Partage l'article
Et/ou laisse un commentaire
Mood, Trip 12 • 10 • 16

Quand une rencontre vous aide à voir la vie autrement : The brewery avec Andre Miripolski

Les rencontres vouées à rester uniques ne m’intéressaient plus vraiment depuis quelques temps, vous savez ces moments où on rencontre l’ami d’un ami que l’on ne reverra plus jamais ensuite, ces soirées où il est habituel de se présenter, raconter ce qu’on fait, plaisanter, de se livrer à des conversation routinières sur le temps qu’il fait, sur ce qu’on pense du dernier film de Dolan, et du nouveau bar qui fait parler de lui.

Bien souvent ce sont des échanges de courtoisie, parfois ce sont des discussions qui donnent lieu à une réelle alchimie, qui quand on les a eues, même si on sait qu’on ne re-croisera peut-être plus jamais ces gens, nous ont marqué. Nous ont donné à réfléchir, à remettre des choses en question, à peut-être même revoir la façon dont on conçoit certains aspects de nos vies.

Lorsque j’organisais mon voyage à Los Angeles, sur les conseils de Antoine et Léa, j’ai contacté Voyageurs du Monde pour leur demander conseil, ils ont accepté d’être notre partenaire pour une partie du séjour. Ils nous ont proposé la visite de ce qu’on appelle The Brewery, un endroit où est rassemblée la plus grande communauté d’artistes de Los Angeles, dont certains vivent répartis dans une centaine de « studios ».

Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy
Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy

Pourquoi pas. Je n’avais pas idée que cette visite allait être une des plus enrichissantes que j’ai pu faire au fil de mes voyages aux Etats-Unis. Si je suis sensible à l’art, je suis du genre à visiter quelques musées, à voir des expositions de photographies, mais je ne suis pas forcément portée sur les artistes, les ateliers d’artistes, en tout cas à Paris le milieu artistique est tellement élitiste qu’il ne m’a jamais attiré plus que ça.

Nous y allions donc avec plaisir mais sans pour autant nous attendre à quelque chose de spécial, en découvrant le lieu, des bâtiments ici et là, sous formes de petits logements, puis sous forme d’entrepôts qui cachent de beaux loft derrière de toutes petites portes, à vrai dire je ne saurais même pas comment décrire cet endroit qui vous fait oublier le bruit de Los Angeles. Tout ce que je peux dire est qu’on s’y sent bien, presque coupés du monde, et qu’on y sent de bonnes vibrations. Comment écrire ça sans passer pour une hippie option bouddhiste, je ne sais pas, mais disons que par instinct certains endroits ou certaines personnes nous apaisent et surtout, nous inspirent. C’est le cas de The Brewery. Et c’est le cas de Andre Miripolski, cet artiste mondialement reconnu, à l’humilité et à la simplicité presque déconcertantes.

Mon article risque d’être un peu long, donc avant d’aller plus loin je ne peux que vous recommander de mettre cette visite à votre programme si vous visitez Los Angeles, sensibles ou non à l’art, elle vaut le détour, et vous permettra de visiter Los Angeles Downtown, toutes les infos sont sur le site de Voyageurs du Monde.

Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy
Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy

Un miraculé

Andre est un miraculé. Andre est reconnaissant chaque jour. Il a fait de sa passion son métier, il a décidé de faire de la couleur sa compagne au jour au jour le jour. Car quoi que Andre aborde dans des dessins, il ne se passe jamais de la couleur, même lorsqu’il se lance dans une série d’illustrations relatant le grave accident de la route qu’il a eu en conduisant en France, lorsqu’il revenait d’un mariage. Andre est né en France, l’a quittée très vite, et c’est lors d’une visite à des amis qu’il dit avoir connu une renaissance. Les jambes et le bassin cassés, le visage défiguré, le crâne fendu, tout aurait pu s’arrêter.


Une grande notoriété

Il s’est fait un nom en travaillant pour Elton John, le fameux costume avec des touches de piano, c’est lui. Depuis, nombre de ses oeuvres fleurissent Los Angeles, il travaille régulièrement avec de grandes marques, aucun élitisme de sa part, tant qu’il peut s’exprimer comme il l’entend, il aime l’idée de toucher également le grand public et ne comprend pas les artistes attachés à leur tour d’argent. Il ne cherche pas à rester accessible, il l’est. Est-le fait d’avoir frôlé la mort de près ? Allez savoir, moi je pense qu’il est par nature, et c’est une des raisons qui m’a fait l’apprécier tout de suite.


Une approche rafraichissante, l’artiste anti-snob par excellence

On s’imagine que lorsqu’un artiste peint quelque chose, c’est toujours avec l’intention de véhiculer une signification bien particulière, que chaque détail sur un dessin s’explique par de grands discours, mais quand je lui ai demandé pourquoi un requin revenait souvent dans ses dessins, il m’a répondu qu’il trouvait ça drôle. Et qu’il n’y avait pas forcément de raison à choisir un élément plutôt qu’un autre. En fait il agit beaucoup à l’instinct, j’ai d’ailleurs été très contente qu’il tienne ce discours en présence de D. qui est beaucoup plus terre à terre que moi sur bien des points. Il évoque le destin, le hasard, la chance qu’il considère avoir et que lui même n’a pas vu venir. Aucun discours pompeux, uniquement du vrai. Une approche qui rejoint toute la conception que j’ai des choses aujourd’hui, une approche qui fait écho en moi.


Un coup de pied dans les complexes liés à l’Art

Je vous ai déjà parlé du complexe que j’ai longtemps eu et que j’ai encore face à ces gens qui ont la chance d’avoir une vraie éducation, d’être nés dans des milieux littéraires, artistiques, ou plus simplement dans des familles où on peut parler d’un livre autour de la table. Et je vous ai déjà parlé du blocage que je ressens à l’idée d’écrire un livre. Parce que j’ai comme cette impression qu’un livre doit avoir le niveau validé par une certaine norme littéraire, cette impression qu’un premier livre jugé raté, ça fout tout le reste en l’air. Que même s’il est apprécié du grand public, il suffit que la critique ou devrais-je dire l’élite littéraire étiquette votre livre « grand public », pour que n’ayez pas de légitimité, ou en tout cas la bonne légitimité. Ce que je dis est complètement subjectif, c’est peut-être un préjugé mais je le dis comme je le ressens. Ce genre de milieux, où les égos gonflés à l’hélium, vous donnent facilement le syndrome de l’imposteur, et vous mettent malgré vous en quête de reconnaissance, de légitimité. Moi je me pose trop de questions ? Ahaha. Si j’aborde autant la confiance en soi c’est que je reviens de bien loin et que je vis avec ce genre de questionnements en permanence.

C’est ainsi que j’approchais la photographie de voyage, avant j’avais cette impression d’être un imposteur, d’ailleurs vous ne m’entendrez que très rarement parler de technique. J’ai tellement peur de dire des conneries, j’ai appris sur le tas, donc je ne suis pas capable de communiquer avec de « vrais » photographes. Il aura fallu que je prenne du recul sur mes photos du Vietnam et les nombreux retours que j’ai eus, pour commencer à me dire que peut-être que j’avais un petit quelque chose, et que je suis légitime même si je ne sors pas des Gobelins ou des Beaux Arts. Même si je ne dispose pas d’une technique admirable, même si je ne fais pas d’effets spectaculaires, chacun son truc après tout.

Bon je choisis le mauvais article pour parler photo, on n’a pas trop assuré pendant la visite, trop de lumières différentes, peu de luminosité, on ne voulait pas déranger, je le regrette mais au moins je vous préserve l’effet de surprise si vous y allez un jour ^^

Pour finir nous avons visité le loft d’un autre artiste, dont le nom m’échappe, un des derniers à utiliser les machines à presse pour créer des impressions magnifiques, et j’ai adoré le lieu. Je rêve de vivre dans un endroit pareil…

Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy
v4
Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy
Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy
Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessy
Visite The Brewery avec Andre Miripolski - visite culturelle quartier artistique south Los Angeles - Voyageurs du monde - blog voyage français mode et lifestyle dollyjessyL’atelier de Andre, il y vit également. Simplicité je vous dis…

Un artiste l’est par l’amour de son art, non par la reconnaissance qu’il obtient.

Je vous embrasse fort mes petits coeurs de belette, cet article est assez particulier mais j’avais envie de l’écrire de cette manière, je crois que je ne serai jamais un bon city guide ahaha.

Dans le même genre

Mood 22 • 10 • 17

Dans quelle mesure peut-on dissocier un artiste de son oeuvre ? Remise en perspective d’une question pas si évidente…

dans l’article d’aujourd’hui j’ai envie de soulever des questionnements dont les réponses ne sont pas forcément évidentes,…

Exception sexuelle - doit on séparer la vie d'un artiste et son oeuvre ? Pourquoi les artistes sont au dessus des lois ?
Trip 15 • 11 • 16

Los Angeles : visites et détails pratiques

4° article sur les 6 prévus au total…

mama Shelter los angeles meilleur hôtel à réserver voyageurs du monde
Lifestyle, Trip 07 • 11 • 16

Los Angeles : la folie Universal Studio

Avant de partir on était assez…

studio_u
Trip, Tv Ciné 18 • 10 • 16

Los Angeles : Assister au tournage d’une série américaine

Le truc jouissif pour tout fan de série TV qui se respecte…

u_series
Look 20 • 09 • 16

Malibu Biche

Vous remarquerez que je n’ai pas titré cet article « Alerte à Malibu ». J’aurais pu.

u

6 commentaires

  1. Angelika / Koalatagada dit :

    C’est marrant enfin je ne sais pas si c’est le therme quand tu parles d’André je trouve son parcours proche de celui de Frida Kahlo finalement ..
    Comme toi j’ai longtemps ressentie des complexes face aux gens qui parlaient d’art littérature etc qui employait de grand mots pour dire des choses tellement simple finalement et maintenant je dirais pas je m’en fou mais que chaques personnes peut apporter bien des choses par ces connaissances sur le tas et surtout avec les épreuves de la vie ..
    Donc si ta des envies fait le on a qu’une vie finalement
    En tout cas le lieu à l’air dingue où tu étais

  2. C’est mon rêve de visiter un tel endroit… Et il existe tant de personnes talentueuses et inspirantes !

  3. Chouette cet article ! Si tu retrouves le nom du second article, ça m’intéresse !!

  4. Aurore dit :

    C’est juste magnifique, ça donne vraiment envie d’y aller. Je me retrouve beaucoup dans tes questionnement sur l’artiste. Je suis passionnée de cinéma, de photo depuis toute petite, mais je n’ai jamais vraiment réussi à passer le cap de pousser ma passion vers quelque chose de plus professionnel. Paris n’a pas aidé clairement, il y a ici un snobisme, élitisme par rapport à l’art qui me met franchement mal à l’aise. Je trouve que Dolan est d’ailleurs un bon exemple, je me rappelle à l’époque de Mommy, le nombre de questions qu’il a reçu sur le fait qu’il est osé mettre du Céline Dion dans son film par exemple. Il y a un quand même un point où j’arrive à beaucoup plus m’assumer c’est sur mes goûts. J’assume maintenant beaucoup plus le fait d’avoir aimé ou pas un film.

  5. Elodie dit :

    Ouah ça a l’air vraiment génial comme lieu ! Et le mec a une chouette histoire. Et pour bosser un peu dans le milieu je suis trop d’accord avec toi sur l’aspect élitisme de l’art, et c’est fort dommage parce que bcp de gens passent à coté de choses très sympas parce qu’ils pensent qu’ils ne sont pas légitime sur la compréhension de l’art. Mmmh pas sur que la phrase soit très claire mais voila ! En tout cas super article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagramons - nous

épinglons – nous

  • Grapefruit Curd Tart
  • @elisemus
  • Strawberry Lime Cupc
  • Happy 2017 friends!
Retour en haut
© 2013 Dollyjessy - tous droits réservés