Partage l'article
Et/ou laisse un commentaire
Mood 12 • 02 • 17

Dois-je vous être « utile » ?

Je commençais à vous pondre un article vous expliquant que j’étais bloquée pour rédiger mes articles en ce moment, mais en l’écrivant j’ai réalisé que les mots n’avaient forcément pas de difficulté à s’enchainer, la difficulté est que je n’arrive pas nécessairement à leur faire dire quelque chose de censé, ou que j’estime suffisamment intéressant, que je ne sais pas moi même où je veux en venir. Comme si je devais respecter des règles établies, qu’il fallait un titre, des sous-titres, une intro, un développement, une conclusion. Je ne parvenais jamais à une conclusion, c’était seulement un enchainement de pensées, des constats, des phrases qui me permettaient de me libérer de quelques mots, mais qui ne vous auraient pas apporté grand chose à vous.

Comme si après certains articles que j’ai pu écrire, vous alliez forcément vous attendre à une chute, à des conseils, à vous sentir mieux, à rire, à sourire, à être inspirées, ou à réfléchir à des questions importantes, ou existentielles.

Mais finalement en prenant un peu de recul, quand vous venez me lire j’imagine que vous ne vous attendez pas forcément à quelque chose, à un conseil de vie, à des mantra pour vous sentir mieux dans votre peau ou votre vie, ce serait par ailleurs manquer d’humilité de ma part de penser que vous recherchez toujours en mes articles une utilité quelconque.

C’est justement de cette « utilité » dont j’ai fini par parler aujourd’hui.

Il m’arrive de discuter avec des amis, qui me font part de leur envie de tenter un stage dans mon école de théâtre par exemple. Parfois ils me demandent si cela leur serait utile.

Un des derniers mots qui me viendrait à l’esprit pour évoquer tout ce qui touche à l’art, au divertissement, à l’épanouissement personnel et à tout ce qui constitue le monde sans pour autant en déterminer l’existence, c’est bien le mot « utilité ». A quoi cela sert de se rendre à Disneyland ? A quoi cela sert d’écouter de la musique pendant 3 heures ? En quoi est-ce utile de faire des photos ? A quoi cela sert de vouloir s’habiller avec originalité quand un uniforme serait tout à fait suffisant au quotidien, et nous permettrait de nous concentrer sur « l’essentiel » ?

L’essentiel peut renvoyer à tout ce qui est objectivement indispensable mais il faut dire qu’il renvoie davantage à une définition différente en fonction des personnes, l’essentiel est subjectif.

On sous-tend souvent que tenir un blog est futile, après tout c’est vrai que je suis loin de sauver des innocents de maladies mortelles, qu’avec mes petits articles je ne risque pas de nourrir des gosses affamés, que je suis loin de bientôt nous sauver tous en réfléchissant à comment aller sur Mars. Lorsque je dis aux gens que je rencontre que je tiens un blog, les préjugés fusent bien souvent, on remet régulièrement en question la pertinence de tenir un blog, comme si cela consistait surtout à recevoir des trucs gratuits et faire la promotion de tout et n’importe quoi, et on me met gentiment dans la case de la superficielle de service.

Mais ce qui est drôle dans tout ça, c’est que ces remarques ne me sont pas faites par des chirurgiens cardio-thoraciques, des chercheurs contre le VIH ou même des maçons qui construisent des maisons. Non, à vrai dire elles viennent de professions qui ne sont pas prêtes de changer la face du monde non plus, à mon humble avis.

J’ai déjà eu des remarques de gens qui ont décidé d’aspirer à une vie plus essentielle, plus « vraie » comme ils le disent, vous savez ces gens qui décident d’aller élever des chèvres, faire un potager. C’est génial cette forme de retour aux sources, mais ces personnes n’ont pas forcément mieux compris la vie que les autres non ? Elles n’ont pas une vie plus « vraie » pour autant, seulement un discours souvent méprisant pour les « autres » soumis à la consommation de masse et indifférents face aux vrais problèmes du monde, qu’ils pensent éviter ou ne pas cautionner en allant vivre dans un tipi.

Rien n’est plus utile en ce moment pour moi que de tenir ce blog et de suivre mes cours de théâtre, mais parfois je me demande à quoi bon, je me demande si je ne serais pas plus utile, ou plutôt si ma vie n’aurait pas plus de SENS en allant en Afrique pour aider les gens plus démunis que moi, en travaillant dans l’humanitaire, en arrêtant de mal consommer et d’alimenter des pratiques invraisemblables. Je me demande si ma vie n’aurait pas plus de sens si j’arrêtais de faire l’autruche, comme tout le monde le fait, en tentant de faire bouger les choses. En étant une activiste, une militante par exemple ?

Si nous devions nous concentrer sur ce qui a du SENS, au sens noble, notre société serait bien différente.

Seulement il est impossible de voir les choses de cette façon, nous ne sommes pas des robots, nous constituons une civilisation et sommes voués à évoluer et à être confrontées à un monde de plus en plus complexe. Nos esprits ne peuvent s’empêcher de tergiverser, nos cerveaux sont plein d’énigmes, nous sommes tous plus ou moins en quête d’un prétendu bonheur, et soumis à des considérations contradictoires. Nous sommes en quête perpétuelle d’EPANOUISSEMENT.

Je ne sais pas si c’est parce que je me pose beaucoup trop de questions, mais quand j’oublie toutes ces choses que l’on juge loin d’être essentielles, et que je suis confrontée au monde tel qu’il fonctionne, sans le moindre filtre, je trouve la vie très dure, presque intenable.

Les cigarettes qu’on donne aux soldats sur un champ de bataille, dès lors qu’elles ne leur donnent pas plus de force, ne les maintient pas plus éveillés, ne leur fait pas oublier la douleur, ne leurs sont pas indispensables. Mais grâce à elles et d’autres petites choses non vitales, ils parviennent à traverser le cauchemar peut-être un peu moins durement. Enfin c’est ce que l’Histoire nous dit en tout cas.

Après tout, de nos jours, peut-être que rien n’est plus utile que le futile.

Peut-être qu’avec cet article sans queue ni tête, et donc pas très utile je vais parvenir à me débloquer, et peut-être que cet article finira par avoir été utile. Enfin l’essentiel c’est qu’on se comprenne, le reste c’est superficiel. Et visiblement mon humour de merde c’est pas facultatif :D

Je vous envoie plein de bisous, et vous souhaite une belle soirée mes petits coeurs de belette. BON LUNDI <3

Dans le même genre

Blogging, Mood 13 • 06 • 16

Blogs et partenariats : quand les marques n’ont aucun bon sens #1

Après 3 ans de blogging, j’en ai reçus des mails…

Les partenariats et les blogs : quand les marques font des demandes aberrantes ou ridicules - blogging blog conseils astuces Dollyjessy.com
Mood 30 • 01 • 16

Come Back

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas déserté le blog pendant une semaine sans prévenir…

Blog mode Paris
Blogging, Mood 10 • 01 • 16

La blogueuse, la lépreuse des temps modernes ?

La semaine dernière une personne que je côtoie régulièrement m’a demandé comment une fille « comme moi » pouvait tenir un blog…

Ublogueuse
Blogging 23 • 11 • 15

Comment écrire sur un blog, quel ton adopter, comment intéresser les lecteurs ?

Vous avez été très nombreuses à consulter mon article sur …

UEcrireblog
Beauty, Blogging, Look 29 • 10 • 15

Comment être photogénique sans Photoshop ?

Quand je vous disais que la blogueuse était une fille comme les autres je vous disais aussi qu’un jour je ferai un article pour vous montrer que la photogénie…

Make - up nude effet naturel maquillage une beauté - baumes embelisseurs lèvres mascara volume bourjois, poudre soleil Une - blogueuse mode lifestyle - french fashion blog

25 commentaires

  1. Sissi dit :

    Coucou !
    Je vais réagir à ton article a ma façon mais finalement ca rejoins tout à fait ton point de vue … un jour ou je pensais que je servais à rien et que je me sentais impuissante face aux horreurs du monde et que je ne pouvais rien apporter (c’était après Charlie Hebdo) j’ai du assurer un spectacle de danse… ma vie mon oxygène en temps normal… et à la fin une dame est venue le voir et m’a dit pendant deux heures vous nous avez apporter du bonheur on a oublié tout le reste ! J oublierai peu a peu le visage de cette dame mais jamais ses mots et l’effet qu’ils ont eu sur moi… certes je n’ai pas construit d’orphelins ni nourri des affamés mais à ma façon j’ai apporté quelque chose d’utile a quelqu’un : un moment de bonheur ! Et avec tes articles c’est ce que tu apportes aussi … peut être que dans tes lectrices il y en a qui vivent des moments très difficiles et grace a tes looks tes humeurs tes photos tu lui apportes un moment d’évasion et un sourire ! Il ne faut jamais sous estimer le pouvoir du futile ;)
    En tous cas J adore ton blog il me fait sourire et J aime te lire !

  2. Marine dit :

    Ton article qui semble futile et vraiment chouette et intéressant. J’aime beaucoup ce genre d’article et, il faut le dire, tu écris vraiment bien!

    Peut être qu’à force de voir le mal partout on devrait se concentrer également sur les petites choses de la vie qui font notre bonheur. Parce qu’après tout est-ce utile de s’extasier devant un ciel étoilé ? Si cela forge le bonheur quotidien alors non ce n’est pas futile..

    1. dollyjessy dit :

      Merci beaucoup Marine, je suis contente que tu aimes. On est d’accord ;) Bises à très vite !

  3. Vaste question que tu soulèves ici, qui mériterait certainement d’être discutée pendant des heures et des heures. Finalement, je crois que ma pensée rejoint plus ou moins la tienne. Il m’arrive aussi d’être abattue par la futilité de mon existence, quand je la mets en parallèle avec tout ce qui se passe sur Terre, tous ces êtres engagés dans de grandes causes, qui ont l’air d’avoir réussi à donner un sens vrai à leur passage ici-bas. Mais au fond, qu’est-ce qui me garantit que ce sont eux qui sont dans le vrai ? Peut-être même qu’ils se posent exactement les mêmes questions existentielles que moi. Ou pas. Ou peut-être d’autres, auxquelles j’ai déjà répondu, ou que je ne me poserai jamais. Et parfois, je me dis aussi que réussir à m’épanouir serait déjà une réalisation pas si futile que ça. Parfois mes besoins et envies semblent s’accorder parfaitement à ce qui semble « utile » pour le plus grand nombre. Et parfois je me trouve d’une futilité affligeante. En fait, je n’ai toujours pas trouvé la « bonne » solution, je n’arrive pas à me décider pour savoir ce que je dois faire de ma vie, et peut-être que nous sommes voués à ne jamais trouver de réponse à cette question. Bref, j’ai bien l’impression que ce commentaire n’a ni queue ni tête, alors disons que son utilité se résumera à te montrer que tes mots m’ont touchée ;) Belle semaine !

    1. dollyjessy dit :

      Je pense en effet que nous sommes voués à ne pas vraiment trouver de solution, mais tant qu’on le sait, on peut vivre avec j’imagine :) Si si ton commentaire est top, merci pour tes petits mots et de prendre la peine d’en laisser un, j’apprécie beaucoup <3 A très vite et belle semaine à toi aussi !

  4. Mely dit :

    Je trouve ça super que tu es posée ta réflexion sur le blog. La question de l’utilité est vraiment complexe c’est vrai, surtout quand on parle d’un blog. C’est quelque chose que j’ai pas dépassé et que je me demande, même si j’ai enfin réussi à poster un premier article de blog depuis peu (j’ai trouvé un sujet matériel pour focaliser le discours).
    Sur ton blog, qui n’est pas récent, c’est vrai que c’est une bonne question de se demander au final quelle utilité il y a, dans tous ça. Mais je pense que l’utilité a un aspect trop concret et matériel, qu’il est difficile de trouver dans le vécu ou l’expérience parfois. L’important c’est ce que ça t’apporte à toi, et les autres… s’ils continuent de lire c’est que ça les touche, ou que ça leur apporte quelque chose. C’est une question trop difficile l’utilité. ^^’
    En tous cas, comme les autres te l’ont dit, tes mots sont touchants, et beaucoup ont sans doute le même sentiment ou les mêmes réflexions. Merci de l’avoir formulé, on se sent moins seul je crois.
    Bonne soirée !

    1. dollyjessy dit :

      AMEN ^^ Merci beaucoup Mely, pour ton commentaire et pour tes gentils mots, des bises et à très vite <3

  5. AnnSo dit :

    Je te lis souvent mais je commente rarement. Là pourtant, je me sens inspirée ;)

    Je ne te lis pas parce que j’attends de toi que tu me donnes un conseil à la fin de tes articles, ni pour que tu règles mes problèmes. Je te lis car j’aime ta façon d’écrire, parce que souvent je me suis retrouvée dans tes mots, parce que tu as même parfois réussi à me rassurer.

    Comme je tiens un blog non pas parce que c’est utile mais parce que j’aime ça. J’aime écrire, jouer avec les mots, laisser une trace et exorciser certaines choses.

    Si on ne devait faire que des choses utiles, notre vie serait bien triste…

    On n’écouterai pas de musique, on ne regarderai pas de séries, on ne traînerai pas sur les réseaux sociaux, on n’irait pas boire de café sur une terrasse avec des amis.

    Heureusement que tout ne doit pas être utile !

    1. dollyjessy dit :

      Merci beaucoup pour ton gentil commentaire Annso <3 Et n’hésite pas à te sentir inspirée à nouveau ^^ Bises.

  6. Aurore dit :

    Je me pose aussi beaucoup de questions en ce moment et du coup le seul antidote que j’ai trouvé c’est la lecture. Je viens de finir de relire le Petit Prince ce matin et cette phrase pourtant très célèbre m’a marqué à nouveau « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible au yeux ». Alors non, ton blog n’est pas UTILE mais il me nourrit comme de nombreux blogs et bien plus que certaines personnes de mon entourage actuellement ! Des bisous !

    1. dollyjessy dit :

      Et bien donc il est utile ! La nourriture c’est très important Ahaha. Plus sérieusement oui lire est une bonne option, même si plus on lit plus on se pose de questions finalement ^^ Bisous Aurore, à très vite.

  7. France dit :

    Un très joli article Jessica! Etant blogueuse aussi, je l’ai particulièrement apprécié! C’est une profession assez récente et encore inconnue pour beaucoup, d’où je pense les remarques de ci de la. Maintenant comme dans toutes professions, les remarques et clichés fusent. Je me souviens des clichés par rapport à mes études de droit, qualifiées de « faciles » ou de « par coeur » alors que je n’ai jamais appris une seule chose par coeur lors de mes études de droit, mis à part les cours non juridiques comme la psycho, la philo, la socio et j’en passe. Je pense que c’est beaucoup d’incompréhensions au final! Je t’embrasse ma belle x

    1. dollyjessy dit :

      Oui c’est vrai que quoi qu’on fasse on est soumis à des tas de préjugés… Cela dit je n’a jamais entendu que le droit était un parcours facile ou qu’il ne s’agissait que d’apprendre par coeur, bien au contraire, si ça peut te rassurer :) Bises, à très vite <3

      1. France dit :

        Peut-être pas en France mais en Belgique c’est le cliché ;-) x

  8. Elodie dit :

    Ton article est très intéressant et on peut facilement résumer les choses en disant que chacun trouve une utilité a des choses différentes :) et chacun est util a qqchose même si c’est à petite échelle :)

    1. dollyjessy dit :

      Merci Elodie, oui tout à fait :)

  9. Céline dit :

    Coucou Jess’,
    Cela fait longtemps que je n’ai pas laissé un petit com’ sur ton blog mais je n’en ai pas raté une miette.
    Je crois qu’on passe tous par cette période « à quoi je sers » et carrément au fameux « à quoi sert la vie ? » c’est vrai après tout la fatalité de la vie c’est la mort, donc bon à quoi bon vivre 80 ans (pour les plus chanceux) lorsqu’on sait que notre passage sur Terre n’aura pas impact des plus grands ?
    Je crois que la vie est un cadeau, certes elle n’est pas toujours facile tous les jours, elle est encore plus dure pour les plus démunis, mais elle est ainsi faite, avec ses qualités et ses défauts.
    Parmi tes questions je me retrouve… J’entends qu’on me dise (et parfois je me le dis à moi-même) : « à quoi ça sert que tu achètes ces fringues ? T’en as assez ! » Oui c’est vrai j’en ai assez, et parfois je culpabilise un peu de dépenser pour des vêtements seulement. Mais c’est mon pêche mignon et c’est ce qui me rend heureuse, ce qui me fait me sentir belle. Alors j’ai envie de leur demander à mon tour « et pourquoi toi tu geeks ? pourquoi tu sors avec tes potes ? pourquoi tu pars en vacances cet été ? pourquoi tu fais ce métier et pas un autre ?
    Et comme tu le dis si bien, je crois que la réponse est toute simple : pour s’épanouir. Pour vivre tout simplement, pour se sentir vivant et vivre bien sa vie, de la façon la plus facile qui soit…

    PS : j’adore ta tenue sur la photo, peut-être un prochain look sur ton blog ?

    Gros bisous !
    Céline

    1. dollyjessy dit :

      Alors merci de prendre la peine d’en laisser un Céline, j’ai été ravie de te lire et de revoir ton pseudo :) Tu résumes bien tout ça. Je n’ai pas prévu de poster ce look que je n’ai pas shooté, mais sur la photo je porte un mom jean Top Shop avec une veste en jean Levi’s pour homme, un pull loose gris American Vintage et des tennis :) Des bisous à très vite j’espère !

  10. Laura dit :

    & bien moi je suis fan de ton blog utile ou pas , ces mon petit moment ! :)
    Continue !!

  11. Claire dit :

    Je n’ai pas lu tous les commentaires mais je crois que je suis d’accord avec l’esprit général qui semble ressortir : si des lectrices viennent sur ce blog c’est pour passer un bon moment à te lire ou à regarder tes photos même si personnellement j’aime particulièrement tes articles humeur où tu nous parles un peu de ta vision de la vie.
    Par contre, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi sur les personnes qui essayent de sortir du système.
    La plupart du temps ces personnes ne sont pas méprisantes et leur choix est fondé sur une constatation (ou peut-être une croyance selon certains) que notre consommation de masse ne nous apporte finalement qu’un plaisir temporaire et des besoins insatiables.
    Qu’avoir un millions de vêtements, un appartement rempli de babioles finalement ça ne nous apporte pas un bonheur durable comme le ferait une après-midi passée entre amis ou en famille.
    Je voudrai aussi dire que des fois les personnes qui ont fait des choix en marge de la société ont du mal à s’exprimer face aux autres sur leur choix.
    Moi même qui suis végétalienne, j’ai beaucoup de mal à m’exprimer de façon claire et posée quand en face de moi la personne essaye de ridiculiser mes choix ou de me faire comprendre que je n’en fais pas assez alors qu’elle même ne fait rien du tout.
    Je pense tout simplement qu’il faudrait arrêter de se mettre des étiquettes et apparaître aux yeux des autres sous cette seule identité.
    Oui on a le droit de faire attention à sa consommation tout en achetant de temps en temps chez h&m ou une autre marque de fast fashion,
    oui on a le droit de devenir végane tout en mangeant des fruits exotiques venus par avion
    et oui on a le droit d’écrire, de tenir un blog pour le simple plaisir de partager ses pensées avec d’autres

  12. […] pu avoir en plus et dont j’ai certainement besoin. Et puis j’ai repensé à l’article de Dolly Jessy que j’ai lu hier soir. Ça m’a vraiment parlé ce rapport à l’utile et au […]

  13. Anne P dit :

    Je viens de revérifier la définition d’utile dans le dictionnaire, et pour moi, au vu de ce qui y est écrit, alors tout ce qui apporte du bonheur est utile. Parce que je pense que le bonheur est tout aussi indispensable à la vie que de se nourrir ou de boire. Vraiment. J’ai connu une personne qui avait une telle mésestime de soi, une telle souffrance intérieure qu’il était totalement incapable d’être heureux. Vivre comme cette personne, en ne subvenant qu’à ses besoins de base, ce n’est pas vivre, c’est survivre.
    Par conséquent, parce qu’au minimum il nous offre un petit moment de bonheur, et souvent, il nous permet aussi d’intéressantes réflexions sur la vie, ton blog est utile. Aussi utile que sont toutes les choses soit disant « futiles », mais qui en réalité nous réconfortent, nous enrichissent, nous font vivre des émotions, nous rendent heureux, nous permettent de partager des moments de bonheur avec d’autres…, bref toutes ces choses qui sont finalement indispensables.

  14. Klaramood dit :

    Ouw ! Ton article m’a donné quelques frissons ! Mais en même temps, il est écrit avec tellement de sincérité, je t’en félicite !

    ça fait du bien de dire ce que l’on pense. Tu fais ce que tu fais car tu aimes le faire. C’est l’essentiel.

    Bonne continuation :)

    A bientôt !

    Klaramood

  15. Adalyne dit :

    Personnellement ton blog m’aide à me changer les idées, à découvrir de nouvelles choses et à me rassurer aussi dans le sens où souvent j’ai l’impression d’être la seule à me poser beaucoup de questions et à aller loin dans mes réflexion et au final je vois que nous sommes au moins 2 ^^ Et j’imagine bien que nous sommes bien plus que ça! A partir du moment où quelque-chose fait du bien à l’âme c’est tout sauf inutile! (Oui, Gad Elmaleh, Disney, Starbucks sont utiles car ils apportent de la détente et du bonheur aux gens! Chaque personne est fait pour quelque-chose et ce n’est pas parce-que tu n’es pas chirurgien que tu ne sers à rien. Le bonheur, le bien-être, s’apporte de différentes manières). Je pense qu’à un moment donné il faut arrêter d’accorder trop d’importances aux blablas. Ce qui est nocif doit passer au-dessus, point. Il faut se concentrer sur le positif et la vie devient plus simple, plus belle! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagramons - nous

épinglons – nous

  • Recette : Brownie au
  • Un joli canapé
  • Blush
  • Tickled Pink Roller
Retour en haut
© 2013 Dollyjessy - tous droits réservés