus, c’est de ne pas voir les réactions « physiques » de la personne, son regard, l’expression qu’elle a lorsqu’elle me parle… Car on peut déduire beaucoup de choses juste en regardant une personne ; je me préoccupe beaucoup (trop) du regard des autres, et le problème c’est que par téléphone je ne sais pas si je les ai appelé à un moment inopportun, s’ils s’ennuient de la conversation, etc… Et quand il y a un blanc, c’est l’angoisse ! Mine de rien, quand j’ai la personne en face de moi, le regard aide beaucoup pour relancer une conversation ou savoir quand la terminer.
    Merci pour cet article, je suis de tout coeur avec toi et si tu trouves un moyen de surpasser ton blocage, tiens-nous au courant !

  25. Poppy dit :

    Comme je te comprends…. Il n’y a rien de plus angoissant que le téléphone. Je ne sais pas d’où cela vient mais c’est assez handicapant des fois. Genre quand j’étais en recherche d’emploi et que je me faisais contacter en « numéros privés ». Ahmahgahd. L’effort herculéen qu’il me fallait pour décrocher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagramons - nous

épinglons – nous

  • @elisemus
  • Strawberry Lime Cupc
  • Happy 2017 friends!
Retour en haut
© 2013 Dollyjessy - tous droits réservés