Partage l'article
Et/ou laisse un commentaire
Mood 05 • 10 • 16

Les choses que je ne supporte pas faire mais que je fais quand même

Je vous avais déjà parlé de choses qui m’énervent mais qui m’énerrrvvenntt, surtout quand je suis de mauvaise humeur et que les gens cons décident de faire profiter leur connerie intersidérale au reste de l’humanité, dans un grand élan de générosité.

Mais parfois on ne peut pas remettre la faute sur les autres, ou sur le karma, parfois on est soi même atteint de débilité sévère, d’ailleurs je vous racontais à quel point je pouvais être un boulet. Il existe des moments où on peut devenir notre meilleure ennemie. Comme par instinct d’auto-sabotage, une discipline qui si elle existait me ferait gagner une médaille olympique de Platine direct.

Je vous dresse un petit top 10 des trucs qui me viennent en premier à l’esprit, surement parce qu’ils sont redondants, je suis sure qu’après publication j’en aurais oubliées plein ! Et s’il vous plait parlez-moi à votre tour de vos boulettes, que je ne me sente pas trop seule :D

Ce qui est marrant c’est que j’étais malade quand j’ai écrit l’autre article, et je crois bien au moment où je vous écris que je tombe malade. Visiblement être malade me donne de l’inspiration pour écrire des articles de chieuse un peu différents.

1. J’ouvre le placard et m’aperçois qu’il est rempli, je vois une petite place juste en haut, au bord de l’étagère, j’y range donc mon paquet de graines de sésame OUVERT, sans prendre la peine de le fermer avec un truc en plastique IKEA (on les a tous…) en sachant pertinemment que s’il tombe ce sera l’horreur à nettoyer.
Avoir envie de pleurer quand en ouvrant le placard le sachet tombe et se répand sous mes yeux impuissants. Evidemment mon évier est juste en dessous de ce placard, et il est rempli d’eau parce que j’ai eu la flemme de faire la vaisselle hier soir, et que j’ai donc dû tout faire tremper. « Mais quelle conne, Non mais quelle conne ! ».

2. Je suis en avance à un rendez-vous, je sais qu’il y a des places pour me garer à 10 minutes à pied, mais je m’acharne à vouloir trouver une place à côté. Je ne trouve pas de place, je dois finalement aller me garer à 10 mn, et j’arrive en retard au rendez-vous. (Bon parfois je la trouve et je suis parfaitement à l’heure, ce qui explique pourquoi j’insiste).

3. J’arrive à un carrefour, la circulation est pourrie, j’ai 3 secondes pour me décider de changer de chemin pour éviter les bouchons, Google Maps n’a pas le temps de charger, je prends le risque de changer de chemin. Evidemment je me retrouve dans des bouchons encore pires, et je pleure intérieurement dans ma voiture.

4. Quand je dis aux gens que je vais les appeler alors que j’ai tellement de choses à faire que je ne pourrais pas les appeler. Mais c’est plus fort que moi, quand je les vois j’ai sincèrement l’intention et l’envie de les appeler.

5. Quand je pense que mon vernis est sec et que je tente de mettre des collants parce que « ça passe ». Puis quand je dois rester toute la soirée avec un vernis défoncé et des collants tout dégueulasses du coup.

6. Penser que je vais avoir le temps d’acheter un maillot de bain avant les vacances qui sont encore loinnnnn, et me retrouver à acheter en dernière minute un maillot qui ne me va pas du tout, parce que c’est soit ça, soit je me baigne à poils. Cette année je me suis retrouvée en slip en coton en faisant mine que c’était un maillot de bain tout à fait normal.

7. Etre assis sur le canapé, avoir la flemme de bouger pour poser son verre au milieu de la table, le faire glisser au bord, le faire tomber et devoir tout nettoyer. Pour éviter 3 secondes d’efforts se taper 5 minutes d’efforts, regretter fort.

8. Savoir qu’il nous reste très peu de temps pour accomplir quelque chose, procrastiner quand même, être au bord de la crise quand rien ne se passe comme il faudrait et que le temps ne permet plus de sauver les meubles. Sauver quand même une partie des meubles, se promettre qu’on ne recommencera plus, recommencer 30 jours plus tard. Après tout ça a marché, pourquoi j’en tirerais une quelconque leçon ?

9. Savoir qu’on a le temps avant un rendez-vous, en profiter pour faire quelque chose en attendant, réaliser qu’il faut encore se changer avant de partir, arriver en retard. Ca m’arrive parfois quand je me lève volontairement tôt le matin, j’ai l’impression d’avoir ajouté 17 heures à ma journée, je prends mon temps, et au final j’ai pris trop de temps ! Je serais complètement à chier dans une épreuve de Fort Boyard.

10. Commencer un livre et arrêter de le lire à 50 pages de la fin. Essayer de s’y remettre des mois plus tard et devoir tout recommencer pour retrouver le fil.

Bonus : savoir que je n’ai plus la moindre place dans mon estomac, continuer à manger parce que c’est trop bon / j’ai payé / je suis invitée, pleurer quand j’ai super mal au ventre 30 mn plus tard. (Vous le voyez le donnut sur la photo ? Je vous le donne en 1000 j’en ai mangé plus que ce que j’aurais dû, j’ai eu les yeux plus gros que le ventre ahaha.)

Ah n’empêche ça fait du bien d’écrire tout ça noir sur blanc, peut-être que ça va me mettre un coup de pied au cul, et que je ne recommencerai plus ^^

Et vous, quel comportement avez-vous de façon redondante qui vous insupporte et vous vous fout en colère contre vous même ? Je veux tout savoir :D

Des bisous, passez une belle soirée mes petits coeurs de belette <3

Dans le même genre

Mood 03 • 04 • 17

Il sonne…

je ne reconnais pas le numéro…

Phobie du téléphone - pourquoi ai-je peur de décrocher le téléphone ou d'appeler quelqu'un ? Blog humeur lifestyle société psychologie paris
Mood 30 • 10 • 16

Ca y est, j’ai compris pourquoi il existe des gens contre l’avortement et le mariage gay. Démonstration scientifique à l’appui.

Attention, cet article est volontairement un peu provoc hein

u_avortement
Mood 28 • 07 • 16

Ma chère France, ne te fie pas aux médias s’il te plait…

Et si on tirait une balle dans le pied du pays, juste pour voir ?

Mood 05 • 06 • 16

Faut-il posséder un pénis pour aimer le foot ?

Cette semaine j’ai reçu un joli communiqué de presse tout mignon, au sujet de l’Euro 2016 qui approche…

Ueuro2016
Mood 14 • 01 • 16

Tu l’as bien cherché ! {Vis ma vie de boulet ultime}

Il n’y a pas longtemps je vous disais pourquoi je ne pouvais pas croire au Karma…

UNEboulet

21 commentaires

  1. Jack dit :

    AAAH ! Un article « humeur ». J’aime ça…

    Ben moi, j’ai un problème avec l’ordre : je veux de l’ordre, que tout soit en ordre, impeccable, chaque chose à sa place.

    Mais parallèlement, je suis INCAPABLE de jeter quoi que ce soit. Donc, forcément, j’ai souvent des problèmes : il y a des moments où tout s’accumule un peu partout.

    Alors, quand je me décide, je commence à déménager du brol à gauche pour le mettre à droite, à droite pour le mettre au milieu, etc… Je vide un tiroir pour mettre le contenu dans une armoire. ce qu’il y avait dans une armoire va dans une caisse. Je mets la caisse à la place d’une autre, je me retrouve avec l’autre caisse qui n’a plus de place et je ne sais pas quoi faire avec… Au bout du compte, c’est toujours le foutoir quelque part. Et ça m’énerve.

    Toujours dans le même ordre d’idée (j’ai pas fait exprès « ordre » d’idée), il y a des jours où je me dis que je vais par exemple remettre de l’ordre dans mes DVD ou mes livres. Et je me dis ça pendant des mois et je ne commence jamais. Pourtant, ça ne devrait pas être si difficile : j’ai des listes classées par genres par années : il me suffit de commencer une liste, de la suivre, de chercher un peu et de classer. Et ce serait plus facile si chaque fois que j’ai regardé un DVD je le remettais à sa place mais je garde toujours pour plus tard. Et mes DVd ne sont toujours pas classés…

    Enfin, dans mes inévitables déménagements, quand je vide une pièce par exemple pour des travaux, je vide une pièce et j’en remplis une autre mais je dépose les choses comme elle me tombent des mains, sans m’occuper de les empiler ou de les ranger. Logique puisque c’est provisoire donc c’est pas grave. Mais vient alors un moment où c’est cauchemardesque car je ne sais même plus entrer dans la pièce. Et quand vient le moment de vider le truc provisoire, je suis tellement pressé de retrouver ma pièce en ordre, que, côté destination, je redépose tout en vrac n’importe comment et que j’ai le cauchemar de l’autre côté.

    Dans mes grands moments, je peux entreposer sur 15 m² ce qui tiendrait facilement sur 2m².

    Alors, ça me décourage…

    C’est fatigant tout ça…

  2. Qui n’a pas fait au moins une de ces choses sans s’énerver !! on passe tous par ces p’tits trucs comme ranger un truc en haut du placard déjà rempli sachant que ça va nous tomber dessus deux secondes après ! et oui ! ou remplir le sac poubelle, en se disant que ça va encore rentrer jusqu’à ce que le sac lâche !! voilà voilà, en général on est pas gagnant mais bizarrement on tente quand même
    bonne soirée !!

  3. J’ai adoré cet article! :D
    Ca me rassure à un point, tu ne peux pas imaginer! Je croyais être la seule débile à m’auto-saboter!
    Je veux toujours faire les choses tellement rapidement que je fais n’importe quoi, et ça finit toujours de la même façon: je me sens ridicule. Je me cogne aux portes, je casse mes montres contre les murs, je me tords la cheville, je fais tomber les objets… J’essaie de corriger ça, de faire les choses de façon plus « consciente », et bizarrement, ça marche! Je n’ai pas cassé de montre depuis 8 mois, je suis fière de moi ^^

  4. Jenn dit :

    Aaahhh quel plaisir de te lire. Je dois t’avouer que j’ai quand même bien ri parce qu’on l’a tous un peu fait.
    Je me suis reconnu dans 2-3 trucs mais je n’en ai hélas pas d’autres à raconter. Ou alors ça me viendra une fois ce message posté.
    Bisous bisous.

  5. Gettin Hope dit :

    J’aime beaucoup le principe de cet article ! Je me reconnais bien dans le coup du paquet de graine et du verre.

  6. Angelika / Koalatagada dit :

    De mon côté je dirai prendre mon temps parce que je suis en avance et finalement devoir courir ,
    Me dire que je vais prendre le temps dans faire moins et dans faire toujours dix fois’ plus
    Et comme toi avoir les yeux plus gros que le ventre pour un tats de raisons semblables aux tiennes la comme ça cest tous ce qui me vient …
    Mais je suis malade donc j’arrive pas à me creuser plus
    Des bisous et soigne toi bien

  7. Charlene dit :

    Je suis la reine des maladroites. Dès que j’ai un truc en main, je le fais tomber.
    Autant dire que les verres ne font pas long feu chez moi.

  8. Audrey dit :

    J’aime tellement ce genre d’articles, tout est tellement vrai et si bien raconté! Le fameux « je suis large j’enfile une djelaba » de Florence Foresti quand on sait très bien qu’on va être en retard mais qu’on préfère malgré tout rester dans le lit.. le « je tourne pendant 1000 ans en voiture » alors que je sais très bien que je ne trouverais pas de place (avec en bonus les insultes aux personnes qui trouvent une place avant moi).. Le fameux sac de graines (de mon côté ce sont les amandes effilées) qui tombe et toujours, naturellement, à un moment où on déjà très en retard.. Pareil pour « les piles » de tout et n’importe quoi qu’on s’évertue à monter en sachant très bien que c’est une mauvaise idée (on en parle de la piles de verres qui m’est tombée dessus en ouvrant mon placard! ou du fameux oeuf solitaire qu’on ne veut pas laisser seul dans une boîte de 6 et qui se retrouve sans protection à côté des plaques de beurre pour finir inévitablement à nos pieds dès qu’on ouvre le frigo)… Personnellement, c’est quand je cuisine que j’énerve le plus : d’une, quand je reçois du monde à la maison, mon chéri me dit toujours « ne fais pas trop compliqué, je veux que tu restes avec nous et pas que tu passes ton temps en cuisine ».. Je lui réponds toujours « oui, oui ne t’inquiètes pas, j’ai prévu simple cette fois »… Et à chaque fois c’est la même chose, je n’ai absolument rien terminé quand on sonne à la porte et limite je prie pour que tout le monde soit en retard! De deux, à chaque fois que je me lance dans une recette, je me dis « bon là tu vas être ordonnée, tu vas mettre tous les ingrédients dans des petits récipients façon émission de cuisine pour que tout soit bien propre après », et au final je ne le fais pas en me disant que je vais utiliser trop de vaisselle.. Et au final c’est encore pire, parce que la cuisine est totalement ravagée après avec de farine et sucre partout!! Bref, on peut être « bourreau de soi-même » mais également « boulet de soi-même »!!

  9. J’adore! Je me reconnais dans plus d’un de tes articles, mais pour la 9 c’est carrément ça! Plus je me lève tôt, plus je suis en retard!
    Et mention spéciale au bonus aussi, je crois qu’on n’est pas les seules! Ouf!

  10. J’ai adoré lire ton article, il m’a fait beaucoup rire et je me suis retrouvée dans certaines situations, notamment pour celle où tu as toujours l’impression d’être « large » au niveau du temps mais tu finis par être en retard ^^
    Je rajouterais : ne pas changer le sac poubelle juste après être allé le jeter et s’en rendre compte quand on a les mains pleines de déchets !

  11. PTAK dit :

    Ahahah !! Ton article m’a bien fait rire ! On se reconnait toutes dans au moins une de ces situations :-)

    Sylvaine

  12. Merci, tu m’as bien fait rigoler :)

  13. Ocilia dit :

    Hahaha je crois que tout le monde peut se reconnaitre la dedans. De mon côté la ponctualité est vraiment un gros problème. J’estime très mal le temps et j’ai toujours l’impression que ce que j’ai à faire passe en 2 fois moins de temps que ce qu’il faut réellement pour le faire… Du coup je suis toujours complètement à la bourre partout ou je vais !

    Je suis aussi spécialiste du rangement pourri des trucs que je ne dois absolument pas perdre. Je les mets quelque part en me disant « au moins il est bien rangé ici, je ne le perdrai pas », et le jour où j’en ai besoin, je suis incapable de me souvenir de l’endroit où je l’ai mis ! Je sais juste que je l’ai mis dans un endroit sûr, mais aucune idée de l’endroit en question !

  14. La_Soixantine dit :

    Rolala la numéro 2, je crois que c’est ma spécialité.
    Y’a pas moyen, j’ai beau savoir que je gagnerai mon temps en marchant, c’est pareil faut que je vois si ya pas plus près. ^^
    L’histoire du vernis aussi je connais, je me dis « bon écoute si t’attend pas ça va être moche, donc TOUCHE A RIEN » et évidemment je touche tout, j’ai pas de patience…

    Ça fait du bien de lire un petit article humeur :)
    Au fait, merci pour tes gentils mots sur mes précédents commentaires, où je parlais de ma mauvaise expérience sur Paris.. Mais surtout un gros MERCI pour le concours, je suis super contente de savoir que je vais te rencontrer. :) D’ailleurs comment ça se passe du coup pour cette journée ?

    Bisous du Sud Ouest

    – Meggane

  15. Laura dit :

    Oh mon dieu je me suis tellement reconnu ! Ca fait plaisir de savoir que l’on est pas seule à faire ça ;)

  16. Eouzan.H dit :

    Ahaha très sympe cet article! ♥

  17. Lucille dit :

    J’aime tant ces articles d’humeur et de chieuse, attention on va finir pas espérer que tu sois malade ? :)
    Mes boulettes …
    n° 1 : ne pas laver un truc tout de suite quand je fais la cuisine, attendre, avoir honte de mon évier devant mes invités et en plus mettre 10 minutes de plus à le laver car tout est collé le lendemain (et oui, je ne mets pas à tremper, moi).
    n° 2 : partir à 14h28 pour amener le petit à la gym ou à la musique, car c’est juste a côté .. mais oublier complètement qu’il doit mettre ses chaussures (et ce ne sont pas de ballerines 2s), son manteau, monter, l’attacher … en fait partir à 35 et être déjà en retard … !
    n° 3 : acheter des livres, vouloir très très fort les lire, en acheter d’autres, vouloir très très fort les lire … mais je n’ai pas des journées de 100H donc … voir pleins de livres non lu dans ma bibliothèque !
    Bref … comme toi je pense que je pourrais en écrire un livre ..
    A très vite.

  18. Nailsididi dit :

    Haha j’ai bien rit en lisant ton article et je me suis reconnu dans la plupart des points. J’ai aussi une très mauvaise gestion de mon temps… Quand je me lève 1h plus tôt le matin j’ai l’impression d’avoir tellement de temps que je traine et qu’à la fin je me dépêche encore plus que si je m’étais levée à l’heure normale .. haha
    Bisous

  19. Audrey dit :

    J’ai une variante du verre au bord de la table : moi je le laisse sur le canapé (en cuir heureusement, mais je suis certaine que je ferais la même chose s’il était en tissus), voire sur mes jambes. Fort heureusement, c’est rare quand il se renverse mais quand ça arrive…

    Je laisse aussi des paquets ouverts dans les armoires en me disant que je m’en souviendrai, sauf que je ne suis pas toute seule chez moi.

    Quand je pars au boulot et qu’il est 7h30 alors que je ne dois être dans ma voiture qu’à 7h40 (donc quitter à 38 de chez moi), impossible pour moi de me dire « allez, j’y vais déjà! », je fais toujours un truc puis il est 7h38-39 (voire 42, OOPS) et bien sûr, je n’ai pas encore mis mes chaussures (on a une pointeuse au boulot donc c’est à la minute près).

    J’ai une penderie et une commmode. Tout a globalement sa place mais SOUVENT, j’ai un truc qui traîne et je me dis « je le mets dans ce tiroir et je me souviendrai qu’il est là ». Sauf qu’il n’y a évidemment pas qu’un tiroir, puis que d’autres choses sont rangées (à leur place) dessus donc on le voit plus…. Où est mon t-shirt?
    (Et des fois j’me prend un flip genre j’suis dans mon salon et je pense soudainement à ce haut que je n’ai plus vu depuis belle lurette, « où est-il donc? » je lutte contre moi-même pour ne pas monter MAINTENANT les 2 étages qui me séparent de ma chambre pour chercher ce haut -que je ne compte pas mettre du tout, c’est jusque que j’y pense-puis finalement je monte et je retourne tout çar EVIDEMMENT il a été rangé comme mentionné dans le paragraphe précédent).

    Et je continue de faire tout ça.

  20. AudreyH dit :

    J’adore lire ce genre d’article qui me permet de relativiser mes moments de loose-pas-fiere-de-moi, mais plus ça va, plus j’arrive à dompter le « je fais ça en sachant que ça va tomber », en poussant l’exercice physique juste à la bonne limite :D
    Bonne journée!

  21. Cynthia dit :

    Haha le coup des graines de sésame est tellement typique de moi aussi! Cet article est génial, en plus il m’a fait découvrir ton blog :)

Répondre à Dans les tiroirs de Jul Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagramons - nous

épinglons – nous

  • @elisemus
  • Strawberry Lime Cupc
  • Happy 2017 friends!
Retour en haut
© 2013 Dollyjessy - tous droits réservés