Partage l'article
Et/ou laisse un commentaire
Lifestyle, Mood 01 • 01 • 15

Bonne année 2015 !

Jeudi 1er janvier 2015 (comme d’habitude ça me va faire très bizarre pendant quelques semaines d’écrire 2015) (et je vais souvent écrire 2014, parce que j’ai toujours un train de retard). Le jour parfait pour vous souhaiter une EXCELLENTE année en vous écrivant depuis mon lit, après m’être couchée à 7h00 du matin, après avoir bu de la Cristalline toute la nuit. J’ai la chance de ne pas connaitre souvent ce qu’on appelle la gueule de bois, mais n’étant pas une grande buveuse (3 cuites dans l’année maxi, c’est le secret d’une jeunesse éternelle), un petit verre en trop de Cristalline et hop, j’oublie de me démaquiller avant d’aller au lit (enfin non j’oublie pas, j’ai juste envie de foncer dans mon lit et de ne plus bouger, malgré la petite voix qui m’ordonne d’aller me brosser les dents). Mais hier j’avais mis du rouge à lèvre rouge, histoire de dire. Oui vu que j’ai fait un réveillon raclette je ne me voyais pas sortir la tenue de soirée et les paillettes (de toute façon je n’ai pas vraiment de fringues à paillettes, j’aime pas ça), j’ai compensé en mettant du vrai rouge à lèvres (oui c’est un peu naze comme façon de compenser, surtout qu’une fois passé 2 heures du matin j’ai mis mes pantoufles Bambi pour être à l’aise, le contraste fut saisissant croyez-moi).

Donc je ne connais pas la gueule de bois, mais je me réveille avec un oreiller blanc tâché de rouge, après 4 heures de sommeil, en ayant très faim, puis je vois mon reflet dans le miroir et constate que le maquillage de la veille est resté intact (me demandez pas comment je fais, je ne sais pas moi même). Limite je n’ai pas besoin de me démaquiller, je fais une retouche et c’est reparti (berk). Avouez que vous avez déjà eu ce genre de pensées de feignante… Allez, ça restera entre nous… Enfin tout ça pour dire que même après une soirée d’excès, je suis debout très tôt mais je n’ai rien envie de faire pour autant.

D’ailleurs je n’avais pas prévu d’articles en ce 1er janvier, mais du coup j’ai eu quelques heures pour décuver cogiter un peu, pour faire une sorte de bilan de fin d’année bien que je ne fasse jamais ça. J’aime pas les bilan, j’aime pas les récapitulatifs des années passées, j’aime pas me sentir nostalgique car ça me rend triste, j’aime pas les remords, j’aime pas les regrets. Puis c’est quand même mieux de lever la tête régulièrement pour voir où on en est, si on doit attendre le 1er janvier pour se remettre en question… Je me doute que vous devez avoir lu pas mal d’articles de bilan blablabla ici et là, mais on s’en fiche, ce sera différent ici. J’espère.

J’ai comme l’impression que 2014 a marqué une sorte de tournant dans ma vie, et le blog y est vraiment pour beaucoup, le blog change un peu ma vie, vous changez ma vie. Un changement n’est pas forcément énorme, il suffit parfois d’un petit quelque chose pour changer de point de vue et revoir ses perspectives. Donc j’ai envie de vous écrire, et de vous impliquer dans mon bilan, même si cela revient à m’exposer un peu plus et me fait vraiment beaucoup douter (j’ai passé 2 heures à modifier cet article où je dis n’importe quoi..).

Olala, voilà que l’intro de l’article fait déjà la taille d’un article. J’ai vraiment un problème (de taille).

Bref, en 2014 j’ai appris beaucoup de choses:

Ce n’est pas parce que les choses ont toujours été d’une certaine façon qu’elles doivent le rester. Les habitudes ne doivent pas avoir la vie dure, rien n’est acquis, la nouveauté se crée, les envies changent. J’ai enfin eu la présence d’esprit de retirer mon piercing au nombril que j’avais depuis mes 13 ans. J’avais simplement oublié qu’il était là, après 14 ans à le voir tous les jours il faisait simplement partie du décor. C’est un peu comme si un matin vous vous demandiez si vous allez retirer votre oreille tout compte fait. J’ai perdu le fermoir donc j’ai dû le retirer, et c’est là que j’ai réalisé que je ne l’aimais plus depuis longtemps ce piercing. (je devrais pas vous dire ça, c’est un peu la honte quand même).

Il n’y a pas de mal à penser d’abord à soi, d’être égoïste, un peu, parfois.
Toute ma vie j’ai beaucoup pensé aux autres, et moins à moi. J’ai pardonné, accepté, trop donné même quand on ne me donnait pas grand chose. Désormais je veux réaliser mes projets, et je ne me sacrifie plus en prenant l’aile maigrichonne du poulet pour laisser le meilleur aux autres aux diners de famille, moi aussi je veux du blanc. Non mais.

Du coup j’ai réussi à couper un peu le cordon. J’ai appris à lâcher prise avec ma famille, qui était ma priorité absolue au détriment de mes propres envies. Elle est toujours une priorité, mais je pense aussi à moi, et la culpabilité ne se jette plus sur moi à pieds joints, seulement avec un seul pied quand ça lui prend.

Je n’ai pas plu à tout le monde (comme chaque année) et je l’ai bien vécu (cette fois-ci). Mon combat pour m’affranchir du regard des autres a bien avancé en 2014.

Pour aller plus loin j’ai foutu une baigne à ma timidité. Ca ne se voit pas comme ça, mais je suis bizarre. Bon ok ça se voit un peu, mais ce que je veux dire est que je suis une introvertie cachée. Je reviens de loin, les années d’efforts à ma faire violence pour sortir de ma zone de confort ont fini par payer. Je parviens enfin à me balader à poil les volets ouverts.

M’affranchir de ma timidité est d’ailleurs intimement lié au rêve que j’ai enfin réalisé EN 2014. Ce rêve qu’il m’était impossible de réaliser à 20 ans, je le touche enfin du doigt. Depuis septembre je suis des cours professionnels de théâtre qui forment au métier d’acteur. J’aime pas les étiquettes, disons que je fais du théâtre, du vrai. Et que j’aime ça. Et que je ne suis pas encore morte d’une attaque cardiaque due au stress, ce qui est un miracle. Et qu’avec un peu de chance, je tournerai peut-être un film avec Ryan Gosling (quand mon talent sera enfin reconnu).

Mais si au théâtre j’aime jouer un rôle, dans la vie je ne veux pas être une pâte à modeler, je veux faire ce que j’ai VRAIMENT envie. En 2014 j’ai su que mon but à moyen terme n’était pas de monter mon agence ou ma start-up, de devenir CEO ou que sais-je encore, comme je l’ai longtemps pensé, quand je me fixais inconsciemment des objectifs sous l’influence du monde extérieur. Je me suis demandée tout simplement où je me voyais dans 5 ans. Et bien je ne sais pas ce que je ferai exactement dans 5 ans, mais je sais que je ne serai jamais faite pour travailler pour quelqu’un d’autre, en entreprise, et encore moins dans un bureau. Je suis définitivement faite pour travailler affalée sur mon canapé être à mon compte et continuer à faire tout ce qui me plait. Je peux NE PAS choisir. Je peux créer un pont entre mon activité de freelance, le blog, la photographie, l’écriture, la comédie, la vidéo,… et tout ce que j’aime, je peux faire ce que je veux, seulement si je reste indépendante. Olala je dois trouver un intitulé pour mon profil LinkedIn maintenant (si vous avez des idées je suis preneuse !).

Bon du coup c’est bien beau de vouloir jouer les Wonder Woman, mais j’ai aussi dû accepter qu’on ne pouvait pas tout faire et avoir plein de projets même si on veut tout faire. Après une grosse baisse de régime, j’ai revu mon sens des priorités et je sais que je dois faire des sacrifices. Pour le moment je choisis de me calmer sur les projets, et de faire un sacrifice financier. Façon c’est trop bon les patates vous trouvez pas ? Ma vie sociale en prend aussi un coup, c’est certain.

Dès lors j’ai appris qu’il fallait que je devienne moins têtue au sujet de certaines choses. Je ne peux pas devenir une hippie vivant d’amour et d’eau fraiche protestant contre le capitalisme. Je n’ai jamais eu envie de devenir « riche », mais je me suis donnée suffisamment de mal pour ne pas avoir honte de vouloir vivre confortablement. Je dois arrêter de m’imaginer que l’argent est un sujet tabou. Je vais finir par intégrer de la publicité sur le blog malgré mon aversion pour la pub, et d’autres moyens qui me permettraient d’obtenir un retour sur investissement et d’ajouter du fromage à raclette sur mes patates.

Surtout, surtout ! Le meilleur pour la fin, j’ai pris conscience que les mots que je partageais par ici avaient un impact que je n’imaginais pas. J’ai reçu des dizaines de messages de certaines d’entre vous, qui m’ont dit ne plus voir les choses de la même façon, qui m’ont dit avoir pris confiance en elles, que j’avais un impact positif sur leur façon de penser. Avoir un impact sur la vie des gens, aussi infime puisse-t-il être, est déjà une belle victoire. Certes je ne changerai jamais le monde, mais si je peux un jour changer le monde de quelqu’un, j’aurais tout gagné.

Pour vous souhaiter une bonne année 2015, je veux vous dire exactement ce que je vous ai dit l’année dernière, et poursuivre ces mots, en vous souhaitant d’aller encore plus loin dans votre thérapie du bonheur. N’oubliez pas vos rêves, ne cessez jamais d’y croire, donnez-vous les moyens de les accomplir. Travaillez, on n’a rien sans rien, ne vous freinez par peur de ce qu’on va penser de vous. Sortez de votre zone de confort, vous verrez que « le monde extérieur », même s’il fait peur, est rempli d’opportunités. Mais faites le en gardant une part suffisante de sécurité. En 2014 j’ai pris des risques, mais des risques mesurés. Car si je crois au monde de tous les possibles, le pays des bisounours n’existe que dans nos belles imaginations ;)

Et vous, que pensez-vous de tout ça ? Je suis très curieuse que vous me racontiez aussi vos plus grosses prises de consciences de 2014, ou vos résolutions si vous préférez appeler ça comme ça :D Si on veut maintenir notre relation, le partage doit aller dans les 2 sens non ? ^^

Je suis vraiment désolée pour ce roman, je n’ai rien envie de supprimer !

Des milliers de bisous pour 2015 les coeurs de belette !

22 commentaires

  1. Miss Blemish dit :

    J’ai adoré ton article qui sous de faux airs de fourre-tout retrace tout ton cheminement avec énormément de clarté et de cohérence. Ton article est un vrai petit feel good ! Je te souhaite de continuer sur cette jolie lancée que tu t’es choisie et qui te rend heureuse ! J’avais fait un petit bilan sur mon blog de tout ce que 2014 m’a apporté http://missblemish.fr/2014-retour-sur-lannee-ecoulee/. Je ne sais pas tant si ce sont des prises de conscience qu’une énumération de tout ce qui a fait cette année. C’est bon de regarder d’où on est parti et où on est arrivé je trouve.
    Bises

    1. dollyjessy dit :

      Ah je suis contente qu’il te plaise, merci beaucoup pour ton gentil mot. Je vais jeter un oeil à ton article alors ;) Des bises.

  2. Minissa dit :

    Je me retrouve énormément dans tes prises de conscience, tes constats, tes envies, tes rêves.

    2015 sera pour ma part je l’espère L’ANNÉE de tous les possibles. Envie de gros changement dans ma vie tant professionnellement qu’amoureusement. Envie que la vie dont je rêve depuis mes 12 ans prenne forme. Et je pense que je vais me donner les moyens d’y parvenir!

    En te lisant, sur la fin, l’émotion était telle que j’en ai eu des frissons. De bien belles paroles qui reboostent et dans lesquelles j’ai envie de plonger car je m’y vois!

    Je te souhaite une année 2015 qui n’aura rien à envie à 2014 ou aux autres car ce sera l’année de la consécration, du succès, de la réalisation de tes rêves les plus beaux. Et tout cela sans oublier encore plus de bonheur et surtout la santé!

    Je te fais de gros bisous.

    1. dollyjessy dit :

      C’est top, j’espère que tu vas y arriver. Et si ça ne marche pas comme tu veux au moins tu auras essayé, et tu sauras toujours retomber sur tes pieds de toute façon ! Quand je parle de garder une marge de sécurité, c’est une marge qui est aussi psychologique, je pense que tu me comprends ;) Je suis très contente que l’article t’aie touché et conforté dans ta vision de choses pour 2015. Des bisous, à très vite Minissa.

  3. cdyggx dit :

    J’ai beaucoup aimé ton article, je te souhaite une excellente année 2015, la santé, du bonheur et de l’amour… ! J’espère (pour moi hihi) que cette année sera placée sous le signe de la découverte, de l’évolution au plan personnel et du succès ! Je t’embrasse !

    1. dollyjessy dit :

      Contente qu’il t’aie plu ! Merci beaucoup, je te souhaite de découvrir plein de choses, d’évoluer comme tu veux et de réussir ce que tu entreprends alors ;)

  4. Sarah dit :

    Bonne Année à toi aussi! Je n’aime pas les résolutions, ce genre de parole en l’air que tout le monde dis mais ne pense que trop rarement et n’applique que très peu également.
    En tout cas très joli article.

    1. dollyjessy dit :

      Merci Sarah. Oui je comprends, je n’ai pas formulé de résolution à proprement parlé justement pour cette raison je pense :) Très bonne année en tout cas !

  5. Pierre dit :

    Super article. Lisible aussi par un homme. Universel quoi !
    C’est bien ton blog. C’est bien aussi de chasser les habitudes.
    Bref, une année 2015 qui s’annonce sympa.

    1. dollyjessy dit :

      Merci Pierre, oui certains articles sont lisibles par tout le monde mais ils sont rares. Ca changera peut-être un jour ça :) Merci beaucoup !

  6. Justine dit :

    Wawou ! Certe cet article est long mais j’ai adoré le lire ! et en entier ! ^^
    Je ne sais même pas quoi répondre face à ça ! ^^

    1. dollyjessy dit :

      Top ! J’ai perdu des gens en route je pense, donc j’apprécie que tu aies tout lu ^^

    1. dollyjessy dit :

      Merci Coline, des bises !

  7. La_Soixantine dit :

    Très bel article, je trouve ça touchant que tu partages ton ressenti et ton bilan avec nous. C’est vrai que tes articles ont toujours un impact positif, sur moi du moins c’est le cas. Alors merci pour ça et merci pour tous tes articles, pas seulement ceux qui sont plus sérieux que les autres, tous ! C’est toujours un bonheur de passer ici et de te lire :)

    Concernant mon petit bilan j’ai pris conscience qu’il était tant que je grandisse et que je prenne mon envol par moi même sans me raccrocher à ma famille ou mon chéri ; qu’il fallait que je m’aime plus et que j’arrête de me dévaloriser ; et que je relativise plus avant tout !

    2015 sera l’année de mon émancipation et de mon bonheur c’est décidé ! :)

    En attendant je te souhaite une très belle année et t’envois mes traditionnels bisous du Sud Ouest avec du soleil en plus ;)

    1. dollyjessy dit :

      C’est gentil, je suis vraiment ravie que tu te sentes bien et ça me rassure de voir que des gens apprécient TOUTES les catégories ;) Tes résolutions sont parfaites, je te souhaite de les accomplir. Surtout, arrêter de se dévaloriser peut vraiment changer la vie ! Bonne année à toi, et à très vite (les bises du Sud Ouest c’est toujours sympa).

  8. do my cookies dit :

    J’ai adoré te lire, très cohérent et réalise, j’aime toujours autant lire tes articles.
    Pour ma part, j’ai pris 12 résolutions, refaire du sport, manger mieux, prendre plus soin de moi, etc… (je les ai publié sur mon blog, pour qu’elles restent gravées ahaha).
    Bonne année à toi !

    1. dollyjessy dit :

      Je très contente que tu les aimes, merci beaucoup ! 12 résolutions, tu as du courage, en tout c’est vrai que le fait d’écrire les choses (surtout publiquement) nous oblige un peu plus à les faire ^^

  9. Tu as bien raison. Pensons un peu à nous avant de penser aux autres ♡
    Belle année 2015 !

  10. Fanny-Rose dit :

    Hello ^^
    J’ai lu tout ton article ;) Pour ma part, pas de résolutions J’espère que tu continueras de nous poster tout pleins d’articles avec de long textes bien écrit.
    Bisous

  11. […] à raison d’une recette publiée par semaine ! Ha ha ha ! Quand j’ai lu le bilan de Dollyjessy sur son blog, je me suis dit que j’allais aussi me lancer. C’est parti pour le roman ! […]

  12. Marina dit :

    Bonne année !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagramons - nous

épinglons – nous

  • Salade de tomates, f
  • Recette : Brownie au
  • Un joli canapé
Retour en haut
© 2013 Dollyjessy - tous droits réservés