Partage l'article
Et/ou laisse un commentaire
Lifestyle, Mood 18 • 02 • 16

{Parcours de femme #1} Chrysopée et son premier single en avant première

Je l’ai déjà sous-entendu, je l’ai écrit plus longuement dans un article que je n’ai pas encore publié, ce blog fait partie d’un processus que j’ai mis en oeuvre à une période où ma vie n’avait plus beaucoup de sens. J’avais cette impression d’avoir vécu dans une réalité parallèle dans laquelle je m’étais longtemps imposée ce que je devais ressentir, faire, vivre. Instinct de survie, adaptation aux règles sociétales, une façon d’avancer aux yeux des autres, peu importe…

A force, j’ai fini par m’oublier, oublier qui j’étais vraiment, ce que je voulais vraiment. Plus que modeler mes ressentis, j’ai dû vivre et grandir selon la vision des mauvaises personnes, et comme je vous l’ai déjà dit ma construction en tant que fille, puis femme et en tant que personne a été chaotique.

Après le blog qui me sert en partie dans cette « recherche » et acceptation de moi même, l’étape suivante a été de faire du théâtre, suivant une méthode particulière (j’y reviendrai dans un article si vous voulez) appelant obligatoirement à l’authenticité : pour jouer juste, il faut jouer vrai, il faut ressentir vrai. Les masques doivent alors tomber, les faux semblants cesser d’exister, on doit se rapprocher au plus près de ce qu’on est vraiment. Soudain il ne fallait plus faire semblant.

Il se trouve que je peux avoir des soucis d’articulation, parler vite et tout doucement surtout quand je suis vulnérable, or sur scène cela devenait compliqué à gérer, je me suis donc tournée vers une professeure de « voix ». C’est ainsi que j’ai fait cette belle rencontre qui amène l’article d’aujourd’hui. Un article un peu inhabituel (avec ce blog plus rien ne doit vous surprendre..), mais qui me tient à coeur.

Si elle donne des cours pour apprendre à maitriser sa voix, à respirer, à gérer son débit,… Chrysopée est avant tout autrice, compositrice et interprète (je viens de lui refaire son site si vous voulez jeter un oeil ;)). Quand je l’ai rencontrée j’avais déjà fait du chemin concernant ma confiance en moi mais ce n’était pas encore ça, elle m’a fait comprendre que j’avais énormément de croyances limitantes, discuter avec elle m’a fait beaucoup de bien, tout en me chamboulant un peu.

Chrysopée m’a demandé si je voulais diffuser son single en avant première, son clip sortant officiellement demain. Elle a un projet d’album depuis 10 ans, et ça y est, il sort le 29 avril prochain, mais sa démarche n’est pas simple car elle ne tient pas à se conformer pour y parvenir, chose que nombreux producteurs lui ont pourtant fait comprendre, la poussant à s’auto-financer. Pour faire de la musique qui fonctionne, il faut faire de la musique qui plait au plus grand nombre, il vaut mieux ne pas avoir dépassé un certain âge (commencer le théâtre à 27 ans a fait de moi un dinosaure, je vous assure), il vaut mieux répondre à certaines particularités physiques. Surtout en tant que femme, le rapport au corps est différent, la femme est facilement mise au rang d’objet. Or Chrysopée ne tient pas à suivre la tendance parce que ça marche, elle rejoint complètement la vision que j’essaye de partager avec vous sur ce blog depuis le début : faire ce qu’on veut vraiment, pas ce qu’on attend de nous, et tant pis si cela ne plait pas.

Ainsi elle refuse la compromission, elle ne cherche pas à plaire juste pour plaire, elle veut faire entendre sa voix. Elle veut que nous le fassions toutes. Physiquement, mais pas que.

Elle écrit comme des poèmes, sur le corps, l’intimité, la féminité. Elle se sert des mots comme gages de résistances. Elle croit en la résilience, souvenez-vous, je vous disais que la résilience me fascinait.

Alors évidemment je ne vous cache pas que mes goûts en musique bien que variés sont des plus classiques, je n’ai jamais rien écouté d’expérimental, donc la musique de Chrysopée est assez nouvelle pour moi. J’avais lu ses textes avant même d’écouter les morceaux, ce sont donc eux qui m’ont interpelée. Je suis de nature curieuse, je fuis les préjugés comme la peste donc j’ai aussi envie de partager avec vous des choses différentes, originales, qui peuvent faire débat, susciter des réactions. Tant que l’on évite la critique facile et infondée. Je n’aurais pas écouté ce genre de musique de moi même et c’est bien ce qui me plait. Plus que l’image, écoutez les mots !

Textes poèmes chanson française autrice compositrice interprète Chrysopée
Textes poèmes chanson française autrice compositrice interprète Chrysopée

Chrysopée ne fait pas les choses POUR qu’on l’aime, elle veut surtout faire passer un message en espérant trouver son public, et moi ce message j’avais envie de le diffuser, parce que si au premier abord Dollyjessy et Chrysopée semblent venir de mondes différents, nos intentions et les messages qu’on veut faire passer se marient assez bien.

Et j’avais envie de donner un petit coup de pouce à ce que j’appelle une belle rencontre. Donc n’hésitez pas, lancez le clip, écoutez, aimez ou n’aimez pas… Je ne sais jamais comment vous allez réagir quand j’essaye de nouvelles choses : vous êtes nombreuses à me lire mais certains contenus vous laissent de marbre, quand d’autres font tout le contraire sans que je n’y comprenne rien.

Je suis à fond dans ma période solidaire, j’avais dit qu’en 2016 je voudrais faire le portrait régulier de femmes qui m’inspirent, de battantes, de femmes qui n’ont pas peur, ou si elles ont peur, essayent quand même. De femmes parties de rien comme moi, ou partie de quelque chose, peu importe, je m’intéresse aux résistantes. De tous les fronts.

Chrysopée autrice compositrice interprète chanson française Paris musique expérimentales textes

Retrouvez Chrysopée sur son site, sa page Facebook, son compte Instagram ou son Twitter.

Voilà voilà j’espère que cela vous aura fait un peu réfléchir, je vous embrasse et je fonce répondre à vos commentaires (15 jours de retard rien que ça !).

Retrouvez-moi sur Instagram, Facebook, Twitter et Snapchat

Dans le même genre

Lifestyle 15 • 12 • 16

J’ai testé la Ford KA + : La petite citadine à petit prix

Ce n’est pas la première fois qu’on me propose de tester une petite citadine. La dernière fois j’ai…

u
Mood 03 • 02 • 16

Faut que je vous avoue un truc : J’AIME LES FILLES

Alors c’est ça une pute à clics ?!

jaimelesfilles
Lifestyle 03 • 11 • 15

Avec moi, à Paris ? Concours Fit challenge Triumph

Joli concours : une journée tous frais payés avec Triumph et moi…

FitChallengeU
Mood 23 • 07 • 15

Amy

Plus qu’un talent musical, Amy était une personnalité comme il n’en existe pas d’autres. Découvrir la chanteuse sans fard, dans ses plus jeunes années, parfois plus en chair…

U
Mood 14 • 10 • 14

Ouvre les yeux.

J’étais dans le métro, sur la ligne 6 que je prends très souvent. Après presque une année à la prendre, rien n’y fait, je suis toujours subjuguée quand nous sortons de la Terre pour nous retrouver en plein air face à la Tour Eiffel. A chaque fois, c’est comme si je la découvrais, je ne…

Une_tenir_un_blog

13 commentaires

  1. Aurore L. dit :

    Je t’avoue que c’est pas le genre de musique que j’écoute, je ne suis pas très mélomane aussi. Mais je comprends à 200% ton propos, je trouve le portrait de Chrysopée très touchant et j’adorerais avoir ce genre d’article qui viennent de façon récurrente sur ton blog. C’est aussi car j’étais perdue avec moi même que j’ai décidé de faire un blog, et c’est aussi pour ça que j’aime tant en lire. C’est comme un bon bouquin, ça nous fait réfléchir, découvrir un nouvel univers, de nouvelles personnes et nouvelles façons de penser voir le monde, l’interaction en plus. En tout cas, c’est ce qui différencie un blog lambda d’un bon blog pour moi et c’est pour que j’apprécie beaucoup le tien.

    1. dollyjessy dit :

      Tu résumes bien, même si je n’écoute pas ce genre de musique non plus à la base j’ai trouvé sympa d’en parler pour soutenir la démarche. Merci pour ton commentaire, je vais essayer de continuer ce genre d’articles même si comme je m’en doutais il génère moins de réactions que les autres ^^ Des bises Aurore !

  2. J’ai aimé cet article vraiment ! Beau de par sa simplicité et sa sincérité comme toujours, précisément ce que je viens chercher sur ton blog à vrai dire… Du reste j’ai du mal à identifier mon sentiment à l’écoute de Chrysopée, intriguante presque dérangeante on a pourtant du mal à s’en décrocher ! Elle est de toute façon troublante et ne laisse pas indifférent ! Merci de cette découverte ! J’ en profite pour te préciser que je suis en train de rédiger ce commentaire avec ta tablette ! Je te remercie encore de ce cadeau de dingue ! Bon allez car le devoir m’appelle j’ai aussi quelques commentaires auxquels je dois répondre :) Bonne soirée jolie Jessica !

    1. dollyjessy dit :

      Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, même si ce n’est pas mon genre de musique non plus l’écouter ne laisse pas indifférent. Je trouve important de soutenir les artistes qui veulent partager des choses différentes. Voilà tu l’auras reçue avec 2 mois de retard seulement ^^

  3. GUTIERREZ dit :

    Je lis tous tes articles mais je ne commente pas toujours … ce soir un petit mot le clip est très beau et Chrysopée troublante ! quand j’ai vu s’afficher 4 minutes et quelques je me suis dit ouh là long ! bah non je suis rest

    1. dollyjessy dit :

      Elle sera contente de te lire merci pour elle ;) Et merci de prendre la peine de laisser un commentaire, à très vite des bises !

  4. GUTIERREZ dit :

    Argg pardon je suis désolée c’est parti avant que j’ai fini !
    Je disais que je suis restée scotchée jusqu’au bout !! oui ça pourrait être de la musique que j’écouterai !
    Je croise les doigts pour elle et je te remercie de cette avant première !!!

  5. Clara dit :

    C’est troublant et étonnant mais fort en sens et inspirant. Je l’encourage vivement pour son album et toi pour tes parcours de femmes. Je trouve que c’est une excellente idée!
    Des bisous <3

  6. Marion dit :

    Hey!
    Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce genre là, mais je trouve ça originale et ça sort du lot par rapport à tout ce qu’on peut entendre à longueur de journée.
    Et je trouve qu’elle a une très belle voix.
    Merci de nous faire connaître de nouvelles choses!
    Bonne continuation à Chrysopée.
    Et pleins de bisous pour toi!

  7. Miss Pat' dit :

    Ton article est intéressant, comme toujours d’ailleurs. Il parle de notions importantes. La confiance en soi, bien souvent, on l’a pour certaines choses, et non pour d’autres, et elle est à travailler encore et toujours, car les épreuves de la vie peuvent nous renforcer comme nous fragiliser.

    Hélas, j’ai un total manque de confiance en moi dés que l’autre me regarde, tout simplement ! Je doute constamment en présence des autres, et même, elle se transforme régulièrement en phobie (avec des crises de panique intérieures). Bref, j’entends toujours les uns et les autres dire qu’avec la maturité, on s’affranchit du regard des autres… moi non, pas du tout… Chaque jour, je lutte pour me donner le droit d’exister comme les autres. Et c’est sans doute pour cela que j’aime aussi cette idée de résilience, même s’il n’est pas toujours facile de tirer le meilleur de nos souffrances.
    J’admire les gens passionnés et qui recherchent activement, ardemment à faire ce qu’ils veulent vraiment de leur vie, les battants, les résistants, et pas seulement les résistantes.

    Merci pour ton post et ce partage du travail d’une artiste talentueuse.

    Des bises !

    1. dollyjessy dit :

      Merci beaucoup, désolée pour mon énorme temps de réponse. Je t’invite à lire cet article que j’ai écrit, ou encore celui-ci ou celui-là. Je parle beaucoup du manque de confiance en soi et je viens de loin, je pense très sincèrement que tu peux aussi de détacher du regard des autres, je ne dis pas que c’est simple mais c’est faisable, je l’ai fait, d’autres aussi. N’hésite pas à te faire aider si tu sens que c’est nécessaire :) Merci pour ton commentaire, à très vite.

  8. Laurie_B dit :

    Olala tout le retard que j’ai sur des publications!!! Je dois vite me rattraper! :)
    Je dois t’avoue que ne suis pas une très grande mélomane. Ici tu me présente
    un genre de musique que je n’écoute pas (De par son coté peu ordinaire) mais qui porte un message vraiment intéressant.
    En cas je trouve ton geste pour promouvoir cette artiste fantastique!
    Bises.

    1. dollyjessy dit :

      Je comprends, je n’écoute pas non plus ce genre de musique mais c’est en effet le message qui me parle ! J’espère que tu as pu tout rattraper :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagramons - nous

épinglons – nous

  • Grapefruit Curd Tart
  • @elisemus
  • Strawberry Lime Cupc
  • Happy 2017 friends!
Retour en haut
© 2013 Dollyjessy - tous droits réservés